[Témoignage] Moi, femme battue (Isabelle Fromont)

Moi, femme battue
Isabelle Fromont

Editions Alphée (2010)
190 pages

Pendant sept ans, Isabelle Fromont a connu l’enfer de la violence conjugale. Quand elle se marie, elle croit tutoyer le bonheur mais elle va, hélas, très vite déchanter. Elle découvre avec horreur la passion maladive manifestée par son conjoint. Pendant ces années, elle va endurer la tyrannie, les coups répétés et meurtriers de celui qu’elle avait rêvé en prince charmant. Sept années de malheurs ponctuées de viols à répétition, de perte d’identité, d’éloignement de ses proches qu’elle revisite dans la douleur des plaies couturées. Témoignage coup de poing, brut de décoffrage sur l’une des souffrances le plus souvent cachées par les victimes elles-mêmes. Mais en même temps, formidable message d’espoir pour toutes ces compagnes d’infortune dont elle se veut aujourd’hui la porte-parole.

ce que j'en ense

4 - un tourbillon d'émotionsSincèrement, je ne pense pas que l’on puisse « juger » un témoignage tel que celui-ci…

Pas de style de l’auteur… elle nous parle juste avec les mots du coeur, sans essayer d’en faire trop, sans essayer d’appitoyer plus que de raison, juste nous relater les faits comme elle les a vécu avec sincérité et simplicité…

Dans ce livre,on ressent bien entendu sa souffrance, mais aussi sa hargne de s’en sortir et l’espoir d’une meilleure vie.

Il ouvre aussi les yeux sur la dure réalité… celle que les collègues, amis, voisins, ne voient pas toujours tout, ou certains ne veulent pas voir ou se mêler… mais que parfois, il suffit d’un petit déclencheur pour oser dire stop et aller de l’avant, prendre sa vie en main et se reconstruire.

Si seulement ce témognage, comme d’autres du genre, pouvait donner la force et l’espoir nécessaire aux femmes encore violentées de dire « ça suffit », de prendre espoir en des jours meilleurs et se « battre » (ironie de ce mot qui est à la fois leur horreur et leur porte de sortie) pour s’en sortir et sauver leur vie…

Bien entendu, ce genre de livre laisse des traces, mais le contraire serait étonnant.

d'autes l'ont lu

     

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « [Témoignage] Moi, femme battue (Isabelle Fromont) »

  1. Laeti

    Ce témoignage doit être poignant et dur à supporter. Mais c’est une bonne chose que cette femme ose parler pour briser les tabous. J’ai envie de le lire…

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s