[✎] Médiator, tome 1 : Terre d’ombre

Médiator, tome 1 : Terre d’ombre
Meg cabot
  Le livre de poche (jeunesse)
254 pages
5,50 €
Susannah Simon est  » the mediator « . Elle fait le lien entre les morts et les vivants. Pas de répit pour elle : les fantômes exigent qu’elle achève ce qu’ils n’ont pas eu le temps d’accomplir sur Terre. Mais quand on vient d’emménager sous le soleil de Californie, qu’on est une fille et qu’on a seize ans, on préfère se balader dans les centres commerciaux plutôt que dans les cimetières… et mater les surfeurs plutôt que de s’occuper de visiteurs ectoplasmiques ! Hélas, dès son arrivée dans son nouveau lycée, Susannah comprend que sa vie ne va pas être aussi simple. Le fantôme d’une jeune lycéenne a décidé de se venger. Or, la jeune fille se trouve sur sa route…



Il n’y a pas à dire, ce livre a été à la hauteur de mes attentes… Simple mais sympathique, avec de l’intrigue, des frissons, des fantômes…  …

J’avais ce livre en wishlist depuis un moment, et Aurore, Alias Frenchdawn, Alias « maman Mamouth de Noël » me l’a déposé au pied du sapin…
Je ne pouvais pas attendre plus longtemps pour le découvrir, car c’est bien connu… les histoires de fantômes et de communication avec les esprits, j’en raffole…
J’ai donc éteint la télé, fermé les volets, baissé les lumières, et commencé la lecture de ce roman jeunesse avec l’intention de ne pas le lacher avant la fin 🙂

J’ai beaucoup le côté girly, les couleurs, etc… Je trouve qu’il rend déjà le livre très engageant, même si elle affiche de suite le fait que le livre soit relativement très jeunesse par rapport à d’autres… Mais comme c’est le côté détente et simple qui m’attirait aussi par cette lecture, que du bonheur.

Autant être claire tout de suite: je suis fan de l’écriture de Meg Cabot… Je voulais un livre qui me permette de découvrir une histoire simple, qui me détende tout en me faisant frissonner, c’est chose faite…

Le récit à la première personne reste décidément ce que je préfère. Cela permet de se mettre plus facilement à la place de la narratrice, et donc, de se sentir davantage impliqué par l’histoire et, par extension, le livre. Résultat? au plus j’avançais dans le roman, et au plus je me suis sentie happée par l’histoire, et au moins j’arrivais à m’en détacher. J’ai d’ailleurs lu ce livre très rapidement…

Ce que j’ai adoré aussi, c’est que dans son récit, Suze, l’héroïne, est en constante interactivité avec le lecteur…

« Là non plus, pas question de vous révéler comment je suis entrée. On m’accuserait de vous inciter à m’imiter »

J’ai trouvé un peu dommage que le début du livre soit si lent… du moins, c’est l’impression que j’ai eue en lisant ce roman… On y assiste à l’installation de Suze dans sa nouvelle ville, et sa nouvelle vie, et j’avoue que j’ai eu un peu du mal à m’accrocher au départ…

C’est un peu essentiel à l’histoire, qui, commençant sur les chapeaux de roue, retombe un peu pendant quelques chapitres le temps de mettre tout ça en place…

A côté de ça, rien à redire… J’ai adoré l’histoire de fantômes, de mission à remplir, etc…

J’aime beaucoup l’humour de Suze, l’héroïne…

« Comme dirait Britney Spears : oups, j’ai encore foiré »

Elle reste simple et agréable tout au long du roman, fidèle à elle-même…
Ce  personnage un peu trop naif malgré tout. A part ça, elle est courageuse, mais inconsciente du danger, ou plutôt, elle a le chic pour se mettre dans des situations pas possibles sachant que cela va lui amener plus d’ennuis qu’autre chose. Tétue, elle n’a que faire des bons conseils que l’on peut lui donner. Je l’ai trouvée parfois exaspérante, ça c’est certain. Mais malgré tout, je l’aime beaucoup…

Si je devais la comparer à un autre personnage, je dirais que c’est un peu la Mélinda Gordon (de la série « Ghost Whisperer ») version adolescente… C’est vraiment comme cela que je me la suis imaginée, en tous cas.

