[Drame] Nuit Blanche (Pierre Gutwirth)

Nuit Blanche
Pierre Gutwirth

Editions Pierre Philippe (2013)

lu en part avec la MEPréposée de guichet à la poste, Mélodie voit un homme s’approcher et lui glisser une grande enveloppe jaune, la main tremblante. Le regard qu’ils échangent éveille en chacun une forte émotion. Mélodie est très impressionnée par l’importance qu’il accorde à son pli. Quelques pièces, un timbre,le temps de poser l’enveloppe adressée à un éditeur dans le bac des envois et l’homme a disparu. Etonnée de sa propre audace, Mélodie dissimule la grande enveloppe en se promettant de découvrir le mystérieux contenu durant la nuit puis de la glisser dans la pile de courrier dès le lendemain. Que va-t-elle découvrir ? Un contrat, un manuscrit, une fiction, un roman d’amour… non, un évènement si grave qu’une nuit blanche s’annonce.

ce que j'en ense

3 migraine

J’ai reçu ce livre directement de l’éditeur, ce fut une surprise dans la boite aux lettres, et je l’en remercie…

Au vu du résumé, je me suis dit que ce livre allait me plaire… J’aime beaucoup les livres traitant de drames familiaux, car il y a un côté humain extraordinaire qui s’en dégage, et que ces livres m’emportent systématiquement…

Et pourtant ici, j’ai été relativement déçue… Non pas par l’histoire en elle-même, non pas par le thème abordé, mais par le style de l’auteur… je n’ai pas réussi à accrocher du tout…

Pour moi un livre qui parle d’un sujet aussi sensible qu’un suicide d’adolescent et les répercussions sur son père, il est impératif qu’il faut qu’on se sente impliqué dans le livre, qu’on ait l’impression de vivre l’histoire avec les protagonistes, … mais ici, impossible pour moi de m’y impliquer car le style d’écriture était trop « travaillé », trop poussé, et pas assez naturel que pour que je puisse « y croire »… Pour des livres sur des sujets aussi personnel, il est indispensable pour moi que l’écriture soit simple, familière, comme un journal intime, et pas avec des mots recherchés, mais des mots du cœur.

Rien que ça a mis une distance incroyable entre le livre et moi, et bien que l’histoire ait été triste, puissante et émotionnellement difficile, je n’ai pas été connectée du tout, je n’ai « rien ressenti », je suis restée spectatrice à des lustres de l’action…

C’est vraiment dommage, car je pense réellement que l’auteur a du potentiel, et qu’il y gagnerait à aller plus dans la simplicité, surtout en abordant ce genre de thème.

Publicités

7 réflexions au sujet de « [Drame] Nuit Blanche (Pierre Gutwirth) »

    1. hylyirio Auteur de l’article

      ce n’est pas toujours des thèmes faciles, mais en règle générale, je les apprécie car ils permettent d’apprécier la vie à sa juste valeur et de relativiser nos petits tracas…
      bisous

      Répondre
  1. Seelie

    C’est clair que ce n’est pas du tout un sujet facile à aborder, tant du point de vue du lecteur que de l’écrivain, j’ai tendance à penser que pour écrire ce genre d’histoire il faut l’avoir vécu soi-même, sinon on prend un énorme risque…
    Je te souhaite une bonne semaine! Bisous!

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      Je pense aussi, mais ici, même si au départ, je ne sais pas si c’est vécu ou pas, la manière de l’écrire ne fait pas du tout « naturelle », et c’est ce qui m’a vraiment dérangée.. .
      bisous

      Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s