[✎] Le Dernier jardin, tome 1 : Éphémère

Editions Castelmore

Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 350 pages

Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?
Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies. L’humanité a cru voir son avenir assuré…jusqu’au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames pour la survie de l’espèce.
Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l’amour sincère de son mari et la confiance qui s’instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n’a qu’une idée en tête : s’enfuir de cet endroit.

Coup de coeur! Je suis sous le charme…

Je n’ai qu’une hâte, découvrir la suite!!! Des personnages géniaux, une ambiance particulièrement troublante, une intrigue qui semble sans issue au début mais offre de bons rétablissements…

Ahhh il y a bien longtemps que j’avais envie de découvrir ce livre, sans jamais trouver le moment opportun…

Il faut dire que les nombreuses personnes à l’avoir déjà lu ne tarissent pas d’éloges à son sujet. Mais donc, à lire trop de positif dessus, j’avais peur d’être déçue, mais je me suis finalement décidée…

Et je ne me suis pas trompée en sortant finalement de ma PAL d’ebooks… ce livre, c’est… waouw, un vrai coup de cœur.

Le dernier jardin… instinctivement, j’ai eu en tête le jardin d’Eden à l’aube de la vie… et le dernier jardin qui serait la dernière « demeure » de ces jeunes filles à l’avenir si court… belle analogie, je trouve…

La couverture, que dire, elle est superbe, même si je préfère celle de la version anglaise, que je trouve plus contrastée, plus clinquante, plus attirante et choquante… elles se ressemblent beaucoup, mais les contrastes plus prononcés renforcent le côté à part de ce « monde »…  le côté lumineux et le côté plus sombre apparaissaient mieux sur la couv’ de la version anglaise.

Pour parler du style de l’auteur… génial, prenant, envoûtant… un style très délicat, des mots choisis de manière posée et avec une grande justesse, aussi.. L’écriture est agréable, permettant une lecture aisée, fluide, … Au travers de sa plume, les sentiments mis en avant nous sont immanquablement transmis, on est connecté à ceux des différents personnages.

J’ai aimé le fait qu’on découvre en même temps que Rhine son environnement, et voir tout se mettre en place petit à petit. C’est tellement plus agréable que quand on est mis devant un fait accompli ou un décor déjà en place… cela permet de rentrer directement dans l’histoire, car on veut découvrir, on veut comprendre…

L’huis-clos du livre est assez surprenant, et assez flippant à vrai dire… j’ai vraiment eu l’impression d’être moi-même enfermée dans ce manoir et d’être perdue dans ses méandres… et je dois avouer qu’il est, dans l’absolu, dommage qu’un lieu qui semble si « beau » dans sa structure soit le théâtre de tant d’horreur. On s’imprègne de cette atmosphère qui s’en dégage  de manière inévitable.

Point de vue personnages, Rhine est incontestablement très attachante, … dès le départ, je l’ai prise en sympathie et m’y suis accrochée. Elle a un caractère très prononcé, et c’est sa force, c’est clair et net. Malgré son âge, elle nous montre une certaine maturité qui est assez intéressante à voir. C’est ce qui fait le charme et l’intérêt de son personnage. Elle m’a beaucoup touchée. J’ai aimé l’évolution de sa relation avec Rose, son attrait pour son refuge qu’est la bibliothèque, sa mentalité…

La petite Deirde, attachée à Rhine, fait elle aussi preuve d’une maturité étonnante pour son âge… on voit que cet univers si particulier où elle évolue ne la surprend même plus.

Jenna, c’est un peu son contraire: très douce, très calme, très posée. Elle n’arrive pas à se résoudre facilement à faire semblant…

Cécilia, quant à elle, c’est tout le contraire… finalement, elle est ravie d’être là, et veut tenir le rôle de femme telle qu’il est amené dans une perfection sans borne… elle  trouve même que cela ne se passe pas assez vite à son goût… La naïveté de ses 13 ans ressort à merveille dans son comportement et ses dires.

