[✎] Le prince des maudits, tome 2 : Emil le Clairvoyant

Editions Balivernes (Romans Ados)
Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 336 pages

Alors qu’elle visitait les ruines d’un château allemand avec sa classe, Eva s’est trouvée mystérieusement projetée au Moyen Âge, au cœur d’une bataille médiévale. Elle s’est vue contrainte de fuir et de protéger le Prince aveugle Emil. Une prophétie la désigne comme la Fille de l’Araignée, celle qui doit sauver les Maudits, les partisans hors-la-loi du prince. Après avoir retrouvé Mike, un élève bien étrange mais si énervant de sa classe, elle devra affronter Michaël de Starkenburg qui a fait assassiner les parents d’Emil et envahi son domaine.

Le temps de la fuite est fini, il faut vaincre, sinon, le cours de l’Histoire sera changé, le futur d’Eva détruit et ses chances de retour dans son siècle anéanties…

Super! J’aime j’aime j’aime..

Un second tome dans la lignée du premier… génial!

J’ai eu la chance de découvrir le premier tome de cette saga (voir la chronique ICI) et je dois dire que j’avais adoré découvrir cet univers et ces personnages.

Autant vous dire que quand on m’a proposé la suite en service presse, je n’ai pas hésité une seconde… J’avais très envie de retrouver l’ambiance de ce livre.

  Le style de l’auteur est toujours aussi plaisant. Il est bien adapté au public ciblé, à savoir les enfants de 12-13 ans…

Fluide, intéressant, entraînant, il tient en haleine le lecteur par son style agréable.

Les descriptions sont présentes quand il le faut, mais pas à outrance, ce qui ne « gave » pas le lecteur, surtout les plus jeunes qui, de ce fait, ne seront pas noyés sous de l’information inutile ou plutôt trop condensée.

Les sentiments et ressentis des différents personnages ressortent à merveille. Lenia Major a vraiment le don de faire passer les émotions au travers de sa plume.

   Ce que j’aime dans ce livre, c’est qu’on ne s’ennuie pas! Pas un temps mort, le livre est blindé de rebondissements plus intéressants et entraînants les uns que les autres.

 On retrouve avec plaisir les paysages, et l’ambiance mise en place dans le premier tome.

Des combats avec des soldats vaillants et bien entraînés, une histoire d’amour d’ados, de la morale pour ceux qui savent lire entre les lignes… le tout avec un royaume, qui, il ne faut pas l’oublier, est en péril…

     Eva, un caractère bien trempé, fort. Elle va avec une apparente facilité faire face à des situations compliquées, qui l’obligeront à faire des choix parmi les plus difficiles. Son courage est exemplaire. Malgré tout, elle va protéger à la fois son propre destin, mais également veiller à protéger les siens, ce qui m’a plu. Son optimisme est aussi à toute épreuve…

 Quant à Emil, il reste également fidèle à lui-même. Il est relativement plus en retrait, dans ce tome, je trouve.

 Ce petit couple est à la fois émouvant et absolument pas pompeux… On laisse, ici encore, les amours d’adolescents à leur place, à savoir dans le sobre, le contenu, … on est loin de ce que l’on retrouve dans la majorité des livres actuels pour adolescents, où l’on prête des sentiments d’adultes à des gamins.

 Ce que j’aime aussi, c’est que dans cette saga, les personnages ne sont pas « parfaits ». Ils font des erreurs, mais s’en rendent compte et les assument.

   Je ne sais pas s’il en est de même pour vous, mais personnellement, je trouve la première de couverture vraiment splendide… ce château, ces couleurs, … superbe.

  J’ai adoré ce second et dernier tome autant que le premier! Une belle découverte.

Je vous le conseille vivement (après lecture du tome 1, bien entendu)

Merci aux éditions Balivernes  pour ces deux livres qui furent de belles découvertes…

Les premieres lignes

 Il était arrivé par-derrière. C’était sa marque de fabrique, à ce lâche. En 1490 comme en 2010, il était incapable de se comporter de manière franche.

