[Jeunesse] Le carnet secret de Timothey Fusée Amanda Sthers & Ronan Badel

Le carnet secret de Timothey Fusée
Amanda Sthers & Ronan Badel

Editions Nathan
2013
61 pages

Timothey Fusée a 7 ans, une grande sœur super énervante, et une nouvelle copine qui s’appelle Lili Lampion. Il aime le foot, ne prend jamais le métro par peur des zombies, et ne mange jamais d’œufs pour ne pas risquer de s’étouffer avec les coquilles. Dans son journal truffé d’humour et de tendresse, il raconte sa vie, ses passions, ses colères et ses angoisses, et croyez-le ou non, il en a un certain nombre…

ce que j'en ense

3Je dois avouer que j’ai dû pas mal me forcer pour me décider à lire ce livre… il a trôné pas mal de temps dans mon champ de vision, et chaque fois, j’en reportais la lecture. Puis je me suis lancée.

Et puis au final, bof, ce livre pour enfant n’a pour moi pas spécialement éveillé ma curiosité et mon intérêt.

J’ai bien aimé la forme de présentation du livre, comme un journal intime, un peu à la manière des « Aurélie Laflamme », avec le petit élastique qui ferme le livre.

L’histoire en elle-même est sympa, mais je dois dire que je n’ai pas aimé du tout les illustrations, … ce qui m’a un peu gâché le plaisir, mais là, c’est une question de goûts. Je les ai trouvés trop simplistes… pas assez recherchés.

Si mes souvenirs sont bons, le livre est conseillé pour les 7-8 ans, mais je trouve qu’il convient déjà aux 5 ou 6 ans « bien éveillés »…  je le trouve trop « faible » pour les 7-8 ans…
L’histoire est racontée vu donc par Timothey, avec ses mots et expressions d’enfant. c’est mignon… L’humour est très présent, et c’est ce qui m’a encouragée à finir la lecture.

Par contre, je n’ai pas aimé l’absence de négation dans les phrases. Si beaucoup d’enfants parlent de la sorte, je trouve que les livres qu’on lit avec eux pourraient essayer de rectifier cela…

Je vous le conseille donc vers 6-7 ans, on va dire,… mais à 8 ans, il risque fort de s’ennuyer…

L’accro de bio que je suis n’a pas pu résister à vous laisser ce passage…

Il est très « bio ». Le bio n’est pas un truc qui rend bionique, ce n’est pas mon super pouvoir. Le bio, c’est des brocolis, des haricots, des œufs qui poussent dans des champs cultivés par des messieurs barbus et des dames avec des pantalons africains qui se lavent pas beaucoup et tuent pas les insectes. 

d'autes l'ont lu

     

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « [Jeunesse] Le carnet secret de Timothey Fusée Amanda Sthers & Ronan Badel »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s