[✎] La tribu

Titre: La tribu
Auteur: Stéphanie Lepage

Genre: Horreur Thriller

Maison d’édition: Persée
Année d’édition: 2012

Nombre de pages: 92
Prix: 11,50 €

Dans cette maisonnée inquiétante, les invités ont tout intérêt à se méfier… Non-sens et perversité sont aussi au rendez-vous ! À moins que les invités eux-mêmes aient pire à se reprocher ? Un roman noir, cruel et grinçant, parsemé de chausse-trapes, où même le lecteur est pris au piège…

  La main s’approche, blafarde et tremblante. Un instant, elle caresse les cheveux sales et emmêlés avant de les empoigner avec une hargne surprenante. L’enfant pousse un glapissement et tente de se libérer. Avec frénésie, il secoue la tête en tous sens, mais la poigne est implacable. Quelques mèches grasses sont arrachées du cuir chevelu. L’enfant ne ressent aucune douleur. Il est passé au-delà.

Les bracelets en fer rouillés qui enserrent ses poignets et ses chevilles, mordent dans la chair à vif et infestée de vermine.

Brusquement, l’enfant cesse de se débattre. Seule la main crispée, tenant fermement les cheveux crasseux, permet à la tête de rester redressée. Les chaînes qui le maintiennent captif ont cessé de s’entrechoquer vainement.

L’enfant est avachi sur le sol humide, au milieu de ses déjections. L’une des croutes sanguinolentes qui écorchent ses lèvres s’est fendillée et pleure de nouveau.

   Parce que la couverture m’a attirée… que la quatrième de couverture a fait le reste 🙂

Le style de Stéphanie Lepage est surprenant…

Il est clash, un peu à la manière de Gudule, et vous savez combien j’aime le style de cette auteure. Donc j’ai été complètement conquise par l’écriture de Stéphanie Lepage… La lecture commençait fort !

La première partie était cependant un peu « brouillon », enchaînant de courts passages aux points de vue différents, qui s’enchevêtraient. Je me suis demandé, à un moment, où elle voulait en venir…

Et en fait, cela mettait juste les choses en place, permettant de « présenter » tour à tour les différents protagonistes qui allaient évoluer sous nos yeux…

 

Entre la seconde et troisième partie, un interlude à la première personne, est vraiment très sympathique… il revient sur un évènement « hors du temps » de la narration, sorte de flash back qui vient remettre une couche d’horreur à tout ça, si tant est qu’il en eut été besoin. J’ai beaucoup apprécié…

C’est donc très bien joué de la part de l’auteure.

 Un petit plus, voir un énorme, que j’ai beaucoup apprécié dans le style de l’auteur: par petite touches, par moment, elle s’adresse au lecteur, et franchement j’ai adoré…

 

L’histoire… comment vous dire…

On se retrouve dans un  univers à mi-chemin entre la famille Adams et un épisode des contes de la crypte… On est plongés dans un lieu sombre, inquiétant, où le danger est partout pour qui ose s’y aventurer, et surtout là où on  ne l’attend pas…

On se retrouve dans une ambiance digne de celle des films « détour mortel »… pour ceux qui connaissent.

 Et la fin… mais quelle fin ! Elle ne m’a pas laissée en reste… Je ne vous en dit pas plus, mais waouw, quelle surprise… (en tous cas, je n’ai rien vu venir).

 

Pour les personnages

Mais ils sont effrayants! Terrifiants! Hallucinants!

On retrouve donc Ludo, ado révolté et Anne, sa sœur… ce sont, si j puis dire, les seuls personnages plus ou moins normaux de l’histoire… (et là, croyez moi, ce n’est pas peu dire..)

A côté de ça, les habitants de la « maison », où l’on retrouve une mère défigurée et autoritaire, un grand-père rabougri et vulgaire, des enfants tous sortis tout droit de visions cauchemardesques…

Par contre, on n’apprend rien vraiment sur eux… ou du moins, ils sont juste survolés… Tout est basé sur le huis clos, sur la situation présente… et bizarrement, alors que tous les personnages présents sont des éléments fondamentaux du récit, ils sont placés là comme des éléments de décor… c’est un peu dommage.

Psychologiquement parlant, c’est un peu dommage qu’ils ne soient plus exploités en profondeur, car le peu que l’on sait d’eux est vraiment très engageant, et en savoir un peu plus aurait sans soute rajouté à l’horreur du récit…

 

Je me rends compte que je fais beaucoup de comparaisons avec le monde cinématographique pour ce livre, mais je trouve que l’ambiance qui s’en dégage en est digne…

  Un avis très en demi teinte, mais à tendance positive… Une histoire géniale, un style percutant, choc, …

Dommage pour le manque d’approfondissement des personnages…

Aux fans d’épouvante, de thrillers psychologiques axés horreur, aux personnes qui ont envie de se torturer l’esprit à la rencontre de personnages hors du commun…

Publicités

7 réflexions au sujet de « [✎] La tribu »

  1. annaglasgow

    Coucou! Moi je n’ai pas vraiment apprécié ce livre. C’est difficile à expliquer mais je n’ai pas accroché, des descriptions pas assez étoffées ou alors un peu trop quand arrive le personnage de Rémi, des détails dont je n’ai pas eu d’explications… Par contre rien à dire sur le style de l’auteure et je pense que ça pourra plaire à tous les amateurs d’horreur/thriller! 🙂

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      Il faut dire que le livre est petit… donc il faut se douter que ce ne sera pas aussi étoffé et fourni qu’une brique de 500 pages, donc j’étais partie dans cette optique aussi…

      Répondre
  2. Ping : ✰ Suivi de lecture 2012 | Lire sous la Lune…

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s