[✎] La convergence des alizés (Sébastien LAPAQUE)

Titre: La convergence des alizés
Auteur: Sébastien LAPAQUE

Genre: Contemporain

Maison d’édition: Actes Sud
Année d’édition: 2012
Nombre de pages: 352 pages
Prix:  22,00 €

Je t’aime, je t’aime, je t’aime… en disparaissant du jour au lendemain, Helena ne laisse pas d’autre indice à Zé que ces mots griffonnés à la hâte, qui le balayent comme une tornade. Alors, il quitte Bélem, le coeur de l’Amazonie, et débarque à Rio, ne croyant qu’aux bonnes ondes et aux sentiments magiques pour le mettre sur la piste de son âme soeur, versant lumineux de sa propre mélancolie.

A la recherche d’Héléna, Zé trouve et embrasse le Brésil. un pays comme une étreinte. et comme une initiation à tous les possibles chuchotés par l’Histoire et promis par le Sud du monde.

J’ai rarement eu une lecture aussi pénible 😦

J’ai découvert ce livre dans le cadre de l’opération « On vous lit tout » organisé par Libfly et Le furet du Nord, que je remercie pour l’organisation de cet évènement.

Je ne connaissais pas du tout, et j’ai trouvé la démarche intéressante.

J’ai trouvé le principe de cet évènement vraiment sympathique… ne pas savoir le livre que l’on va recevoir, le découvrir sans avoir eu d’influence d’aucune sorte que ce soit… le bonheur en soi…

Sauf quand on tombe sur un livre auquel on n’accroche pas du tout,… et ce fut malheureusement mon cas.

La lecture du résumé, pourtant, m’a beaucoup plu… Il invite à la fois au voyage (l’Amazonie, le Brésil, ça fait rêver), à la douceur des sentiments, et présagerait quelque peu une aventure de vie assez particulière.

Et puis, il y a l’ouverture du livre, la lecture de la première page, de la suite, de celle d’après… et déjà, une grosse déception: le style de l’auteur ne m’accroche pas du tout… pire, il m’exaspère, m’énerve, de rebute presque…

Beaucoup de phrases très courtes, très sèches, qui confèrent à ce livre un aspect terriblement antipathique et froid… je n’ai pas aimé ça.

Même les descriptions sont livrées de cette manière, et personnellement, ça a installé une terrible distance entre le livre et moi…

« La moquette était épaisse. La peinture avait un ton doux. La climatisation était réglée avec soin. Ici, on était bien. Pas un trouble, aucun bruit. Uniquement le signal de l’ascenseur. Cling! »

Pour ce qui est des dialogues, je leur ai trouvé un manque de naturel et de spontanéité que je n’ai pas réussi à expliquer, et qui rend le tout vraiment désagréable à la lecture.

Du coup, je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire, car je n’ai pas réussi à m’y sentir investie un tant soit peu.

Est-ce que cela explique le fait que je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire, que je l’ai trouvée décousue, brouillon et sans grand intérêt? Sans doute.

Pour les personnages, je ne trouve même pas quoi en dire, car ils ne m’ont pas marquée du tout, je n’ai pas pu m’y identifier.

Bref, vous l’aurez compris, un gros flop en ce qui me concerne pour ce livre.

La lecture n’aura pas été facile, je l’ai trouvée pénible et j’ai eu du mal à aller jusqu’au bout… j’ai tenu bon, mais il m’a fallut faire violence pour ne pas lancer le livre au fin fond de ma bibliothèque avant d’être arrivé à son terme.

C’est vraiment très rare que la lecture d’un livre  me rebute à ce point.

Dommage !

Lu dans le cadre de l’opération « On vous lit tout »

Publicités

7 réflexions au sujet de « [✎] La convergence des alizés (Sébastien LAPAQUE) »

  1. Ping : ✰ Suivi de lecture 2012 | Lire sous la Lune…

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s