Jesse, fantôme omniprésent, on apprend à l’apprécier en cours de roman, car au début je le trouvais sans gène et exaspérant…

La relation entre les deux personnages précités est également amusante, car elle évolue bien au cours du livre.

des personnages frais, pétillants, originaux… une histoire de fantômes très bien ficelée et agréable

le retombé de l’histoire au début, …

Une chose est certaine je vais continuer cette série, et découvrir sans tarder d’autres écrits de Meg Cabot…

Meg Cabot, de son vrai nom Meggin Patricia Cabot, née le 1er février 1967, est un écrivain américain, auteur de romans pour adolescents et pour adultes. Elle est notamment connue pour avoir écrit la série Journal d’une Princesse, qui rencontre un succès dans de nombreux pays. Sous le pseudonyme de Patrica Cabot, elle a écrit plusieurs romans d’amour historiques.

son site officiel (en Anglais),

Publicités

16 réflexions au sujet de « [✎] Médiator, tome 1 : Terre d’ombre »

  1. Tiboux

    Oh tu me tentes beaucoup trop. J’attendais ta chronique avec impatience et je dois dire que le titre file directement dans ma wish list. En plus, un poche, ça va ! J’aime beaucoup l’auteur, j’espère que je me régalerai autant que toi. Merci pour cette chronique, ma chérie d’amour 😉

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      J’attends de lire la suite avec impatience, car entre deux « gros livres » c’est vraiment génial!
      Missing, tu as déjà testé? ça me tente beaucoup aussi 🙂
      J’espère que tu aimeras autant que moi 🙂
      bisous ma chérie

      Répondre
      1. Tiboux

        Oui oui, j’ai testé le premier tome de Missing et j’ai adoré. Même si c’est différent de la série adaptée. J’ai hâte de lire la suite 😀

        Gros gros gros gros bisous ma chérie ❤

      2. hylyirio Auteur de l’article

        la série Missing est supposée être adaptée de ses livres?
        ah ben tu m’apprends quelque chose… 🙂

        bisou ❤

    1. hylyirio Auteur de l’article

      Je suis contente d’avoir découvert Meg Cabot par ce livre plutôt que par la chick lit pure qu’elle écrit aussi, car ça me permet d’avoir un avis moins « réducteur » sur ses écrits, mais si le reste de ses sagas est du même genre, je vais me régaler…

      il y a « Missing », qui me tente beaucoup aussi 🙂

      Répondre
  2. cloange

    Je n’ai lu qu’une nouvelle de Meg Cabot dans «Nuit d’enfer au paradis» et j’avais trouvé ça correcte mais je crois que j’aimerais bien tenté ma chance dans ses romans adultes il y a «insatiable» qui me tenterais beaucoup.

    Répondre
  3. Freelfe

    Rien avoir avec cet article mais oui, c’était bien du parfum Cassis ^^
    J’aime beaucoup cette auteur mais je ne connaissais pas cette série ! Raahh ! Tu m’as donné envie maintenant !!!

    Répondre
  4. Ping : [Bilan] Janvier 2012 | Lire sous la Lune…

  5. Ping : ☮ Lectures 2012 ☮ | Lire sous la Lune…

  6. annaglasgow

    Je ne connais pas cet auteur mais je viens de recevoir à l’issu d’un troc Une (irrésistible) envie d’aimer et Une (irrésistible) envie de sucré. J’ai hâte de les commencer! 🙂

    Répondre
  7. Ping : ✰ Suivi de lecture 2012 | Lire sous la Lune…

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s