Gabriel, il m’a plu… il n’hésite pas à prendre des risques pour Rhine, à se lier à elle, s’ouvrir à elle…  Au début, je le voyais plus âgé qu’il ne l’est en réalité. J’ai été très étonnée… C’est un personnage très sympathique.

Linden par contre m’a laissée non pas indifférente, mais dans l’incompréhension la plus totale. Surtout au début.  Il m’a laissé complètement perplexe, j’ai eu du mal à le cerner. Maintenant, je trouve qu’on ne va pas assez en profondeur dans l’histoire passée de ce personnage. Peut –être le second tome sera-t-il plus fourni en ce sens, et me fera l’apprécier d’avantage… Il reste à mes yeux le personnage le plus troublant…

Quant à son père, je l’ai trouvé à la limite du détestable. Son comportement m’a déplu fortement. Certes, il a sans doute certaines obscures raisons d’agir de la sorte, mais bon… euh, non, quoi… je n’ai vraiment pas aimé ce personnage… rien n’y a fait…

En tous cas, pour un premier tome, c’est génial, … l’auteur a manié ça de main de maître, mettant en place une intrigue originale et qui tient la route, des personnages attachants, passionnants… Une action très « mentale », portée sur la réflexion, le psychologique…

Les dérives de la science telles qu’elles sont abordées dans ce roman sont vraiment intéressantes et effrayantes.

Je pensais tomber dans livre très « jeunesse », très niais, et finalement pas du tout, … je suis sous le charme.

J’ai hâte de pouvoir découvrir la suite. C’est un vrai coup de cœur. Je serais incapable de trouver un point négatif à ce roman, j’ai tout aimé, tout apprécié, tout dévoré des yeux et du cœur. Ce livre est à couper le souffle.

Une de mes premières dystopies, mais certainement pas la dernière.

Ce livre me permet également d’avancer dans mon challenge « jeunesse/young adult« .

Galléane, Jess,

CITRIQ

Publicités

16 réflexions au sujet de « [✎] Le Dernier jardin, tome 1 : Éphémère »

  1. Ayma

    Coucou !

    J’ai moi aussi entendu du bien de ce roman mais le côté dramatique et inéluctable me retient un peu…à voir !

    Très joli avis, touchant *-*

    Répondre
  2. Ping : Les mots de Mélo » Challenge Littérature Jeunesse/Young adult

  3. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du 3ème mois. | Muti et ses livres

  4. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du troisième mois. | Muti et ses livres

  5. Ping : Les mots de Mélo » Bilan n° 3 du challenge Jeunesse et Young Adult

  6. Ping : Top 10 Tuesday (27 décembre 2011) | Lire sous la Lune…

  7. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du quatrième mois | Muti et ses livres

  8. Eloo

    La couverture à elle seule donne envie de lire ce roman, c’est à peine si on jeterait un coup d’oeil au résumé. Et pour notre plus grand plaisir, le contenu est à la hauteur de son emballage! Un premier tome vraiment réussi…

    [ lien supprimé ]

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      La cover est superbe, même si je la trouve plus belle dans la version anglophone, avec des couleurs plus soutenues…
      et je dois dire que le livre est, et c’est génial, à hauteur de ce que la cover nous promets 🙂

      ps: je me suis permis de supprimer ton lien, je n’aime pas la « pub sauvage », mais il en a déjà été fait bien assez de cas sur FB que pour ne pas revenir dessus outre mesure 😉

      Répondre
  9. Ping : [Challenge Jeunesse / Young Adult] Bilan du cinquième mois | Muti et ses livres

  10. Ping : Les mots de Mélo » Bilan n°5 du challenge Jeunesse & Young Adult

  11. Ping : [Challenge jeunesse / young adult] Bilan du sixième mois | Muti et ses livres

  12. Ping : Les mots de Mélo » Index par auteur [Challenge Jeunesse/Young-Adult 2011/2012]

  13. Ping : [Challenge jeunesse / young adult] Bilan du 7ème, 8ème et 9ème mois | Muti et ses livres

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s