[✎] Des enfants silencieux

Titre: Des enfants silencieux (fiche de l’éditeur)
Auteur: Ramsey Campbell

Genre: Thriller (psychologique)

Maison d’édition: Télémaque
Année d’édition: 2012

Nombre de pages: 473 pages
Prix: 22,50 €

Hector Woollie est entrepreneur du bâtiment.
C’est aussi un monstre.
Avant de disparaître, il a enterré le cadavre d’une fillette sous une dalle de béton dans la cuisine de son dernier chantier.

Leslie et son fils Ian décident pourtant de revenir habiter cette maison, sous le regard horrifié et choqué de leurs voisins.
Très vite, ils ne sont plus seuls.

  Sur la pente qui descendait des hôtels vers la mer, immense et scintillante, Terence suivait son patron entre les arbres lorsque les mots fusèrent:

– Je sais ce que j’ai vu.

– Et alors? Répondit Mr Woolie de la même voix, comme si l’imiter pouvait le faire baisser d’un ton. Attends qu’on soit arrivé sur le bateau. Après, tu pourras me raconter.

– C’était dans la cuisine de cette maison.

Terence était désorienté. Il ne savait pas si Mr Woolie comprenait ce qu’il disait, ni s’il avait parlé trop fort ou pas assez.

– C’était pas un ver de terre, Mr Woolie. C’était pas un ver avec de la terre dessus.

J’ai tout de suite été attirée par la couverture… que je trouve énigmatique, que par le titre et le résumé qui m’ont vraiment intriguée. Ce dernier n’en dévoile pas trop, mais laisse présager beaucoup de choses…

L’auteur signe là une belle réussite, je suis sous le charme, c’est un véritable coup de cœur ! Un de mes plus gros de cette année!

Bien qu’ayant mis assez longtemps pour lire ce livre, je peux vous dire que la découverte est de taille.

J’ai déjà une attirance particulière pour les tueurs en série (enfin, leurs histoire, je vous rassure, je ne suis pas une psychopathe), et plus encore quand cela touche des enfants.

Point de vue de la narration, je suis terriblement perplexe… car bien que le livre soit écrit à la troisième personne, on voit très clairement une différence dans l’ambiance et dans l’atmosphère selon que l’on se rapproche du point de vue de Woolie, de leslie, ou de Ian, par exemple.. ce qui nous permet d’être imprégnés d’émotions diverses et variées et de bien comprendre ces personnages.

L’histoire est bien menée… si certaines choses sont un peu prévisibles, il arrive cependant toujours un moment où l’auteur nous coupe dans notre élan de compréhension pour nous emmener bien loin ailleurs, dans une toute autre direction, sur un piste très éloignée, semant le trouble et faisant grimper l’angoisse

Le récit nous emporte dans les tréfonds d’une âme tourmentée, et tout ce qui en découle de malheur, de tristesse, de vies détruites et bouleversées…

Je dois avouer que j’ai été très agréablement surprise par les personnages… ils sont vraiment  construits, et intéressants psychologiquement parlant… tout ce que j’aime, quoi…

On apprend à les connaître, et à partir de là, notre vision des choses sur eux change du tout au tout… on se méfie de ce qu’on appréciait, et on commence à prendre pitié de celui/ceux que l’on aurait dû détester…

Leslie, mère de famille assez audacieuse, qui malgré les malheurs, les ragots et cie, décide de venir ré-habiter dans sa maison avec son fils Ian. (c’est dans sa maison, dans le sol de sa cuisine, que le cadavre d’une fillette a été retrouvé… )

Jack, auteur à succès de livres d’horreur, qui redonnera un nouveau souffle de vie à la maison…

Charlotte, la demi-sœur infernale de Ian, très « petite princesse des temps modernes » et profondément horrifiée par la maison…

Chaque personnage a son importance, son histoire, son caractère, et tout s’imbrique l’un dans l’autre pour le plus grand bonheur du lecteur!

Tout autant qu’ils sont (les « gentils » comme les « méchants ») évoluent au fil de l’histoire, ils acquièrent tantôt maturité, tantôt expérience, tantôt sagesse…

Cette évolution est réfléchie et très cohérente avec l’évolution de l’histoire en elle-même.

L’aspect psychologique est vraiment le gros gros point fort de ce roman… on l’aborde point de vue des différents personnages, et pas uniquement en se concentrant sur le « méchant » ou une de ses victimes. Tous les personnages y passent, et c’est vraiment intéressant.

Par exemple, Hector, le tueur d’enfants, on apprend à voir pourquoi il en est arrivé là,  et comment… on voit sa souffrance, on la comprend presque. La démarche, sa démarche, nous est livrée, presque expliquée, par le monstre lui-même, ce qui le rend presque moins monstrueux « dans le fond », même si le résultat reste le même et le geste impardonnable; inexcusable et inexplicable.

Ce livre est une vraie bombe en matière de thriller psychologique…

Je dois avouer qu’il est très loin de ce à quoi je m’attendais, car au vu de la quatrième de couverture, je m’attendais à une histoire « de fantômes », et il n’en est rien… (je préfère vous le dire, pour ne pas que vous ayez la même surprise malgré tout, surtout si c’est cet aspect qui vous attire)…

Aux fans de thrillers, de tueurs en série (et leur mode de fonctionnement), eaux fans de la série « esprits criminels » pour l’aspect hautement psychologique et analytique, …

Honnêtement, j’aurais tendance à dire que je le conseille à tout le monde, même si ce livre prend aux tripes… il est vraiment exceptionnel…

Ramsey Campbell a été 14 fois lauréat des prix British Fantasy Award et Bram Stoker Award pour ses 35 romans.

pinly-sweet, fée-tish

   

Publicités

13 réflexions au sujet de « [✎] Des enfants silencieux »

  1. Ayma

    il a l’air vraiment bien, je l’ai rajouté déjà 😀

    Je te cite : « J’ai déjà une attirance particulière pour les tueurs en série (enfin, leurs histoire, je vous rassure, je ne suis pas une psychopathe), ===> Tu fais bien de préciser :))

    et plus encore quand cela touche des enfants. » ==> Parce que là tu t’enfonces :)) xD

    Bizoo

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      hannnn comme t’es…
      🙂
      Mais bon, quand je vois que j’adore hannibal lecter, esprits criminels, etc… il n’y a pas de secret 🙂

      bisous

      Répondre
  2. Selena

    Une attirance particulière pour les tueurs en série? 0_O… Non , je rigole, j’ai compris ce que tu voulais dire^^. Moi aussi j’adore, surtout leur mode de pensée et leur fonctionnement XD. Et puisque c’est un coup de coeur, je le note sans hésiter!

    Bizouxx

    Répondre
  3. isa1977

    Le titre intriguant me donnait déjà envie de découvrir et ton avis m’a donné encore plus envie de le découvrir 🙂
    Rhoooo je suis de plus en plus attirée par les thrillers 🙂

    Bisous ❤

    Répondre
  4. Ping : ✰ Suivi de lecture 2012 | Lire sous la Lune…

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s