[✎] Mes amies, mes amours, mais encore?

·•●oO Présentation du livre Oo●•·
✿´`·.·´`✿
Dur, dur de supporter un homme passé les premiers mois et les premiers émois ! Et aux remarques en tout genre, s’ajoutent bien entendu les petites manies horripilantes, les fautes de goût navrantes, l’égoïsme permanent… Confrontées chacune à de remarquables – quoique différents – spécimens de veulerie masculine, Jeanne, Violette et Natacha, trois amies d’enfance, doivent bien reconnaître qu’à trente-cinq ans les choses ne se passent pas exactement comme dans leurs rêves. Mais contre mauvaise fortune cœur vaillant et, avec énergie et détermination, ces trois-là sont bien décidées à botter le derrière à leur destin… et à leurs hommes !
·•●oO Et j’en pense quoi? Oo●•·
´`·.·´`
J’ai trouvé ce livre un peu « bebête »… enfin, disons qu’il n’a pas atteint mes espérances, Il en est même loin, puisque je n’ai même pas pu passer un bon moment de détente durant la lecture de celui-ci…
Je me suis ennuyée, et cet ouvrage n’était pas loin de me faire déprimer…
C’est un comble, moi qui était persuadée que la Chick-lit serait un bon moyen de me détendre et me changer les idées…
Comment le mari peut supporter une femme pareille? Et dire qu’il y a réellement des personnes comme ça, éternelles insatisfaites, pour lesquelles l’homme a beau se plier en quatre, mais pour qui rien ne va jamais…
Je n’ai pas aimé la manière d’appréhender les choses de la vie que j’ai pu voir dans ce livre… Comment peut-on ne penser qu’à soi à ce point? Et ne pas voir la chance qu’on a? Et être aussi hypocrite par-dessus le marché? Et déprimer à tout bout de champs sans se bouger plus activement et plus rapidement pour faire bouger les choses?
C’est vraiment une caricature de ce genre de femme que je ne voudrais surtout pas être et envers lesquelles je n’ai qu’une profonde exaspération…
Pour parler un peu de la qualité de l’écriture, il faut reconnaître que ce livre se lit rapidement et facilement. Des chapitre très courts, qui font s’alterner les vies « trépidantes » (humhum tout est relatif) des différents personnages…
Le manque de liens concrets entre les histoires, la brisure trop raide des chapitres et donc, une trop forte alternance des personnages m’a complètement perturbée, ou plutôt, à force, je me suis perdue dans tout ce mélo-dramatique…Bref, j’aurais mieux fait de choisir un autre livre…
Un petit extrait?Il montre bien le pessimisme qui a eu don de m’énerver tout du long de ma lecture…
« C’est un drôle de truc la maternité : on passe deux ans à leur apprendre à marcher et parler.
Et les seize années suivantes à leur dire de s’assoir et de se taire
« .
Quelle vision sinistre de la maternité…et encore, sinistre ne me semble pas un mot assez fort…
Et c’est du même acabit tout au long de ce roman…
Les déboires des vies ratées de femmes insatisfaites, ce n’est pas trop mon truc… Pour se prouver que l’on existe, il y a bien d’autres moyens que se plaindre tout le temps…
Je me suis cru en plein mélo dignes d’un magasine féminin de bas niveau…(Vous remarquerez que j’ai fait un effort pour ne pas en citer un, histoire de ne vexer personne… 😉 )
J’aime les romans où je peux un tant soit peu m’identifier au personnage, ou du moins, à un personnage du livre, mais là, rien… tant ils sont aux antipodes de mes valeurs et des attentes de la vie…. Ca explique sans doute pourquoi il me laisse une si mauvaise impression…
·•●oO En bref…  Oo●•·
´`·.·´`
Bref, vous l’aurez compris, j’ai détesté, et ne le conseillerai à personne…Même si je ne doute pas qu’il plairait à pas mal de monde, j’ai du mal à « promouvoir » les livres qui me déplaisent à ce point…
Je me suis malgré tout forcée à le lire jusqu’au bout, puisque je l’ai commencé dans le cadre d’un challenge… mais j’avais vraiment très très hâte de voir la fin arriver…
·•●oO Autre chose?  Oo●•·
✿´`·.·´`✿
Lu dans le cadre du challenge d’ Evy :  challenge « Chick lit »
Publicités

5 réflexions au sujet de « [✎] Mes amies, mes amours, mais encore? »

  1. Amethyst

    Je ne suis pas trop chick-lit et vu ton avis c'est sur je ne lirai jamais ce livre !!
    Par contre Le théorème de Cupidon d'Agnès Abécassis attend sagement dans ma PAL.Je ne sais pas si tu connais cette auteure mais pour se détendre j'aime bien 🙂

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s