Il ne m’avait même pas laissé deux minutes pour me reprendre, évacuer la peur de la nuit, effacer les images du carnage que nous avions perpétré à la sortie de la forêt, classer derrière une masse de neurones inutiles le visage brûlé de Cunrad, puis sa chute dans le Rhin, transpercé par les flèches ennemies. Non, non, non. C’était trop demander à monsieur que de me ficher la paix quelques instants, de me laisser croire que, sur cette rive, je pourrais souffler.

– T’en as mis un temps ! Purée, tés plus forte pour résoudre les équations avec des fractions que pour parcourir vingt malheureux kilomètres ! Deux jours que je t’attends. J’ai cru que tu n’arriverais jamais. Yo. Bon, sinon, ça va, l’Intell ?

Voilà ce que m’avait dit Mike, avec un grand sourire accroché à sa face niaise de chanteur de Boy’s Band.

Mike. Le même Mike qui m’avait poussée par-dessus la rambarde de l’Altes Schloss, perché sur les hauteurs de Baden-Baden, cinq jours auparavant. Enfin, cinq siècles et trente ans moins cinq jours auparavant, si l’on veut être tout à fait précis. Et j’aime être tout à fait précise, quelles que soient les circonstances, sinon après, ça me bloque, je ne pense plus qu’à rectifier mon imprécision et ça m’empêche d’accomplir d’autres tâches convenablement. Comme péter deux rotules par exemple. Ou arracher des oreilles et les faire avaler à leur propriétaire, accompagnées de petites lamelles de nez. Ou, pourquoi pas, pendre par les pieds un certain individu, lui ouvrir la panse, en sortir les boyaux, les accrocher à la selle de Noren et la lancer au grand galop d’une bonne claque sur la croupe.

Le même Mike, donc, à la mèche plaquée sur le front près, dont la vision me faisait venir à l’esprit des idées de tortures raffinées et des fringales de barbarie.

Ces charmantes scènes, ajoutées à la surprise de le trouver là, me maintinrent coite pendant plus d’une minute.

Il continuait à me dévisager, toujours souriant, espérant sans doute que j’allais lui sauter au cou, ravie de retrouver un visage familier dans ce Moyen Âge inconnu.

Ce livre s’inscrit dans le challenge « Jeunesse/Young adult » organisé par Mélo et ses copines…

Publicités

14 réflexions au sujet de « [✎] Le prince des maudits, tome 2 : Emil le Clairvoyant »

  1. Ayma

    Je ne connaissais pas du tout mais ça a l’air pas mal. Et en effet, la toile de fond avec le château fait un peu penser à Poudlard, c’est très sympa ^^

    Répondre
  2. Ping : Les mots de Mélo » Challenge Littérature Jeunesse/Young adult

  3. Ping : [Challenge Jeunesse/Young Adult] Bilan du deuxième mois | Muti et ses livres

  4. Ping : Bilan du mois de Novembre 2011 | Lire sous la Lune…

  5. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du 3ème mois. | Muti et ses livres

  6. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du troisième mois. | Muti et ses livres

  7. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du quatrième mois | Muti et ses livres

  8. Ping : Les mots de Mélo » Bilan n°4 du challenge Jeunesse et Young Adult

  9. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du cinquième mois | Muti et ses livres

  10. Ping : Les mots de Mélo » Bilan n°5 du challenge Jeunesse & Young Adult

  11. Ping : [Challenge jeunesse / young adult] Bilan du sixième mois | Muti et ses livres

  12. Anonyme

    j ai lu le premier tome j ai adoré !!! malheureusement je n’ai pas encore trouvé les deux autres tome dans la région où je suis pour les vacances !! gros bad !! mais c’est tellement bien il faut que vous le lisez !! vraiment !!

    Répondre
  13. Ping : [Challenge jeunesse / young adult] Bilan du 7ème, 8ème et 9ème mois | Muti et ses livres

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s