[✎] Inventaire après rupture (Daniel Handler)

Titre: Inventaire après rupture
Auteur: Daniel Handler

Genre: Jeunesse

Maison d’édition: Nathan
Année d’édition: 2012

Nombre de pages: 362 pages
Prix: 18,50 €

« Je t’explique pourquoi nous avons rompu, Ed ; toute la vérité sur ce qui s’est passé. La vérité, c’est que je t’aimais trop. »

« Dans un instant, tu entendras un ‘paf’ « . Ainsi commence la lettre de Min. Le « paf », c’est le bruit du carton qu’elle laisse devant la porte d’Ed. Dans ce carton plusieurs objets, et la lettre de Min.

Une lettre qui raconte pourquoi elle l’a quitté. Une lettre qui commente chacun de ces objets, et évoque tous les petits et grands moments de leur histoire d’amour.
Comment Min, cinéphile passionnée, et Ed, capitaine de l’équipe de basket, se sont séduits, à une soirée, contre toute attente.
Comment ils se sont lancés dans le projet improbable d’organiser une fête pour une ancienne star de cinéma. Comment ils se sont aimés.

Et comment un jour, la vérité a éclaté, menant Mina à son implacable décision…

Cher Ed,

Dans un instant, tu vas entendre un bang. A ta porte de devant, celle où personne ne passe. Et ça la fera trembler, parce que c’est du lourd, ce que je vais y déposer. Un petit clingeding en plus du bang, et Joan va lever les yeux de sa casserole. Elle jettera un coup d’œil à ce qu’elle touille, bien embêtée, parce que si elle va ouvrir ça risque de passer par-dessus. Je vois d’ici son reflet se renfrogner sur sa sauce où le truc qu’elle cuisine. Mais elle ira voir. Elle ira et verra. Pas toi qui ira, Ed, pas de danger. Toi, tu es dans ta chambre, je parie, tout seul et en sueur. Tu devrais prendre ta douche, mais tu es là sur ton lit, le cœur brisé, je l’espère bien et donc c’est ta sœur qui va aller ouvrir alors qu’il est pour toi, le bang. Tu ne l’entendras même pas, si ça se trouve, tu ne sauras même pas ce qui vient d’être balancé à ta porte. Tu ne comprendras même pas pourquoi c’est arrivé.

   Le titre m’a fait sourire, le résumé aurait (j’ai bien dit aurait) pu me rappeler des souvenirs… je me suis dit pourquoi pas, ça à l’air sympa…

C’est donc pleine de motivation que j’ai commencé la lecture de ce livre, histoire de passer un bon moment lecture détente (et j’en avais bien besoin).

Que dire du livre en tant qu’objet? Le côté rose girly, très exagéré, ne m’a pas séduite du tout. Je n’aurais certainement pas choisi ce livre d’après cette couverture, en tous cas.

Le style de l’auteur… est-il nécessaire de vous préciser qu’il est relativement simple, voire un  peu trop simpliste, même.

Le rythme est bon (merci les courts chapitres et les illustrations) mais malheureusement, cela ne fait pas tout.

Une chose que j’ai adoré dans le livre cependant… (c’est bien de dire ce qui ne m’a pas plu, mais je tiens à souligné ce qui m’a vraiment plu)… les émotions qui passent à merveille… par exemple, dès le début du livre (voir les premières lignes), on sent toute la rancœur, voire la colère, qui habite Min… mais aussi tristesse, amour, douleur, déception, tendresse… c’est communiqué de manière très parlante… j’ai aimé cela. Tout cela nous est décrit et livré avec une touchante authenticité.

L’histoire est assez banale en soi… une rencontre, une histoire d’amour, des méandres amoureux, et finalement une rupture. Rien de bien transcendantal, quoi…

Je ne sais pas si l’on peut  vraiment parler d’intrigue, puisqu’on sait comment l’histoire se termine. On va juste retrouver leur histoire au travers de ces différents objets. Ça donne un côté amusant qui égaie un peu le livre. Donc ce principe, j’ai aimé… L’idée de la boite à souvenirs était une très bonne idée.

Certes, il y a de l’humour malgré tout, mais à la fin, le livre devient malgré tout un peu long… ça tire en longueur, et justement, comme il n’y a pas vraiment d’intrigue, c’est malgré tout très plat et à force, je me suis ennuyée…

Les nombreuses illustrations apportent un peu de punch à l’histoire, de la couleur, mais je trouve qu’il y en a beaucoup trop … mais cela n’engage que moi, bien entendu…

Les personnages… Il y a Min, et Ed. Ils sont super clichés, ce qui m’a bien dérangé… genre ces couples que tout oppose, qui sont tellement différents qu’on se demande ce qui a bien pu les pousser  à être ensemble. (vous l’aurez compris, je déteste les clichés)

En dehors de ça, pas grand-chose à dire… c’est vraiment un livre que je qualifierais de livre pour ado juste après une rupture pour lui redonner le sourire… ou pour quelqu’un qui a vraiment envie d’un livre qui ne demande pas de réflexion et de suivre une histoire compliquée…

 

Au final je reste très mitigée sur ce roman… est-ce trop « fleur bleue » ou trop jeunesse pour moi, je ne sais pas…

Le début du livre, voire la moitié, m’a plus et m’a enchantée, mais ensuite, j’ai trouvé que cela tirait en longueur et que cela devenait barbant.

Clairette’, x-livres-passion-x, Belledenuit, Gr3nouille2010, Crunches, Radicale, thib

      

Publicités

14 réflexions au sujet de « [✎] Inventaire après rupture (Daniel Handler) »

  1. cyruliszin

    merci, cela m’évitera de le lire, j’en ai tant d’autres qui ont des chroniques plus motivantes. c’est un très bon avantage des blogs, merci les profs de tester pour nous !
    bonne journée et bonnes lectures.

    Répondre
  2. Cléo

    Ce livre ne fait pas encore partie de mes acquisitions mais je compte bien me le procurer. Je ne m’attends pas à de l’action ou à des rebondissements haletants et ce qui me plaît c’est la touche illustrée du livre. Si tu dis que les émotions sont bien transmises au lecteur alors pour moi ça me suffit 😉

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      hannn honte à moi , je n’avais même pas fait le lien que c’était le même auteur 🙂
      *part se cacher*

      C’est l’écriture en elle-même ou le fait de longueurs/ennuis qui ne t’a pas plus dans les orphelins?

      Répondre
      1. Selena

        T’inquiète, je n’avais pas fait le rapprochement non plus, jusqu’à ce qu’une autre personne le dise dans sa chronique lolll. En fait, le fait que tu dise que l’auteur a un style trop simpliste me fait vraiment reculer car c’est vraiment ce que j’avais reproché aux deux premier tome des Orphelins Beaudelaire (je n’ai pas été au-delà) et en plus, je me suis ennuyée comme pas possible!

  3. Ping : ✰ Suivi de lecture 2012 | Lire sous la Lune…

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s