[✿] Lire en thème – Bilan #1

Bonjour les petits loups,

Voici venu le temps des rires et des chants du premier bilan de Lire en thème 🙂

Vous êtes installés? Allez, c’est parti pour le récapitulatif, alors 🙂

Point de vue des romans, il y a quelques auteurs qui se sont bien démarqués…

Sire Cédric par exemple, qui avec son livre De fièvre et de sang, a tenté Rhi-Peann (« Il m’a fallu une petite journée pour dévorer cet excellent thriller. Une petite journée seulement, une petite journée absolument. Parce que la grande force de ce bouquin, c’est que quand on le commence, on ne le lâche plus. Vous pourrez vérifier par vous-mêmes auprès de tous les lecteurs qui l’ont tenu entre les mains et qui l’ont aimé : le mode opératoire se répète.« ) et Enigma (« De fièvre et de Sang est un roman très bien construit, qui nous tient aux tripes et en haleine jusqu’au bout. Impossible de lâcher le roman avant de l’avoir terminé. Âmes sensibles, s’abstenir! « )…

Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu’elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n’est rien en comparaison de la peur panique qui s’est emparée d’elle…
Le commandant Vauvert mène l’enquête en compagnie d’une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors-norme, Eva a un véritable sixième sens qui fait d’elle une redoutable traqueuse de l’ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d’un tueur en série qu’ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S’agit-il d’une réincarnation, d’un spectre, d’un homme, d’une femme, d’une créature d’un autre monde ?

Vous l’aurez compris, elles sont toutes les deux sous le charme du livre… Il y a fort à parier qu’il sera bientôt au programme pour moi également, vu ce que j’en ai lu 🙂

James Herbert n’est pas en reste, puisque lui aussi est présent dans ce challenge…
Gobelina Savante nous parler de Magic Cottage, qui est une totale découverte pour moi puisque je ne connaissais même pas le titre. (« Mais le livre reste génial, le rythme très prenant, et la fin assez imprévisible.« )

 » Nous pensions avoir trouvé le refuge idéal, un cottage perdu au coeur de la forêt.
Il était sans doute un peu délabré, mais tout à fait charmant et si paisible… C’est là que la magie a commencé. Midge et moi, nous avons atteint des sommets de créativité dans nos domaines respectifs : elle a peint des toiles extraordinaires et je me suis mis à jouer de la guitare comme un dieu ! Quant à l’amour qui nous unissait, c’est devenu la magie suprême… Mais, comme toute médaille a son revers, le cottage avait lui aussi son mauvais côté.
Et c’est là qu’intervient la mauvaise magie… Aujourd’hui encore, j’ai de la peine à croire que des choses aussi terrifiantes aient pu arriver. Et pourtant… « 

Pour ma part, j’ai lu Fog, de ce même auteur… L’histoire en elle-même, rien à redire, mais j’ai eu un peu plus de mal avec l’aspect brouillon du style de l’auteur dans ce roman…

Mais par contre, Isa1977 l’a également lu, et elle, a beaucoup apprécié sa lecture… (« En bref, si vous voulez vous donner des frissons, je vous recommande de découvrir «Fog » de toute urgence. Par contre, je préfère prévenir les âmes sensibles qu’elles risquent d’être choquées par certains passages. ») Comme quoi les avis sont variés 🙂

Cela commença par un tremblement de terre. Dans la confusion, au milieu des cris des victimes, personne ne prêta vraiment attention à ce brouillard jaunâtre qui s’échappait de la terre éventrée et que le vent eut tôt fait d’emporter vers la campagne anglaise. Puis des massacres inexplicables, déments, furent signalés sur le passage de la nappe de brouillard. Elle se mit à croître, progressant inexorablement vers les zones les plus peuplées d’Angleterre…

Par contre, vous vous en doutez bien, impossible de parler frissons sans évoquer Stephen King 🙂
Marinette a découvert Peur bleue, qui sur un an  nous embarque dans une histoire de loup-garou… Un avis en demi-teinte, les frissons étant moins présents qu’espérés… (« Au niveau de l’histoire, je m’attendais quand même à avoir un peu plus peur que ça mais bon . . .« )

La ville de Tarker’s Mills, dans le Maine, vit dans la terreur du meurtrier de la pleine lune qui commet tous les mois un horrible crime. Marty Coslaw, un jeune garçon de onze ans paraplégique, est le premier à lui échapper, lui crevant l’oeil gauche avec un pétard du 4 juillet. Livrant son témoignage à la police, il leur affirme que le meurtrier n’est autre qu’un loup-garou mais les policiers mettent cette affirmation sur le compte de son jeune âge. Marty va donc devoir finir le travail lui-même.

