[✎] Les Ailes d’Alexanne, tome 1 : 4h44

Editions Michel Lafon
Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 363 pages
Une histoire fraîche, merveilleuse, pleine d’anges, de fées, d’amour, de découvertes, de suspens,… Bref, un énorme coup de coeur…

L’histoire: Après la mort de ses parents, Alexanne Kalinovsky est confiée à satante Tatiana, une soeur de son père dont elle ignorait l’existencejusqu’à ce jour. Là-bas, l’adolescente constate que cette tante n’estpas une personne ordinaire… La vieille dame vit seule dans un immensemanoir aux multiples chambres parfumées à l’encens, garnies d’anges etde chandelles. Découvrant l’histoire de ses origines russes et sespropres dons particuliers, Alexanne apprendra toute la vérité surl’héritage étrange dont son père l’avait tenue éloignée.
Mon avis: Ce livre, c’est un coup de coeur à l’état brut…
ce livre est rempli de fraîcheur, on prend beaucoup de plaisir à la lecture de cette histoire, et également à voir l’évolution d’Alexanne, de sa tante, et de la relation qui les unit. 
On entre à pieds joints dans un univers fantastique et apaisant malgré l’action du livre. 
Anne Robillard a cela d’extraordinaire que sa plume est d’une telle qualité qu’elle nous prend irrésistiblement dans un tourbillon d’émotions au rythme de celles que peuvent ressentir les différents personnages de cette merveilleuse histoire. 
La manière dont le livre est écrit étant simple, et sans fioriture, permet de mieux apprécier l’histoire en tant que telle et de se laisser allègrement guider tout au long de celle-ci (qui sait, peut-être par des anges).

« — Ça fait vingt ans que je vis seule. De toute façon,la solitude n’existe pas. Nous sommes entourés de petits êtres visibles etinvisibles.
— Comment ça, invisibles ? s’inquiéta Alexanne.
— Les humains vibrent à très basse vitesse. C’est pourcette raison qu’ils sont solides. Ma main ne peut pas passer à travers tachair.
— Mais elle traverserait celle des êtres invisibles ?
— Peut-être pas la tienne, et tu comprendras pourquoi plustard. Ces créatures traversent les humains plusieurs fois par jour sans qu’ilss’en rendent compte.
— Vraiment ?
Alexanne demeura silencieuse pendant un instant, tentantd’imaginer ces créatures intangibles.
— À quoi ressemblent-elles ? demanda-t-elle soudain.
— Il y en a plusieurs types, mais ce sont les anges quisont les plus près de nous.
— Peut-on leur parler ?
   Évidemment, mais ils nousrépondent uniquement lorsque nous les aimons de tout notre cœur. »
Certes, il s’agit d’un livre très « jeunesse », à savoir qu’il nes’agit pas d’une histoire très compliquée… au contraire, … Leschoses sont « simples » dans le sens où elles semblent couler de source,comme un rêve que l’on est en train de vivre…
Le personnage d’Alexanne est très attachant, et il est tellement sympathique de la voir passer de son statut de jeune fille citadine, égoïste, égocentrique, et étroite d’esprit, à celui de jeune femme ouverte à ses origines, et aux autres aussi, à la fois compatissante, aimante, agréable à vivre et d’une force et d’une volonté mentales incroyables. Je l’ai directement prise en sympathie…
Cet univers que l’on découvre est tout simplement… comment dire… au delà du merveilleux, je trouve. (ça ne me déplairait pas de faire partie de cette famille et de vivre dans un tel environnement 😉 )
Il y a un passage que j’aimerais partager avec vous…un passage sur la vision de la vie sur terre…
Elle est tellement proche de ma vision des choses, à savoir celle que l’on retrouve dans le bouddhisme… 
« — Donc, il ne faut pas avoir peur de la mort, compritAlexanne en essuyant ses larmes.
— Surtout pas.
— Et l’enfer, alors ?
— Il n’existe pas. C’est de la pure invention. Il y adifférents degrés d’évolution dans le monde spirituel et ceux qui sont méritantsvont directement vers les degrés supérieurs.
— Où vont les criminels ?
— Vers les degrés inférieurs, où ils reçoivent plus desoins que les autres.
— Ils ne sont pas punis pour leurs fautes ?
— Oh si, mais pas là-haut. Ils sont obligés de revenir dansle monde physique dans des conditions difficiles qui leur permettent d’expierleurs crimes.
— Si je comprends bien, en faisant le bien maintenant, onse prépare de belles vies, et en faisant le mal, on se prépare des viesdifficiles ?
— Tu as tout compris. »
Ma déception  fut grande quand je suis arrivée à la fin du livre… j’étais tellement dans l’histoire que j’aurais bien passé un peu plus de temps en compagnie d’Alexanne et de sa famille.
Ce premier opus m’a donné sans aucun doute l’envie irrésistible de découvrir le second sans tarder… j’en trépigne d’impatience, il est déjà inscrit à la liste de mes envies livresques à assouvir d’ici peu…

D’autres l’ont lu:

Publicités

A propos Hylyirio

Profitons des choses simples de la vie, elle n'en est que plus belle...
Cet article, publié dans * Services Presse / Parts*, 1.Coup de coeur, Chroniques, Fantastique/Sci-Fi/Fantasy/Bit-lit, Jeunesse/YA, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour [✎] Les Ailes d’Alexanne, tome 1 : 4h44

  1. nanet dit :

    bonjour,
    J'aime beaucoup l'écriture fraiche et simple de cette auteure (même si on peut grandement la critiquer), et ton article me pousse encore un peu plus vers ce livre. J'attendais d'en lire ua moins un, avant de craquer…

    Biz

  2. Anne Sophie dit :

    un livre qui me fait trèèèès envie 🙂

  3. Je suis convaincue, je note 😉 ça a l'air super !

  4. Asilis dit :

    Il est dans ma Wish, car j'ai vraiment vraiment envie de le lire! Je n'ai rien lu d'autre d'Anne Robillard, mais ce titre m'a vraiment attiré.

  5. isa1977 dit :

    J'ai trop hâte de le recevoir et j'espère que je l'aimerais autant que toi 🙂

    Bisous

  6. Sunniva dit :

    Je vais découvrir ce livre en partenariat, et tout ce côté anges/guérison spirituelle est ce qui m'attirait tout particulièrement… Après avoir lu ton avis, je trépigne presque, il me tarde de le lire! Ce livre a l'air fantastique!

  7. Luthien dit :

    Un livre que j'ai très envie de découvrir. La couverture est très jolie en plus !

  8. Tiboux dit :

    Merci pour cette magnifique chronique qui donne envie 🙂 Je vais bientôt le commencer, le temps de terminer ma lecture en cours et Alexia. Il me tarde au vu de ton avis, je l'avoue 🙂

  9. Pauline dit :

    Que d'avis sympathiques !
    Vivement que je l'ai celui là 😀

  10. Thalie dit :

    Le côté frais de l'écriture d'Anne Robillard se prête bien à la littérature jeunesse.
    Je suis donc la seule à ne pas avoir accroché sur ce roman. J'ai préféré A.N.G.E mais peut-être parce qu'il s'édresse à un public un peu plus âgé.
    En tout cas moi je tique essentiellement sur l'aspect religieux du roman trop pesant.
    Bonne journée

  11. Naminé dit :

    Ta chronique donne envie de le lire ! Déjà qu'il me tentait avec sa superbe couverture, mais maintenant je serai qu'il sera mien bientôt 😛

Laissez une p'tite bafouille, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.