[Jeunesse] La Terre, mes fesses et autres choses dodues de Carolyn Mackler

LE GROS problème de Virginia, c’est ses fesses. Elle les trouve trop rondes, trop dodues !. Et il n’y a pas qu’elle ! Dans cette famille, où la règle est d’être beau, mince, sportif, intelligent, (presque) Parfait… elle détonne. Virginia serait plutôt une ado ordinaire, tendance complexée, qui aime regarder les séries télé affalée sur le canapé, en se goinfrant de chips. Jusqu’au jour où… l’impensable se produit : un simple coup de fil va changer sa vie et l’aider à s’accepter telle qu’elle est.

 

ce que j'en ense

4 - une excellente lecture J’ai commencé cette lecture un peu sans conviction, ou du moins, sans en attendre grand chose. En peu en panne de lecture, je cherchais une lecture simple, facile, sans prise de tête, qui se lisait vite, histoire d’essayer de remettre le pied à l’étrier.

Et puis finalement, ce livre aura été une découverte géniale…

On fait la connaissance de Virginia, ado mal dans sa peau à cause de ses rondeurs. A cause de ça, elle a un peu tendance à se renfermer sur elle-même, surtout qu’elle est issue d’une famille où le physique a une grande importance, entre sa mère, ex-ronde, qui à présent fait une fixation sur le poids de ses enfants, surtout celui de Virginia, et son père qui lui est du genre à adorer les « files de fer »…

Au travers de ce livre, on va suivre le quotidien de cette ado et de tout ce qui fait sa vie, de ses problèmes de poids, ses amours naissantes, ses amitiés pas toujours faciles, l’évolution du regard qu’elle pose sur elle, et bien entendu, les déboires de sa famille, pour compléter le tableau.

Au final, ce livre qui m’avait attiré par son aspect léger, ne l’est pas tant que ça. Il m’a replongé en plein dans mon adolescence, car je me suis beaucoup reconnue en Virginia (point de vue des rondeurs, des critiques entendues, des doutes face à la limite entre l’amour et l’amitié, les amitiés à distance, tout ça), ce qui fait que d’emblée, je me suis sentie proche d’elle et ai accroché à l’histoire et à Virginia. Impossible pour moi de lâcher le livre sans connaître l’issue de l’histoire, je ne vous dis pas la nuit blanche que j’ai passée, le lendemain matin le réveil fut dur 🙂

L’écriture est vraiment agréable, et glisse sous le regard. Tout se tient, on est dans l’émotion, dans le vécu, dans le sentiment… et j’ai aimé ça.

Les personnages, outre Virginia, sont également attachants et chacun a sa place et son impact dans la vie de Virginia, rien n’est laissé au hasard.

Alors certes, c’est un livre jeunesse, mais que je conseillerais à tous âges… Une découverte qui sous des apparences légères et futiles est pleine de petites leçons de vie, de conseils pour les ados mal dans leur peau, d’émotions en pagaille

A lire absolument…

d'autes l'ont lu

     

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « [Jeunesse] La Terre, mes fesses et autres choses dodues de Carolyn Mackler »

    1. hylyirio Auteur de l’article

      C’est ce qui m’a attiré, je le trouvais tellement amusant et intriguant à la fois sur le contenu 🙂
      ça met tout de suite de bonne humeur :p

      Répondre
  1. Cece

    Déjà le titre attire le regard c’est certain et ton avis me donne bien envie ! Je vais noter le titre 🙂 Ayant eu moi aussi une adolescence où je complexais, je pense que je pourrai me retrouver dans le personnage de Virginia ^-^ (même si ma famille ne correspond pas à la sienne du tout hé hé)

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s