[✎] Alpha & Omega, tome 0 : L’origine

Editions Milady
Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 122 pages

Quatrième de couverture:

Anna est un loup-garou.
Elle découvre un nouveau sens à son existence quand le fils du chef des siens débarque en ville pour réprimer les troubles au sein de la meute de Chicago et qu’il insuffle à Anna un courage qu’elle n’avait encore jamais ressenti.

Excellent! J’en veut encore…

Une bonne entrée en matière dans cet univers, et surtout, l’envie d’en savoir plus…

Alors que pas mal de gens ont déjà terminé cette saga, je la commence seulement… eh oui, je n’ai jamais rien fait comme tout le monde.

J’avais le tome 1 depuis des mois dans ma bibliothèque/PAL quand ce tome  est sorti, et je me suis dit c’était l’occasion de commencer par le commencement… et en douceur, ce tome était plus petit que les suivants.

Et je dois dire que ce fut une bonne surprise: malgré le nombre de pages réduit, l’auteure réussi  bien planter le décor, les personnages, et une petite intrigue… tout pour faire de ce prélude un tome à part entière et accrocher le lecteur pour la suite (si ce n’était déjà fait).

Les personnages nous sont présentés en détails, on peut se faire une idée de leurs caractère et caractéristiques propres, et ainsi mieux appréhender la suite de l’histoire. De même, le fait de mieux les connaître permet de mieux s’y attacher.

Le personnage d’Anna est très attachant, et il est plaisant de la découvrir. Je l’ai trouvée soumise, très fragile, ce qui est étonnant, les héroïnes sont généralement fortes et imposantes. Ici, rien de tout ça, mais que du contraire, on s’attache d’avantage et on la trouve davantage sympathique…

On en apprend également plus sur la hiérarchisation au sein des meutes, et permet de mieux comprendre le déroulement de la suite de la saga, je suppose.

Pour le style, généralement, j’ai un peu plus de mal avec les livres écrits à la troisième personne, mais bizarrement, ici, pas de soucis, tout semblait couler de source et donc, que du bonheur. Le style est fluide, agréable, bien écrit, simple. Des dialogues agréables et des descriptions sympathiques et pas lourdes comme on peut parfois rencontrer.

Ce petit tome se lit très vite, normal me direz vous, mais il reste un moment agréable à passer en compagnie des personnages qu’ils soient principaux ou secondaires.

Bref, une saga qui s’annonce passionnante, si les autres tomes sont à la hauteur de l’aperçu que j’en ai eu.

Je dois reconnaître malgré tout que j’ai été un peu déçue de voir que pour le peu de page, le prix de 6 euros est pour moi exagéré. Des pages plus épaisses que la normale pour donner du volume au livre, mais bon,malgré tout, 6 euros pour 122 pages… arf, ça fait mal… (non non, je ne suis pas radine, mais peu dépensière et j’aime « en avoir pour mon argent« ).

Par contre, une question reste en suspend: Pourquoi cette habitude de publier les débuts d’une saga à la fin? Il en est de plus en plus de même tant dans les livres qu’au cinéma: Hannibal, X-men, … Pourquoi ne pas commencer par les origines, dans ce qui s’inscrit dans une suite logique?

Publicités

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s