Pour Ayma, par contre, qui a lu Ca, le coup de coeur est au rendez-vous. (« En conclusion, ce roman est important pour moi, pour vous et pour l’auteujr ! Je pense qu’il a sa place dans toute bonne bibliothèque, il n’est pas effrayant tout le temps ou du moins c’est tout à fai acceptable. Si vous ne devez lire qu’un Stephen King, pour le moment, je vous recommande celui-là !« )

Tout avait commencé juste avant les vacances d’été quand le petit Browers avait gravé ses initiales au couteau sur le ventre de son copain Ben Hascom.
Tout s’était terminé deux mois plus tard dans les égouts par la poursuite infernale d’une créature étrange, incarnation même du mal. Mais aujourd’hui tout recommence. Les enfants terrorisés sont devenus des adultes. Le présent retrouve le passé, le destin reprend ses droits, l’horreur resurgit. Chacun retrouvera dans ce roman à la construction saisissante ses propres souvenirs, ses angoisses et ses terreurs d’enfant, la peur de grandir dans un monde de violence.

Tigrou aussi s’est laissée tenter par « le maître de l’épouvante » qu’est Stephen King, mais avec le roman « Juste avant le crépuscule« , en ce qui la concerne.
La déception fut malheureusement au rendez-vous avec ce recueil de nouvelles… (« On lit Stephen King pour avoir peur, pour frissonner sous la couette et sursauter à chaque bruit, craquement ou même silence dans la maison. La quatrième de couverture était très prometteuse…Mais il ne faut malheureusement s’attendre à rien de tout cela en lisant Juste avant le crépuscule.« )

Se trouver au mauvais endroit au mauvais moment n’est jamais enviable. Mais se trouver au mauvais endroit au mauvais moment dans une histoire de Stephen King est bien pire encore !
Le premier recueil de nouvelles de King depuis Tout est fatal (2004) : 13 histoires dans la lignée des meilleurs épisodes de Twilight Zone, 13 histoires bien méchantes qui « ouvrent une trappe entre la réalité et cette période crépusculaire où tout, absolument tout, est possible. »
Un recueil qui mêle brillamment suspense, humour noir et rebondissements.

Et puis, un livre qui pour moi, est un incontournable du frisson… Il s’agit de La dame en Noir, de Susan Hill.  Ce livre fut pour moi un véritable coup de coeur quand je l’ai lu, et je suis heureuse de voir que Isa1977 l’a aimé elle aussi… (« Et la fin. Quelle fin !!! Waouw !!! J’ai adoré la façon dont ce roman se termine. Je vous laisse découvrir cette fin par vous-même, je ne vous en dirai pas plus et j’espère que vous l’aimerez autant que moi. »).
Tiboux, elle aussi, a succombé à la lecture de ce livre, même si ce n’est pas un coup de coeur pour elle… (« Si vous souhaitez une gentille histoire de fantômes, je ne pense pas que vous trouverez ce qu’il vous faut dans cet ouvrage. Au contraire, si vous recherchez un moment de détente, La dame en noir sera une lecture idéale pour ça ! Le mystère est au rendez-vous mais pas de grosses frayeurs… enfin ça dépend ce que vous entendez par là… »)… 🙂 elle doit être plus courageuse que moi car personnellement, il a complètement fichu la trouille, je sursautais au moindre  bruit !

Angleterre, début du XXe siècle. Par un mois de novembre froid et brumeux, Arthur Kipps, jeune avoué londonien, est dépêché dans le nord du pays pour assister aux funérailles d’Alice Drablow, 87 ans, puis trier ses papiers en vue d’organiser sa succession.
À Crythin Gifford, village où Kipps pose ses valises, les habitants lui battent froid dès qu’il prononce le nom de feue Mme Drablow, unique occupante du Manoir des Marais, demeure isolée, battue par les vents et située sur une presqu’île uniquement accessible à marée basse.
Lors de l’inhumation, dans une église quasi déserte, Arthur remarque la présence, un peu en retrait, d’une femme tout de noir vêtue, le visage émacié, comme rongée par une terrible maladie. Il l’aperçoit ensuite dans le cimetière, mais elle s’éclipse avant qu’il ait le temps de lui parler…
Cette femme en noir, Arthur la verra de nouveau aux abords du manoir, une fois qu’il s’y sera installé pour commencer son travail. Mais se produisent alors nombre de phénomènes mystérieux qui ébranleront le jeune homme et feront vaciller sa raison…
Comme il l’apprendra peu à peu, une malédiction plane sur ces lieux…

Point de vue des lectures plus jeunesse (là je ne vous mets pas le résumé, mais les titres et couvertures parlent d’eux-mêmes), c’est RL STINE et les célèbres Chair de poule qui font un tabac 🙂

Audrey nous parle du titre Méfiez-vous des abeilles, (« C’est une histoire qui nous fait comprendre et prendre conscience que l’herbe n’est pas toujours plus verte à côté de chez nous. « ), Isa1977  a lu La nuit des pantins (« En bref, un petit bouquin très original que je vous conseille de découvrir si vous voulez retomber en enfance.« ) et quant à moi, je me suis régalée avec Dangereuses photos (« Jusqu’au bout, on se demande comment ça va finir, et ce qui est agréable, c’est que l’histoire reste ouverte, on reste dans le flou, et il y a toujours un dernier évènement qui vient relancer l’esprit d’imagination du lecteur… l’esprit peut vagabonder à son aise… tout ce que j’aime, quoi…« )

Il y a cette petite série de livres bien sympathiques dont Liyah nous parle des deux premiers tomes:  Théodore et ses 13 fantômes, de Claude CARRE. (« Je pense que cette petite série va plaire aux plus jeunes, filles comme garçons. C’est drôle, simple et peut être un peu frissonnant pour les enfants (j’en doute quand même un peu ! lol !) Mais disons que ces petits personnages fantomatiques changent un peu de ce que l’on peut voir habituellement.« ). Pour avoir également lu ces deux petits livres, je vous les conseille, car ils amènent une bonne dose de fraîcheur entre deux lectures.

