[✎] La fille du soleil noir, tome 1 : Esprits impurs

La fille du soleil noir, tome 1 : Esprits impurs
M.L.N. Hanover
Milady
384 pages
  8,00 €

Jayné Heller a toujours refusé de croire à la magie. Il est temps qu’elle change d’avis Son oncle décédé, elle hérite d’une fortune incroyable et d’une mission étrange : combattre une cabale de sorciers appelée le Collège Invisible. Sous l’autorité de Randolph Coin, les membres du Collège invoquent des esprits démoniaques afin d’accroître leur pouvoir. Jayné a du mal à croire à l’existence de la magie mais doit se rendre à l’évidence.



Il y a pas mal de choses pour lesquelles j’ai la sensation d’avoir été larguée, … j’ai trouvé l’ensemble un peu bâclé…

Honnêtement? C’est la couverture qui m’a émerveillée… Puis, le résumé était intéressant aussi, donc j’ai eu envie de découvrir ce livre, et Livraddict m’en a donné l’occasion lors de ce partenariat 🙂

La couverture est un des éléments qui m’a fait craquer pour cette lecture et qui m’a donné envie d’en savoir plus. Je la trouve en effet superbe. Les couleurs, les formes qui s’en dégagent, les effets de lumière… j’adore.

Pour avoir lu pas mal de « bit-lit » young adult ces derniers temps, j’ai été un peu décontenancée de me plonger dans un livre « adulte » qui a un style beaucoup plus soutenu, il faut le reconnaître.
Non pas que c’était désagréable, mais alors que la littérature YA me permet de lire « en toutes circonstances » et conditions, ce livre m’a demandé plus de « concentration » et de calme pour pouvoir bien l’apprécier.

A part cela, il se lit facilement, dans une écriture qui n’est ni vulgaire à l’extrême, ni ennuyeuse. On y accroche assez facilement, mais par contre, pas entraînante à rendre « accro » au point de ne pas pouvoir le lâcher. Au contraire, vu la masse d’informations fournies en peu de pages, parfois, la pause s’imposait pour éviter l’explosion de neurones…

L’introduction a été un peu laborieuse pour moi, car je m’y suis un peu perdue par son côté « brouillon », mais cela s’est arrangé par la suite.

Mais ensuite, il met bien en place l’histoire, les personnages, les lieux… sans pour autant être barbant et tirer en longueur. Beaucoup de premiers tomes mettent en place les éléments pour les seconds tomes et manquent d’action. Ce n’est pas le cas ici, ce qui est ma foi bien agréable, même si parfois, j’ai trouvé ça un peu « too much », des périodes plus calmes auraient été bienvenues, en tous cas, je l’ai ressenti comme cela. Par moment, on a l’impression que pour en dire le plus possible en le moins de pages possible, tout a été concentré, et c’est un peu lourd par moments…

De même, certains détails, certaines explications, nous sont données très tôt dans le livre, ce qui est dommage, car cela ne laisse pas au lecteur le temps de se faire sa propre opinion, ses propres suppositions, et manque parfois d’explications… et ça gâche un peu.

La mythologie qui se dégage de ce livre, par contre, est originale et attirante, ce qui promet une suite des plus intéressantes, je pense.

Un petit bémol cependant… je pense que dans chaque livre de romance paranormale ou bit-lit, il doit malgré tout y avoir une part de plausible, quelque chose qui rende les choses possibles, donne une part de réalisme à l’histoire… Dans ce livre, je n’en ai trouvé aucune…

  Il faut reconnaître que ce livre bouleverse  un peu les « codes » de la Bit-it actuelle, je trouve, si de codes on peut parler… (je ne sais en juger que ce qu’on en entant parler pour les grandes séries comme la confrérie, etc… ne les ayant pas lues moi-même)… On retrouve ici des lycans, démons, et vampires, certes, mais dans un monde et une idéologie totalement atypique par rapport à tout ce que j’ai pu lire.

Jayné Heller, personnage central de cette histoire, ne connaît rien du tout au monde de la magie et encore moins des cavaliers… Jusqu’à la mort de son oncle. Je trouve que pour quelqu’un qui était réfractaire à la magie, n’y croyait même pas, et se retrouve confrontée à une histoire des plus improbables, elle prend la nouvelle plutôt bien. C’est à peine si elle sourcille quand elle apprend toutes ces informations qui seraient vraiment choquantes pour la plupart des êtres « normaux ».
Ce que j’aime chez ce personnage, c’est qu’elle n’est malgré tout pas naïve, contrairement à beaucoup d’héroïne que l’on peut souvent rencontrer ces derniers temps… Elle a un courage et une force mentale impressionnante, et lâche son ancienne vie pour embrasser sa « nouvelle vocation »… On voit bien son évolution tout au long du roman.

Puis il y a Aubrey, qui est un personnage présent juste ce qu’il faut… plus eut été trop… car si tel avait été le cas, la romance aurait pris bien trop d’importance, et cela m’aurait gavé clairement… (je crois que c’est pour ça que j’ai du mal avec certaines saga de bit-lit adultes)
A côté de ça, on a une certaine richesse de personnages, un panel divers et varié qui ne fut pas pour me déplaire… entre les cavaliers, les créatures, les humains, … ça fait beaucoup de monde tout cela, au point que beaucoup ne soient pas super marquants…

Ce qui est dommage, c’est que parfois, comme je l’ai dit plus haut, on a l’impression que tout est écrit « au plus vite », et du coup, certaines subtilités ou caractéristiques de certains personnages m’ont un peu échappées… (C’est un peu le bazar au bout du compte)

la magnifique couverture…

l’aspect brouillon…

Vous l’aurez compris, finalement, ce livre bien qu’ayant un fond intéressant, ne m’a pas convaincu par la forme… Beaucoup trop rapide, condensé, trop d’action en une fois…
Si ça avait été un « one shot », j’aurais pu comprendre, mais pas pour un premier tome de saga.
Un avis qui reste donc en demi teinte… je tenterai peut-être le second tome pour voir l’évolution de l’histoire, des personnages, et de l’écriture de l’auteur…
Je remercie les éditions Milady et Livraddict pour cette découverte, même si elle n’a pas été à la hauteur de mes espérances.

Par contre, si quelqu’un peut m’expliquer ce qu’est le soleil noir, et pourquoi ce titre, ça ne me dérange pas 🙂  je ne sais pas si c’est moi qui ai occulté cette explication, ai eu le cerveau déconnecté ou n’ai rien compris, mais je ne suis pas plus avancée sur ce point. Si j’ai bonne souvenance, on évoque ce nom une ou deux fois, mais sans plus…

Je n’ai pas trouvé grand chose sur l’auteur, si ce n’est qu’il a écrit ce titre sous un pseudonyme, son vrai nom étant Daniel ABRAHAM.

son site officiel (en anglais)

Voir l’avis de: Iluze,

Publicités

9 réflexions au sujet de « [✎] La fille du soleil noir, tome 1 : Esprits impurs »

  1. Tiboux

    La couverture m’attire et rien que pour cela, je me laisserai tenter lorsque l’occasion se présentera à moi. Je te fais de gros bisous ma chérie, merci pour cette chronique 😀

    Répondre
  2. Ping : [C'est Lundi] 6 février 2012 | Lire sous la Lune…

  3. Ping : ☮ Lectures 2012 ☮ | Lire sous la Lune…

  4. Ping : M.L.N. Hanover – La fille du soleil noir, tome 1 : Esprits impurs | Chez Iluze

  5. Ping : ✰ Suivi de lecture 2012 | Lire sous la Lune…

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s