[✎] Ce crime

Editions Balivernes

Publié en 2010 ~ Langue : Française ~ 56 pages

Quatrième de couverture:

Où avez-vous trouvé cette photo ? Un garçon de notre classe est mort, oui, je sais. Jonas a été poignardé. Qui pourrait l’oublier ?

Coup de coeur! Je suis sous le charme…

Un livre jeunesse poignant, émouvant… un coup de cœur, frappant en plein cœur… me faisant replonger 15 ans en arrière dans mes années d’adolescence…

J’ai eu la chance de découvrir ce livre jeunesse par l’opération Masse critique de chez Babélio.

Au départ, j’ai cru que cela allait retracer l’enquête autour de la mort d’un ancien camarade de classe, mais finalement pas du tout… ce qui fut surprenant.

Tour à tour, on va avoir la version de chaque personne présente sur la photo de classe, dix ans après les faits… on va découvrir la manière dont i la vécu la situation à l’époque, et en quelle mesure cela a influencé leur vie, également, dix ans après.

Et c’est là que l’on se rend compte à quel point les années d’adolescence peuvent être cruelles, pour les uns et les autres, pour chacun dans une mesure différente.

Et je dois reconnaître que ce livre m’a beaucoup touchée… car outre la vision de chacun sur le « meurtre » de Jonas, on y découvre des sujets sous jacents tels que l’exclusion, la méchanceté gratuite des ados, la violence à l’école, les relations amoureuses difficiles, les difficultés d’intégration dans une classe d’ados quand « on ne rentre pas dans le moule », les discriminations physiques, raciales, ou intellectuelles…

Le style de l’auteur est tel un cours d’eau.. limpide, il coule tout seul, sans remous, une force tranquille mais pourtant derrière ces mots simples et choisis avec soin se cache un tel constat sur la société actuelle…

Ce livre fait également réfléchir sur la conséquence des actes, mais aussi le manque de réaction… car il ne faut pas croire que parce qu’on n’intervient pas dans un drame, on ne va pas se sentir concerné par la suite…

Ce livre regorge de pistes de réflexions et de leçons de vie pour les enfants/pré-ados .je dirais de 10 à 15 ans, surtout… car il faut que les lecteurs aient déjà bien conscience de la notion de mort, mais aient aussi la « maturité’ relative de comprendre les conséquences de leurs actes. Et ça, c’est ce que ce livre montre à merveille.

Je ne pensais franchement pas qu’un livre jeunesse aurait pu autant me faire avoir la gorge serrée, les émotions remontées de loin, et les larmes aux coins des yeux. Lâcheté, culpabilité, stupidité aussi, sont quelques unes des émotions que l’on rencontre au cœur de ces 56 pages de récit.

Si je devais faire un reproche? Il est dommage de ne pas aller un peu plus loin avec chacune des versions, chacun des personnages. Selon la même base, ce livre pourrait faire un livre pour une tranche d’âges au dessus, en abordant les choses un peu plus en profondeur… Car je suis certaine que ce genre de livres est important.

« J’ai vraiment pensé au suicide, cette année là. Je ne pouvais en parler à personne. Je ne voulais pas que mes parents aient la honte.
Alors la méchanceté , la bêtise, je sais ce que c’est.
Ça peut tuer. 

Encore aujourd’hui, quand je repense à la cinquième, j’en ai mal au ventre, j’ai envie de vomir. » page 37

Un tout grand merci à Babélio et aux éditions Balivernes pour cette découverte…

Publicités

3 réflexions au sujet de « [✎] Ce crime »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s