[✎] Mineure

 Qu’est-ce que le désir aux abords de l’âge mûr, lorsqu’on est courtisé par une jeune fille ? Sibylle a treize ans, Michel cinquante-cinq. Yann Queffélec analyse avec une minutie clinique les sentiments ambigus qui tourmentent son héros, homme marié, heureux, socialement établi, face à la passion brutale d’une adolescente aussi jeune que ses propres enfants, des jumelles. Non, il ne cédera pas… Mais sûre d’arriver à ses fins, Sibylle déploie toutes les ruses de la séduction féminine, poussant l’homme dans ses derniers retranchements… Du grand Queffélec.

 Ce livre me faisait de l’oeil depuis que je l’avais vu en partenariat, et je n’avais pas eu la chance de le remporter… Jusqu’à ce que je parvienne à l’avoir suite à un échange…

Ce livre, bien que très court est très troublant… Car j’ai eu beau le retourner dans tous les sens, je n’ai, à aucun moment, compris comment un homme de 55 ans peut être attiré par une gamine de 13 ans… rien à faire… N’est ce pas justement ce statut d’adulte qui fait que l’homme se doit de résister à ses pulsions s’il les sait contraires au bon ordre des choses? N’est-ce pas à lui de savoir dire STOP à une gamine qui lui envoie des messages en pleine nuit?

Alors certes, ce livre ne va pas m’amener à cautionner le comportement tel que celui de Michel, mais il permet de voir « l’envers du décor », celui où un homme se retrouve seul avec lui même face à ses souffrances pour résister à la tentation… et face à une ado de treize ans qui entre en plein dans la phase de sa vie où elle découvre son corps, ses désirs, et son pouvoir d’attirance en même temps… et qui ne maîtrise rien finalement, quoi qu’elle en pense… et qui ne s’imagine même pas la portée de ses actes.
Il brise un peu les à priori que l’on peut avoir, les idées toutes faites,… sans pour autant faire accepter cet état de choses.

Le livre comporte peu de page, le style d’écriture est terriblement fluide, il se lit « mine de rien », sans que l’on s’en rende compte, on avance peu à peu dans le roman, comme si c’était quelque chose de naturel… On se laisse malgré le sujet sensible emporter par l’histoire…

 Une merveilleuse découverte… qui permet en peu de pages de faire passer l’essentiel…

Merci Fée-tish pour cet échange qui m’a permis de découvrir cet auteur…

Publicités

A propos Hylyirio

Profitons des choses simples de la vie, elle n'en est que plus belle...
Cet article, publié dans Chroniques, Contemporaine/Contes/Classiques, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour [✎] Mineure

  1. isa1977 dit :

    Rhooo bah voilà je disais que j'attendais ta chronique avec impatience et en lisant ta chronique je me suis découvert un nouveau coup de coeur. Encore un livre qu'il faudra que je lise bientôt. Ca fait un moment que j'ai envie de lire ce livre mais ta chronique m'en a donné encore plus envie.

    Bisous

  2. Marion dit :

    J'ai beaucoup apprécié aussi ! Une jolie découverte, qui m'a laissée également avec pas mal de questions morales…

  3. lasardine dit :

    une merveilleuse découverte pour moi aussi qui m'a donné envie d'en lire plus, beaucoup plus de l'auteur!

  4. Véro dit :

    Je ne connais pas cet auteur mais j'ai réservé Toi et moi à la bibliothèque pour le découvrir. J'espère que sa plume me plaira autant qu'à toi.

Laissez une p'tite bafouille, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.