[✎] Charley Davidson, tome 1 : Première Tombe sur la droite (Darynda Jones)

Genre : Bit-lit
Nombre de pages : 415 pages

Maison d’édition : Milady
Année d’édition : 2012

Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…

 

Depuis un mois, je faisais toujours le même rêve : un ténébreux inconnu surgissait de la fumée et des ombres pour jouer au docteur avec moi. Je commençais à me demander si l’exposition répétée à des hallucinations nocturnes se concluant par des orgasmes dévastateurs pouvait avoir des effets secondaires à long terme. Non, vraiment, j’étais inquiète. Peut-on mourir de plaisir extrême ? Bonjour le dilemme : devais-je consulter ou payer ma tournée ?

Cette nuit-là n’y faisait pas exception. Je rêvais avec délices de deux mains habiles, d’une bouche chaude et de l’ingénieuse utilisation d’une culotte bavaroise quand deux forces distinctes tentèrent de m’en sortir. Je fis de mon mieux pour résister, mais elles étaient sacrement insistantes, ces forces extérieures. D’abord, une sensation de froid remonta le long de ma cheville, et cette caresse glacée suffit à me tirer en sursaut de mon rêve chaud bouillant. Je frissonnai et donnai un coup de pied, refusant de répondre à cette convocation. Puis, je rentrai ma jambe sous les plis épais de ma couette Bugs Bunny.

Deuxièmement, une mélodie douce mais insistante se faisait entendre à la périphérie de mon subconscient, comme une chanson familière dont je ne retrouvais pas le nom. An bout d’un moment, je compris qu’il s’agissait de la sonnerie « chant de grillons » de mon nouveau téléphone.

Je poussai un gros soupir en entrouvrant les yeux, juste assez pour regarder les chiffres luisants sur ma table de nuit. Quatre heures trente du mat’. Quel genre de sadique appelle un autre être humain à 4 h 30 du mat’ ?

Quelqu’un se racla la gorge au pied de mon lit. Je me tournai donc vers le mec mort qui se tenait à cet endroit, puis baissai les paupières et lui demandai d’une voix éraillée :

Pourquoi  j’avais choisi ce livre? A force d’en avoir entendu parler (je voyais des commentaires positifs sur facebook, mais n’avais lu aucune chronique…), je voulais absolument tenter le coup… tant qu’à faire, autant ne pas mourir idiote, et je me suis dit que pour une fois, aller me lancer dans de la bit-lit, ça ne me ferait pas de tord pour sortir de mes sentiers battus littéraires…  Malgré tout, j’avais quelques réticences… à voir la couverture,  je me suis dit « oh non, encore un livre pseudo-fantastique qui va être axé sur le sexe…  » bref, je n’étais pas plus emballée que ça malgré tout.

  Alors, je dois dire que je n’attendais pas grand-chose de ce livre… je me suis dit « encore une histoire comme beaucoup d’autres« , un peu à l’instar des romans bit-lit de chez Milady qui, pour la plupart, ne me tentent pas du tout… (non, ne me huez pas, chacun ses goûts… et perso, la confrérie de la dague noire ou autres du genre, cela ne m’attire pas…)

Mais au final, je dois dire que Charley Davidson a su me charmer… pire… c’est devenu un véritable coup de cœur. Et encore, coup de cœur, c’est bien peu par rapport à mon ressenti sur ce livre… (si si)

Le style est absolument génial… il est entraînant, amusant, et une fois qu’il vous a embarqué, il ne vous laisse plus partir… A la fois léger et familier, il allie à merveille l’humour, le fantasme, le suspense et l’émotionnel

L’histoire en elle-même est également très addictive… Dès le départ, le ton est donné… il y a des rebondissements à gogo, plein d’évènements qu’on ne voit pas arriver et qui donnent une toute autre tournure au récit, et le tout s’imbrique à merveille. J’étais franchement en manque dès que je devais lâcher ce livre, car rien n’y fait, je voulais savoir la suite à tout prix.

On est embarqué dans un histoire de triple meurtre, liant à cela le fantastique avec l’apparition de fantômes, et d’un mystérieux mâle en chaleur qui met Charley dans tous ses états… mais dans ses rêves…(au sens propre du terme…)

Souvent, dans les premiers tomes, on nous matraque d’infos pour nous planter le décor, et de ce fait, cela délaisse souvent l’histoire à proprement parler… Ici, il n’en est rien… tout est amené de main de maître…

 

