[✎] Miroir, le reflet tueur (Olivier Roques)

Titre: Miroir, le reflet tueur
Auteur: Olivier Roques

Genre: Thriller/Epouvante

Maison d’édition: Persée
Année d’édition: 2012

Nombre de pages: 109 pages
Prix:12 €

Ce jour-là, en visitant la demeure des Pridonard, l’agent immobilier chargé de la mettre en vente ne soupçonne pas que le miroir dans le grenier va tragiquement faire basculer son destin. Le commissaire Frulome, lui, n’a plus qu’à compter les cadavres qu’un esprit maléfique sème dans la ville et tâcher de mettre fin à cette vengeance destructrice…

Par un beau début d’après-midi ensoleillé du sud-ouest, la superbe voiture noire rutile en lançant des éclats métallisés sur la route ombragée  qui traverse une forêt de pins. A son volant, un homme à la physionomie grave d’environ 30 ans, brun , vêtu d’un costume cravate bleu sombre.

Cet homme, un agent immobilier travaillant pour une grande agence locale, vient inspecter une demeure mise à la vente après la mort de son propriétaire, Monsieur Bernard Pridonard, survenue quelques mois auparavant.

c’est une superbe villa avec étage, dotée d’une terrasse immense et d’un grand jardin, très bien situé dans les landes, où règnent calme et l’harmonie.

Le titre et le résumé présageaient beaucoup de choses au sujet de ce livre: du fantastique, du suspense, et de l’horreur…

Commençons dans le vif du sujet: je ne sais pas si c’était voulu par l’auteur, mais j’ai trouvé que le tout avait été abordé d’une manière très « cliché », et très – voire trop – humoristique… Personnellement, cela m’a beaucoup dérangée, car d’une part, je ne m’attendais pas du tout à ce genre de style au vu de la quatrième de couverture, mais en plus, je trouve que cela n’avait pas du tout sa place dans l’histoire… c’est vraiment dommage, car ça m’a un peu gâché la lecture…

Parmi ces clichés? « Un truc gluant et verdâtre qui sort du miroir« … ça m’a juste fait penser à Ghostbusters, et à cette chose verte et dégoulinante que l’on y retrouvait… ou encore, des meurtres commis à mi-chemin entre Jason Voorhees et Freddy Kruegger… Certes, l’auteur s’est peut-être inspiré de classiques du genres et a de bonnes références, mais c’est malgré tout « trop »…

En dehors de ça, il faut reconnaître que le style de l’auteur est très agréable, très entraînant – même si l’on est loin du turn-over effréné… mais malgré tout, le livre se lit rapidement, deux heures en ce qui me concerne.

Les tournures de phrases ou onomatopées utilisées enlèvent, malheureusement, parfois un peu de poids au tragique de la situation, voire de l’histoire.

Par contre, gros point positif dans le style de l’auteur: j’ai adoré la manière qu’i la de décrire les lieux… il donne suffisamment de détails pour que l’on puisse sans peine se représenter les lieux et les visualiser, et tout cela sans tomber dans le barbant…

Par rapport  à l’histoire en elle-même… je n’ai pas été entièrement convaincue non plus… En effet, je trouve que le fait que l’on sache dès le départ, qui est l’esprit maléfique, cela casse un peu l’ambiance… Le lecteur n’a même pas l’occasion de se faire ses propres idées, ses propres anticipations échafauder ses propres théories, tout lui tombe tout cuit sous les yeux… ça gâche le plaisir, vous ne trouvez pas?

De même, parfois, les personnages sont un peu en adéquation avec la situation, comme le fils du défunt, qui comprend un peu trop  vite à mon goût, et surtout, accepte cet état de choses de manière vraiment trop rapide ! C’est très peu crédible

En ce qui concerne les personnages… Je dois dire que l’on n’a pas vraiment le temps de s’y attacher, de les connaître, de les apprécier ou les détester… On les rencontre, et cinq pages plus loin, ils meurent… (bon, là, c’est moi qui tombe dans l’exagération et les clichés, mais c’est grosso modo une bonne manière de voir les choses)…

Le personnage le plus présent dans l’histoire est encore le défunt…

Mais vous l’aurez compris (et c’est compréhensible au vu du nombre de pages du livre), les personnages ne sont pas du tout développés, on n’apprend pas grand-chose sur eux, ils font partie du décor et on ne doit pas s’en préoccuper plus que ça, visiblement.

Bref beaucoup de choses qui sont hautement déconcertantes et décevantes pour le lecteur… On s’attend clairement à autre chose…

Si je devais faire une comparaison cinématographique (vous savez à quel point j’adore ça) disons que c’est un peu, pour moi, comme se mettre devant la télé pour regarder « The Grudge » et se retrouver devant la version parodiée par « Scary Movie »… Il y a un peu de suspense, il y a des meurtres, il y a du fantastique, mais pas abordés de la manière dont on aurait aimé les trouver.

Beaucoup trop de clichés pour une histoire qui aurait pu être abordée de manière toute différente pour accroître l’aspect fantastique et intriguant…

Un livre sympa à lire si on sait à l’avance qu’il n’y a pas vraiment l’horreur espérée au vu de la quatrième…

J’aimerais beaucoup (re)découvrir cet auteur dans un autre livre, peut-être un autre registre ou un récit plus conséquent.. car sa plume est malgré tout très plaisante.

Je suis sûre que ce livre plairait aux novices de l’épouvante, ceux qui aimeraient se lancer doucement dans le « fantastique/horreur » sans arriver trop vite dans quelque chose d’insoutenable et terrible…

Merci aux éditions Persée pour la découverte…

Publicités

6 réflexions au sujet de « [✎] Miroir, le reflet tueur (Olivier Roques) »

  1. aymadark

    Oula clairement pas pour moi xD Les références sont connues, cultes mais pas hautement culturelles m’enfin ça osef ! Non c’est le côté gentillet qui me fait reculer :/

    Dommage ^^

    Bisous

    Répondre
  2. Ping : ✰ Suivi de lecture 2012 | Lire sous la Lune…

    1. hylyirio Auteur de l’article

      ou ch, je sais que ce sont deux covers mais je ne sais plus de quoi 😦 je pense même que la « maison » est d’un film, et pas d’un livre…

      Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s