[✎] Paraphilia (Saffina Desforges)

paraphilia

Le corps de Rebecca, dix ans, est retrouvé dans une rivière. L’inspecteur David Pitman, chargé de l’enquête, attribue rapidement d’autres victimes à son meurtrier, qui agit toujours selon le même mode opératoire : des fillettes enlevées près de chez elles sont retrouvées mortes dans les jours qui suivent, près ou dans un cours d’eau, agressées sexuellement puis étranglées. Aucun indice exploitable n’est retrouvé, seule une carte de visite est laissée dans le corps de la victime, et porte le nom du meurtrier : Oncle Tom. Alors que la chasse à l’homme commence, la mère de Rebecca décide elle aussi de mener l’enquête afin de comprendre ce qu’est la paraphilia, troubles psychosexuels dont fait partie la pédophilie. Elle va bientôt se retrouver au coeur d’une machination qui dépasse l’entendement…

ce que j'en ense

Il y avait très longtemps que j’avais envie de découvrir ce livre… Je ne sais pas pourquoi, mais dès sa sortie, je me suis focalisée dessus…

Du coup, dès que j’en ai eu l’occasion, je n’ai pas hésiter à le prendre et à le dévorer.

Le style est simple, mais qui encourage le lecteur dans sa lecture. La plume de l’auteur est très addictive, on est directement embarqué dans l’histoire, et après, difficile de refermer le livre.

J’ai tout aimé dans ce livre… La cohérence, la simplicité, et pourtant, une grande complexité dans l’histoire. Il y a là un très grand réalisme qui implique le lecteur, renforce les liens avec l’histoire et les personnages.

L’histoire engage une très grande compassion et empathie pour les familles des victimes.

Le thème des meurtres d’enfants est un sujet sensible qui m’interpelle toujours autant. Et je dois dire que ce livre l’aborde d’une main de maître. En effet, même si certains passages sont durs à lire car la pédophilie est un sujet hautement sensible, jamais l’auteur ne tombe dans l’exagération, dans le glauque. Il reste respectable, respectueux et réaliste malgré tout.

Le fait que ce soit inspiré de faits réels fait qu’on ne peut qu’accrocher à l’histoire, penser aux familles, essayer de se mettre à leur place et prendre position…

L’intrigue m’a complètement embarquée… j’ai aimé le côté « profilage », analyse du suspect, l’enquête… le tout nous plongeait directement dans la « réalité du terrain », et j’ai vraiment aimé cet aspect.

Le gros point positif est l’aspect totalement imprévisible du roman… A aucun moment, je ne me suis douée de qui était le méchant de l’histoire, qui était ce tueur d’enfants, et c’est ce qui fait que ce livre est si prenant.

De plus, l’auteur ne se contente pas de voir le point de vue des familles, cela va bien au-delà… On en apprend plus sur les motivations des pédophiles, même si cela ne permet pas d’excuser ou comprendre leurs actes. Rien n’est laissé au hasard, tout est approfondi, détaillé et étudié avec soin.

Point de vue des personnages, vous l’aurez compris, j’ai surtout ressenti de l’empathie pour les familles et pour les enfants… (Fatalement, je ne pourrais pas en avoir pour le violeur d’enfants, soyons réalistes… )

Ils ont tous leur propre personnalité, leurs propres force et faiblesse, leurs propres démons… ils sont bien travaillés, étudiés, approfondis de manière adéquate, et c’est vraiment fait de manière méticuleuse.

Par contre, ne pensez pas ressortir indemnes de cette lecture.
Elle pousse dans les retranchements de l’âme, fait se poser pas mal de questions, fait réfléchir sur les tréfonds sombres de l’âme humains dans certains cas, dans certaines dérivations…  On sent qu’il a dû y avoir un lourd travail derrière l’écriture de ce livre.

Je pense sincèrement que les personnes hyper sensibles à ce genre d’histoires auront peut-être du mal avec certains passages, mais en dehors de ça, je ne peux que vous conseiller ce livre. Ce récit à quatre mains est pour moi une vraie merveille que je vous recommande.

lectures communes challenges

d'autes l'ont lu

Logo Livraddict   

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « [✎] Paraphilia (Saffina Desforges) »

      1. isa1977

        Il me semblait que tu avais chroniqué ce livre, il n’y a pas si longtemps que ça et que tu m’avais donné envie de le lire 🙂 Devine quoi ma choupette? Il a rejoint ma PAL aujourd’hui en neuf pour 5€ 🙂
        Pleins de bisouss ❤

      2. hylyirio Auteur de l’article

        🙂 ahh sympa ça 🙂
        je ‘ten souhaite une bonne lecture alors, mais il est assez hard par moment, faut bien être accroché…
        bisous bisous

    1. hylyirio Auteur de l’article

      Je dois avouer avoir beaucoup lu de livres sur le thèmes des enfants maltraités, tués, enlevés, … et celui ci fait sans acun doute partie des plus « pénibles » à lire, des plus « forts…

      bisous

      Répondre
  1. Coralie

    Moi j’ai eu beaucoup de mal avec cette lecture. J’ai même failli l’abandonner plusieurs fois…
    Déjà le sujet est difficile à la base (lire en VO m’a permis de mettre une certaine distance avec l’histoire sinon je crois que je n’aurais pas tenu bien longtemps), mais en plus de ça, ce qui m’a dérangée c’est le discours « psy » sur la pédophilie, qui finalement se justifierait presque par l’état de nos sociétés actuelles. Même si c’est le point de vue de certains personnages (et non des auteurs, enfin j’espère), j’ai trouvé cela très, très limite. Je n’ai pas réussi à humaniser ce type de prédateurs qu’ils ont tenté de victimiser à certains moments, et je n’y arriverai jamais.
    Quant au final, j’ai trouvé ça d’un glauque ! Encore pire que ce que j’avais pu imaginer.
    Ce qui me fait peur c’est qu’a priori, ce serait inspiré de faits réels… mais je ne sais pas lesquels, et à la limite je ne veux pas le savoir !
    Pour moi, ce n’est pas un roman à mettre dans toutes les mains, je voulais me faire mon avis, mais si c’était à refaire, je ne suis pas sure que je le relirai…

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      C’est certain que c’est un livre très dur, mais qui met les pieds dans le plat et ne met pas d’œillères… Il est certes très fort, très choc, mais c’est ce qui fait sa force. Il ne fait pas dans le sentiment, mais c’est pour ça aussi qu’i lest si criant de vérité, malheureusement…

      Répondre
  2. Ingrid Fasquelle

    J’ai un peu peur d’être trop sensible pour ce thème difficile mais je dois reconnaître que ta chronique me met l’eau à la bouche ! Et puis, de toute façon, le titre est déjà dans ma PAL alors… 😉

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s