[✎] Faith

Titre: Faith
Auteur: Peter JAMES

Genre: Thriller

Maison d’édition: Milady
Année d’édition: 2012
Nombre de pages: 576 pages
Prix: 8,70 €

Pour Ross Ransome, la perfection est plus qu’un idéal : c’est son gagne-pain.
En effet, Ransome est chirurgien esthétique, l’un des plus réputés et l’un des plus riches. Même sa femme est parfaite : après tout, il a passé des heures à l’opérer. Alors quand elle tombe malade et tourne le dos à la médecine traditionnelle, puis à son mari pour demander de l’aide à un thérapeute charismatique, Ransome se sent profondément trahi. Pour lui, si rationnel, c’est une question de logique : s’il ne peut avoir sa femme, alors personne ne l’aura…

Un Peter James comme je les aime: passionnant, captivant, prenant…

Qu’on se le dise, mon amour pour les livres de Peter James est presque aussi grand que celui que je voue aux ouvrages de Stephen King, et ce n’est pas peu dire…

Du coup, dès que j’ai vu qu’un nouveau livre de cet auteur allait paraître aux éditions Milady (I love them), mon impatience était grandissante…

Ahh j’ai retrouvé avec un énorme plaisir la plume de l’auteur… fidèle à lui-même, il manie les mots de manière habile, il mène d’une main de maître l’art du suspense et la gestion de la tension chez son lecteur… Qu’est ce que j’aime ça.

De plus, ce que j’aime chez Peter James, c’est qu’il fait évoluer l’histoire de manière très naturelle, où tout coule de source, où les évènements arrivent au bon moment, de manière simple et opportune.

J’aime aussi le fait que l’on n’entre pas dans des phases descriptives extrêmes et ennuyeuses… Cela permet d’avancer dans le récit facilement, sans trop de contraintes.

L’histoire est bien montée… très cohérente, riche en rebondissements, action et suspense. Certaines choses vont peut-être parfois un peu trop vite, ou sont parfois un peu trop évidentes, mais ce n’est vraiment pas dérangeant du tout (et puis si on est comme moi, on a beau avoir l’évidence devant les yeux, on ne comprend pas tout de suite, et c’est quand je lis noir sur blanc que je me dis « mais ouiii c’est bien sûr, comment j’ai pas eu la puce à l’oreille il y a deux chapitres de ça? » 😀)

Le rythme est assez soutenu, ce qui fait qu’on est vraiment entraînés par l’histoire et son déroulement. Il y a beaucoup de courts chapitres (108 au total), ce qui rythme le récit et lui donne une bonne structure.

Par rapport aux personnages… Là aussi Peter James a ses habitudes…  Il met en scènes des personnages comme tout le monde, presque comme vous et moi, .. et ce livre n’y fait pas exception. Pourquoi je trouve ça intéressant? Car cela permet de mieux s’identifier et s’attacher aux personnages, car on se dit que ça pourrait arriver à notre voisin, notre collègue, ou la boulangère du coin… ça donne un réalisme plus présent au récit.

Par contre, ces personnages, il n’y a pas de demie mesure… soit on les adore, soit on les déteste… il n’y a pas de juste milieu.

Ici, on se retrouve face à un couple d’apparence sans histoires, genre famille idéale aux yeux de tous, composée du père (chirurgien esthétique), de la mère, et d’un petit garçon. Mais au-delà des apparences, les choses sont bien différentes… Le petit garçon ressent toute la tension qui existe entre ses parents, la femme n’est pas heureuse, et le père est à tendance un peu autoritaire… bien des déboires, finalement…

Faith, la mère, bien sous tous rapports, sauf qu’elle a un amant… mais il faut dire qu’au vu de ce que son mari lui fait subir, on la comprendrait presque (j’ai dit presque, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit.) Puis, de retour d’un voyage en Thaïlande, elle découvre qu’elle a une maladie dont l’issue est catastrophique: 80 % de mortalité, et une échéance à moins d’un an…

Le Dr Oliver Cabot tient une clinique de de médecine alternative à Londres. C’est lui qui détournera Faith de la médecine traditionnelle d’une part, et de son mari d’autre part. Il va lui faire tester un traitement encore au stade expérimental.

Vous vous en doutez, les relations entre les deux hommes sont plus que houleuses.

Le thème de la médecine est souvent abordé par l’auteur, et ici, c’est par son aspect de la maladie, de la mort à court terme, des changements que cela opère chez les personnes qui souffrent et sont condamnées. On côtoie le désespoir, l’espoir, le doute… mélange d’émotions qui pousse parfois à faire tout et n’importe quoi

Vous l’aurez compris, je vous le recommande chaudement…

*Enjoy*

Un énooorme merci à Aurélia, des éditions Milady, de m’avoir permis de découvrir ce livre qui me conforte d’une part dans mon attirance pour les livres de Peter James, et d’autre part dans mon amour pour les éditions Milady et leur collection Terreur 🙂 Tout de suite, ma PAL et ma wishList sont moins heureuses de cet attrait, mais je m’en fiche 🙂

     

Publicités

10 réflexions au sujet de « [✎] Faith »

  1. aymadark

    Mais alors du coup c’est un thriller, de l’épouvante ? Quoi qu’il en soit il m’intéresse et je le rajoute de suite 😀

    Très bel avis comme d’hab :p

    Bizoo

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      Sophinette, ce qui est bien avec cet auteur, c’est qu’il est un peu comme Stephen King: il y a plusieurs « niveaux » dans ses livres, ce qui fait que l’on peut y trouver facilement son compte en fonction que l’on recherche plus du psychologique, du « sanguinaire », ou du paranormal, par exemple…

      Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      🙂 yessss 🙂 j’aime tenter les gens dans le domaine livresque 🙂 (hihi, ça compense tous ceux qui font grimper ma wishlist)

      si tu préfères les livres plus « calmes » ou moins « agressifs », je dirais, je te conseille « comme une tombe », et si tu es plus branche « fantastique », esprits, etc… je te conseille « possession », bien que je ne l’aie pas encore lu (mais il est dans le haut de ma PAL)
      bisous

      Répondre
  2. Ping : ✰ Suivi de lecture 2012 | Lire sous la Lune…

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s