[✎] La maison où je suis mort autrefois

·•●oO Présentation du livre Oo●•·
´`·.·´`
Sayaka Kurahashi va mal. Mariée à un homme d’affaires absent, mère d’une fillette de trois ans qu’elle maltraite, elle a déjà tenté de mettre fin à ses jours. Et puis il y a cette étonnante amnésie : elle n’a aucun souvenir avant l’âge de cinq ans. Plus étrange encore, les albums de famille ne renferment aucune photo d’elle au berceau, faisant ses premiers pas… Quand, à la mort de son père, elle reçoit une enveloppe contenant une énigmatique clef à tête de lion et un plan sommaire conduisant à une bâtisse isolée dans les montagnes, elle se dit que la maison recèle peut-être le secret de son mal-être. Elle demande à son ancien petit ami de l’y accompagner. Ils découvrent une construction apparemment abandonnée. L’entrée a été condamnée. Toutes les horloges sont arrêtées à la même heure. Dans une chambre d’enfant, ils trouvent le journal intime d’un petit garçon et comprennent peu à peu que cette inquiétante demeure a été le théâtre d’événements tragiques… Keigo Higashino compose avec La Maison où je suis mort autrefois un roman étrange et obsédant. D’une écriture froide, sereine et lugubre comme la mort, il explore calmement les lancinantes lacunes de notre mémoire, la matière noire de nos vies, la part de mort déjà en nous.
·•●oO Et j’en pense quoi? Oo●•·
´`·.·´`
Avant même de débuter la lecture, je me suis mise à imaginer la corrélation entre le résumé de la quatrième de couverture et le titre… Je me suis imaginé les différents scénarios possibles, ce qui pouvait être arrivé dans cette maison, …
J’aime quand un livre, avant même d’avoir été ouvert, me pousse dans des suppositions et des questionnements…
Une chose m’a fortement perturbée dès les premières pages…
A la lecture de la quatrième de couverture, je ne sais pas pourquoi, mais j’étais franchement et intimement convaincue que la narratrice de l’histoire serait Sayaka… Je voyais cette femme raconter sa propre histoire, ses propres émotions…
Et puis, déception, c’est un homme qui « prend la parole » et nous raconte l’histoire qu’il vit avec cette ancienne petite amie…
C’est peut être idiot, mais cela m’a un peu dérangé que le récit soit pris en main par un homme…
Cependant, il faut reconnaître que le style de l’auteur est très agréable à lire, et que l’on rentre sans peine dans ce drame, dans cette histoire, et dans le suspens et les nombreuses questions qui l’entourent…
Cette histoire au sujet si lourd et grave, elle m’a laissé une drôle d’impression… Comme si le temps de la lecture, ma propre vie s’était arrêtée… comme si le temps n’était plus et que pendant que je lisais ces lignes et ces pages, j’étais plongée dans un état second… (pour vous dire, je n’avais même pas entendu mon portable sonner, alors qu’il était à côté de moi!).
J’ai aimé me plonger dans un autre univers, une autre culture… la vie en Asie est bien différente de celle que l’on connaît en Europe, les traditions et croyances sont elles aussi bien peu semblables aux nôtres… Il est toujours plaisant pour moi, au détour d’une lecture, d’aller à la rencontre de cet ailleurs… (surtout qu’au départ, je suis déjà une passionnée de l’Asie… ça me fait faire  un petit voyage pour quelques heures 🙂 )…
Le suspens est présent tout au long de la lecture, jusqu’aux dernières pages, je n’ai pu m’imaginer les choses telles qu’elles se sont déroulées…
Par contre la fin m’a laissé un peu « perplexe », je m’attendais à un « petit plus »… mais cela ne gâche pas pour autant ce merveilleux moment de lecture et de voyage de l’esprit…
Un autre aspect positif (eh oui, encore un…) la fin du roman laisse au lecteur une question en suspend, une interrogation sur sa propre histoire…
Par contre, sur Livraddict, il est mis dans la catégorie des livres policiers… (je ne sais pas ailleurs, je n’ai pas cherché… honteux, je sais)… personnellement, je le rangerais plutôt dans la catégorie « drame »…
·•●oO En bref…  Oo●•·
´`·.·´`
Vous l’aurez compris, j’ai vraiment adoré ce livre… Il me tentait depuis un petit temps dans MEL, et je ne regrette pas de l’avoir trouvé au hasard des rayons de ma petite bibliothèque publique…
Publicités

3 réflexions au sujet de « [✎] La maison où je suis mort autrefois »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s