Vous l’aurez sans doute compris, les personnages ne sont à nuls autres pareils

Charley est une héroïne hors du commun… Elle est détective privé, et aide régulièrement son oncle dans ses enquêtes… Jusque là, rien d’anormal ou de particulier me direz vous…MAIS…  Elle a un don particulier, celui de voir les morts (et même de les toucher)… et de les aider à passer de l’autre côté (littéralement, en passant à travers elle)… ça, c’est son côté faucheuse…  (Mélinda Gordon, sort de ce corps… oui, bon, à part ce don et l’aide apportée dans les enquêtes, il faut reconnaître que ces deux femmes n’ont rien en commun…)… mais par contre, elle a un caractère inouï, du jamais vu… Elle n’a pas sa langue dans sa poche, et son humour est tout simplement jouissif ! Elle a la réplique cinglante, en toutes circonstances… J’ai aimé aussi le fait que malgré tout, on nous montre ses faiblesses et on n’en fait pas une super héroïne bien sous tous rapports qui n’a limite aucun défaut… Non, on a ici une femme à part entière, avec ses qualités et ses défauts

J’ai adoré son côté « je vis en permanence avec des fantômes, mais je le vis bien« , instaurant des règles dans son propre appart pour permettre à chacun de cohabiter avec un certain respect de l’intimité…

Et que dire de  l’homme de ses rêves… (le beau mâle en chaleur, c’est lui)… le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il sait comment faire monter la température dans une pièce… mais malgré tout, j’ai aimé que contrairement à d’autres saga bit-lit, l’aspect « appétit sexuel accru » ne soit pas prédominant…

J’ai adoré aussi le personnage de Cookie, que j’ai trouvé très attendrissante. Sa voisine et meilleure amie, toujours là pour lui prêter main forte, pour prendre soin d’elle, pour veiller à ce que tout se passe bien… elle est vraiment géniale… j’espère la voir encore plus présente dans le second tome.

Garett, par contre, m’a agacé à un point, mais à un point… Je l’ai trouvé bien trop sûr de lui, arrogant, énervant, et tous les qualificatifs qui s’y rapportent…

Vous l’aurez compris, je lirai la suite au plus vite 🙂 car Charley me manque déjà…

Et si vous avez aimé Queen Betsy, vous adorerez Charley 😉

Désolée pour la longueur de cette chronique, je crois que je me suis légèrement laissée emporter… oups.

Ce livre entre dans le cadre du challenge de chez Malorie, et c’est ici ma seconde lecture pour ce challenge…
Avec ces fantômes, ce livre entre en plein dans le thème..

Il entre aussi dans le cadre de mon challenge « Lire en thème« , pour ce mois où le thème est les livres coups de coeur que l’on conseille vraiment à placer sous le sapin…

Jamestine, Mycoton, Thalyssa, Jess, Galleane, AgatheK, Yumiko, …

Logo Livraddict

Le tome 2 est déjà sorti… et j’ai bien hâte de le lire…

Charley, détective privée et faucheuse, et Cookie, sa meilleure amie/réceptionniste, se lancent à la recherche d’une jeune femme, disparue depuis le meurtre d’une camarade de lycée. Pendant ce temps, Reyes – le fils de Satan ! – est sorti de son corps physique pour hanter Charley afin d’empêcher des démons de s’emparer de la jeune femme et d’accéder au ciel par son biais. Mais Charley pourra-t-elle supporter ses nuits ardentes avec Reyes et ses journées à cent à l’heure sur la piste d’une femme disparue ?

Publicités

19 réflexions au sujet de « [✎] Charley Davidson, tome 1 : Première Tombe sur la droite (Darynda Jones) »

    1. hylyirio Auteur de l’article

      Pour le moment, j’ai une heure dans le train le matin, une heure le soir au retour, et comme je monte cou cher tôt, je lis environ une heure au lit avant de dormir aussi… si je m’endors trop tôt, je me réveille en pleine nuit sans savoir retrouver le sommeil 😦

      bisous

      Répondre
  1. Ping : ✰ Suivi de lecture 2012 | Lire sous la Lune…

    1. hylyirio Auteur de l’article

      vas-y, vas-y, vas-y…
      comment ça, je suis horrible 😀 mais non…
      Plus sérieusement, je crois que jamais ne n’ai autant accroché à un livre catégorisé « bit-lit »… et je ne peux que t’encourager à le lire 🙂 il est… divin… génial… incontournable…magnifiquement drôle…
      ça va, j’arrête 😀

      Répondre
      1. Clairdelune

        Quelle tentatrice tu fais 😛 Du coup, il s’est frayé une place dans ma liste pour Noël lol Quand un livre marque comme ça, c’est qu’il y a une raison. Ton avis l’explique très bien d’ailleurs mais je veux voir ça de mes propres yeux *.* Et j’espère que j’accrocherai autant que toi !

  2. isa1977

    Ho bah maintenant c’est certain, il faut que je le lise, tu m’as trop tentée là 🙂 Et hop je l’ajoute pour mes lectures de 2013 🙂

    Bisous ma choupette ❤

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s