[✎] Michaël, Jackson et moi

Editions Mon petit éditeur

Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 146 pages

Et de quoi ça parle?

Des balbutiements timides à la passion dévorante, de la tendresse à la fureur, de l’adoration à l’insulte, ma liaison folle avec Michael Jackson m’a fait passer par les émotions de la plus extrême violence. Des désirs de tuer symboliquement l’idole chassaient des élans incontrôlés d’affection. Véritable maladie de l’âme, ce personnage, déchirant, contraste d’ombres et de lumières, savait déchaîner en moi les pires crises de conscience. Je l’aimais autant que je savais – parfois – l’humilier.
25 Juin 2009, l’enfance s’envole définitivement. Direction l’abattoir. Le grand frère, le confident secret s’en est allé. Souvent décrié, injustement montré du doigt, Michael Jackson n’a que très rarement été remis en cause par ses fans, « ses amis les plus fidèles ».
C’est cette histoire d’amour tumultueuse et authentique qui fait tout le sel de ce premier essai impudique. Une histoire commune, de celles qui laissent des traces indélébiles. Michael, Jackson et moi, c’est aussi Michael, Jackson et nous.

 Excellent! J’en veut encore…

Un livre qui sort de tous ceux que l’on a pu voir « fleurir » depuis la disparition de l’artiste…

Avant de vous dire ce que j’ai pensé de ce livre, j’ai eu envie de le situer un peu dans mon univers personnel… de vous expliquer un tant soit peu le pourquoi de ce choix de lecture…

Depuis mon enfance, j’ai été bercée des chansons de Michaël Jackson… et je dois dire que ce chanteur est devenu, peu à peu, un de mes chanteurs de prédilection… Victime de la génération 80’s, j’ai passé des journées entières à écouter en boucle l’album « Thriller » ou encore, le « Dangerous« … (et encore maintenant, j’ai toujours autant de plaisir à l’écouter)

Au fil des années, j’ai pu découvrir le visage que les médias voulaient lui donner, les accusations en tous genres, les procès, les portraits dressés… mais malgré tout, je n’ai jamais cessé d’apprécier sa musique, car pour moi, l’homme et son œuvre sont deux choses différentes, qui ne doivent pas intercéder l’une sur l’autre…

Et puis, le 25 juin 2009, l’annonce de son décès… je ne vais pas vous mentir, je n’ai pas spécialement versé de larmes pour lui, même si je suis fan de sa musique… mais malgré tout, je me suis dit que le monde artistique venait de perdre une grande voix et un personnage hors du commun… Le reste (sa vie privée, sa mort, les procès) ne me regardaient pas, et seul l’aspect musical me reste en mémoire…

Puis, Vincent, des Agents littéraires, m’a offert la possibilité de voir l’envers du décor, ou plutôt, un envers possible… celui d’un fan, un vrai, pour qui l’univers de l’artiste était devenu le sien… J’ai sauté sur l’occasion, car au-delà du témoignage du fan, il y a l’histoire d’un artiste phénoménalement exceptionnel à mes yeux, mais aussi d’un homme avec ses qualités et ses défants…

*****

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en commençant la lecture de ce livre. J’avais un peu peur de tomber dans le fanatisme pur et dur, et j’ai été agréablement surprise de voir qu’il n’en était rien…

Une fois ouvert, je me suis plongée dans cette histoire d’amour à part, dans ce récit  tellement à part… et n’ai pu refermer ce livre qu’une fois celui-ci terminé…

Noesis a su, au travers de sa plume, merveilleusement faire passer ses ressentis, les bons comme les mauvais sentiments, l’amour comme la haine, le bonheur comme la colère.

L’écriture est très énergique, entraînante, émouvante… car il est bien question d’émotions diverses et variées tout au long de ce livre, et Noesis les fait passer à merveille sous sa plume. C’est sans doute ce qui fait de se livre une œuvre si particulière… pas de tape-à-l’œil, juste les mots qu’il faut. (j’avoue que j’ai eu le cœur gorgé d’émotion quand il nous raconte son premier concert… c’était presque comme si j’y étais)

J’ai adoré le fait que le récit de Noesis soit ponctué de textes musicaux, mais pas de Michael Jackson, d’autres artistes…et je dois reconnaître que les textes choisis l’ont été avec soin, et étaient bien à propos.

J’avoue qu’il y a une phrase, au début du livre, qui m’a un peu « irritée »: « Les années passant, je l’ai dissimulé, par peur du jugement des autres. Sentiment de honte d’être fan de Michael Jackson.

Rangé par fierté, il était encore néanmoins de toutes mes attentions et confidences. »

Non pas que je ne comprenne pas la réaction de Noesis, mais que je trouve ça triste que l’intervention des médias fassent qu’un fan se sente honteux d’apprécier un artiste…

Je dois aussi vous dire que la couverture est vraiment une réussite, pour moi, et je trouve que dans cette peinture (réalisée par le beau-frère de l’auteur, je crois) le regard qui est fait à Michael Jackson est tout simplement surprenant, une émotion toute particulière s’en détache, je trouve. Bravo.

Je pense que pas mal de Fans ou de personnes ayant aimé la carrière de l’artiste pourront si pas se reconnaître, au moins apprécier à sa juste valeur ce livre, qui s’éloigne merveilleusement de tous les livres qui ont pu sortir sur l’artiste depuis sa disparition… Car ce n’est pas un livre enjôleur sur la star, mais un portrait particulier d’une star qui était avant tout un homme, écrit par un homme qui était entre autres choses un fan, mais qui a su garder de la lucidité et faire la part des choses avec le recul …

Mais je ne doute pas non plus que d’autres fans se sentiront certainement blessés par les propos, parfois choquants pour une personne qui laisserait Michael Jackson sur un piédestal sans vouloir voir autre chose que le côté  sur-médiatique et idolâtrant un homme au point de le porter au rang de Dieu…

Un regret face au livre? Non, je n’en vois pas… j’ai beau chercher, rien ne m’a dérangé… J’ai aimé découvrir ce livre atypique.

Je ne sais pas si vous avez déjà vu le clip/court métrage « Ghosts », réalisé par Stephen King pour Michael Jackson… c’est une pure merveille, je suis 100% fan (oui oui, je le crie haut et fort), et je l’ai toujours sur mon lecteur MP3/MP4 qui me suit partout… je le connais par cœur, mais je ne m’en lasse pas 🙂

(1993) « Vous êtes bizarre et je ne vous aime pas. Vous faites peur aux enfants, vous vivez ici, tout seul. (…) Retournez dans votre cirque, espèce de monstre. Ne nous obligez pas à être méchants. » P45, extrait du moyen-métrage « Ghosts ».

 

Merci au site « Les agents littéraires » ainsi que les éditions « Mon petit éditeur » de m’avoir donné la chance de découvrir ce livre. Je ne regrette nullement le voyage, que du contraire…

Publicités

4 réflexions au sujet de « [✎] Michaël, Jackson et moi »

  1. scrap'cé

    whaaaaaaaaaaaaaouuuuu, alors là, moi qui suis une grande fan depuis la première heure : ce livre est pour moi. Sûr qu’il ne va pas être dans le fond ou dans le milieu de PAL, mais vraiment AU DESSUS et Viiiiiiiite !!
    Merci, rien que de lire ton résumé, c’est pas encore ce soir que je vais dormir de bonne heure !!
    Bisous et le rdv est pris pour demain direction : la librairie !!!

    Répondre
  2. Ping : IMM 12.10.2014 | Hylyirio Côté livres

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s