[✎] L’automne meurtrier (Andrea Ellison)

Genre : Thriller
Nombre de pages : 440 pages

Maison d’édition : Harlequin (collection Mosaïc)
Année d’édition : 2012

Par une sombre soirée d’octobre, le lieutenant Taylor Jackson est appelée sur plusieurs scènes de crime dans un quartier chic de Nashville. Sur place, elle découvre les corps san s vie de 7 adolescents, marqués de symboles occultes. Une vision d’horreur qui obsède Taylor, partagée entre colère et angoisse à l’idée que le tueur puisse frapper de nouveau. Elle doit agir vite, très vite. Mais aussi avec prudence, car le meurtrier est manifestement aussi incontrôlable qu’imprévisible. Or Taylor a beau se concentrer de toutes ses forces sur le peu d’indices dont elle dispose- les dessins mystiques laissés sur les corps des victimes-, l’enquête piétine. Déterminée, elle plonge alors dans les ténèbres de la macabre affaire. Au risque de voir son équilibre menacé, malgré le soutien que lui apporte John Baldwin, le brillant profileur du FBI avec qui elle est fiancée. Car Taylor le sait : c’est le prix à payer pour comprendre comment un être machiavélique, animé d’une rage débridée, en arrive à commettre de telles atrocités. Et pour trouver le tueur, elle devra d’abord s’en approcher…

Nashville, Tennessee, 31 octobre
15 h 30

Taylor Jackson se tenait au garde-à-vous, les mains dans le dos ; les manches de son uniforme bleu des grands jours lui grattaient les poignets. Elle aurait voulu être partout sauf ici, plantée sur le devant de la scène. Sa réhabilitation aurait pu se résumer à une simple reconnaissance informelle de son retour en grâce. Mais le chef de police n’avait rien voulu entendre. Alors qu’elle avait juste demandé à récupérer son grade, il avait insisté pour la décorer. Et très publiquement, qui plus est. Son délégué syndical était ravi et avait retiré, avec son accord, la plainte qu’elle avait déposée contre les services de police de Nashville après avoir été rétrogradée sans motif. Taylor n’était pas mécontente de sa victoire, bien sûr. Son grade de lieutenant lui tenait à cœur. Et elle se réjouissait que ses épreuves aient pris fin. Mais elle aurait préféré se passer de la pompe et du décorum.

Je dois avouer que la quatrième de couverture a su aiguiser ma curiosité comme jamais…

J’adore halloween, j’aime tout ce qui tourne autour de l’occulte, et je suis fan des thrillers… que demander de plus?

Ah, si, je sais… une histoire de tueur en série… donc tous les éléments étaient rassemblés pour me faire passer un merveilleux moment de lecture….

 

Le style d’écriture de l’auteur est vraiment plaisant… on voit que l’auteur connait son public, sait ce qu’il recherche, et elle met tout en oeuvre pour le charmer comme i les doit au travers d’un thriller à la fois simple dans sa forme, et prenant et lourd dans le fond… c’est un savant mélange qui accroche bien et lui réussit à merveille.  Chaque page voit l’horreur de la situation se renforcer, faisant planer sur l’histoire et la ville un voile de mystère et de doutes et de suspense.

Il faut savoir que ce roman s’inscrit, dans sa version originale, dans la saga du détective Taylor Jackson, dont il est le cinquième opus. De ce fait, il y a parfois des choses la concernant qui sont abordées comme un « clin d’œil », mais qui en fait fait état de quelque chose qui s’est passé dans un autre livre. Mais je vous rassure, cela ne gène en rien la lecture du livre, la compréhension de l’histoire et l’attachement au personnage… car les choses essentielles nous sont expliquées et « ramenées à l’esprit » malgré tout.

Par contre, je n’ai pas trop vu « l’intérêt » des évènements qui tournent autour de Baldwin, à mon avis, la suite va certainement arriver dans un prochain roman de la saga, et c’est une de mes petites déceptions… car j’ai tendance à préférer les « vrais » one shot en matière de thrillers… donc là, j’ai un petit goût d’inachevé

A part ça, les personnages sont intéressants, bien construits, et on s’y attache sans peine… c’est ce qui fait le succès de genre de livres, le fait que l’on puisse ainsi facilement s’attacher aux personnages, les comprendre, et vivre l’histoire à travers eux…

Par contre, ils ne laissent pas un souvenir impérissable…

Le rythme de ce livre est assez lent… mais sans tirer en longueur. Disons que l’on a bien le temps d’assimiler les infos que l’on reçoit, d’échafauder des théories, etc… Cependant, j’ai mis un peu de temps (un quart du livre, à peu près) pour rentrer correctement dans le récit. Mais une fois que ce fut fait, la lecture en est devenue plus intense. Et là, difficile de lâcher le récit, j’en ai presque raté ma gare tant j’étais absorbée par l’histoire…

Le thème est assez sombre, presque graveleux, et cela instaure donc une ambiance assez pesante, que j’ai beaucoup appréciée. Les sciences occultes, sorcellerie, culture gothique, vampirisme, Wicca, et tout ce qui tourne sur ces thèmes est abordé d’une manière à la fois crédible et sceptique, c’est un peu difficile à expliquer, mais quoi qu’il en soit, j’ai vraiment adoré…  c’est vraiment un univers où j’aime laisser vagabonder mon esprit, et donc, j’étais dans mon élément…

Je dois avouer que je n’avais pas envie de le voir se terminer… j’en demandais encore… et il m’a été difficile de commencer un autre livre dans la foulée, j’ai préféré attendre le lendemain..

Un roman fascinant que je vous conseille vivement…

J’ai vraiment envie de découvrir d’autres livres de  cette auteur, qui a su me conquérir avec cet ouvrage.

Ce livre entre dans le cadre du challenge « Un challenge trop mortel« , de chez Malorie… puisque l’on y parle de sorcières et sorcellerie, Wicca, tout ça…

Logo Livraddict

Publicités

7 réflexions au sujet de « [✎] L’automne meurtrier (Andrea Ellison) »

  1. Ping : ✰ Suivi de lecture 2012 | Lire sous la Lune…

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s