Et puis, il  ne faut pas oublier les tout-petits, mis à l’honneur dans ce challenge par Liyah: Elle aborde en effet le thème des frissons par les peurs de nos petits loups, au travers d’un chouette album, et il s’agit de Peur du noir? de Laurence Gillot… (« Les illustrations sont très mignonnes et rigolotes. Elles aspirent au bonheur et la joie, et apportent également cette agréable dose d’humour. »)

Elle a également lu ce livre, de Eric Sanvoisin et Gaëlle Duhazé : Fériel : Les Sans-Têtes.(« Cette petite série est au final très sympa. Le thème de la mort est bien abordé pour les enfants. Peut être ressentiront-ils quelques gentils frissons, mais les enfants sont en général assez friands de cette petite peur contrôlée. »)

Grâce à Vert-de-gris, le passeur, Fériel a pénétré dans le royaume du Noir pour y retrouver son frère, Emile. Ce monde est interdit aux vivants, mais la petite fille a promis à son jumeau qu’elle reviendrait le voir. Or une nuit, elle apprend qu’Emile a disparu. Malgré l’interdiction et le danger, Fériel n’hésite pas une seconde et repart dans le royaume des morts…

Comme vous pouviez le constater, les livres lus dans le cadre de ce challenge sont assez variés, ce qui est assez chouette 🙂 plusieurs ont rejoint ma Wishlist, et j’espère qu’il en sera de même pour vous…

Le second thème du challenge est donc à présent lancé, et vous avez donc jusqu’au 15 juillet pour lire des livres dont le titre comporte un chiffre…

Le logo  à votre disposition ci-dessous.

 

Quant à vos chroniques, elles seront à m’envoyer en commentaire sur cet article, histoire de les rassembler au même endroit…

Bonne lecture à tous, et merci à ceux qui se prêtent au jeu de ce challenge 🙂

Edit 16 juin: Les chroniques qui m’ont été communiquées après publication du bilan

La dame en noir (Suzanne Hill) : Nathan, Manie
Dome (Stephen King) :  Bernadette
Traverser la nuit (Martine Pouchain) : Nathan
The Midnight Library tome 12 (Nick Shadow) : Nathan

Le bilan de Nathan,

 

Publicités

35 réflexions au sujet de « [✿] Lire en thème – Bilan #1 »

  1. Oly

    En effet, ça en fait des livres pour un seul thème! XD J’ai posté ma chronique tout à l’heure, je me sens un peu misérable avec mes deux petits livres. ^^ »
    Malheureusement je pense ne pas participer pour le deuxième thème…j’ai une sorte de maladie face aux chiffres…au maths…tout ça (tête d’angoissée), j’attendrais donc de voir si le troisième thème me parlera plus. En attendant merci encore pour avoir eu l’idée d’organiser ce challenge! Moi je me suis bien amusée! =)

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      ahh les maths 🙂
      j’aimais pas ça non plus, avant 🙂

      si ça te tente, n’hésite pas à m’envoyer un petit mail avec une ou plusieurs idées de thèmes pour le troisième tour ou les suivants 🙂
      bisous

      Répondre
  2. Nathan

    Et moi j’ai lu Traverser la nuit, The midnight library 11 et j’ai fini la dame en noir :p Il faut que je me fasse un bilan mais je suis pas sûr d’avoir le temps pour l’avis de mla dame en noir ce soir ^^’

    Répondre
  3. Ayma

    Je suis scotchée =O quel boulot tout ça ! Bravo, c’est courageux et ça permet de découvrir plein de livres, un super RDV ma Cathy !

    Encore chapeau ! Bizoo

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      super 🙂
      j’ai déjà commencé à dresser la liste de livres potentiels, j’ai de quoi faire aussi… mais faut trouver le temps 🙂

      Répondre
  4. leschroniquesdethib

    Un très bon bilan ! Je vais essayer de participer au prochain thème et merci à Nathan pour m’avoir fait découvrir ce thème 🙂

    Répondre
  5. isa1977

    Quel beau travail que ce bilan et ça va me permettre de découvrir encore pleins de bouquins frissons 🙂 Et oui, ce n’est pas le genre de bouquins que j’aurai lu mais grâce à ce super challenge, je suis occupée de devenir complètement accro aux romans frissons 🙂 Qu’est-ce que j’ai aimé me faire peur :))

    Bisous ma belle ❤

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s