La décision de Isabelle Pandazopoulos

En plein cours de maths, Louise, jeune fille sans histoires, excellente élève de Terminale S, a un malaise. Samuel, le délégué, l’accompagne aux toilettes. Du sang s’écoule, Louise ne répond plus. Hémorragie ? Suicide ? En fait, la jeune fille a accouché. Elle ne savait pas qu’elle était enceinte, mais elle a donné naissance à un petit garçon de 3,3 kg. Pourtant, Louise affirme qu’elle n’a jamais couché avec personne… Alors que s’est-il vraiment passé ? En état de choc, la jeune fille ne peut accepter la réalité. Pourtant, il lui faut décider du sort de son enfant : le garder ou le confier pour adoption. Elle n’a que quelques semaines. Et un long chemin à faire…

4 - un tourbillon d'émotions Je dois dire que ce livre fut pour moi une excellente découverte…

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, j’avais été attirée par la couverture, et le résumé avait fait le reste.

Le style de l’auteur me faisait un peu peur: je me suis dit que comme le livre était destiné à des ados, il allait être simple et que cela risquait de nuire au contenu… Puis finalement, pas du tout. L’auteur a su trouver les mots justes, les descriptions adéquates, pour nous permettre de vivre cette histoire comme si on y assistait.

Je l’ai lu en une fois, sans m’interrompre, je n’aurais pas pu. J’aurais eu l’impression de lui être « infidèle » et d’être lâche de laisser tomber l’héroïne en plein drame.

Louise est attachante, dès que l’on fait sa connaissance, on ne peut que se « prendre au jeu » et d’avoir envie de l’accompagner dans son histoire. Personnellement, j’avais juste envie de la prendre dans mes bras pour la consoler et l’aider.

Le déni de grossesse chez l’adolescente est abordé ici avec une émotivité et des sentiments tellement réaliste et prenante… c’est pour moi une belle réussite.

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce roman: on voit l’histoire de manière globale, à savoir qu’on ne soit pas que le point de vue d’un personnage, mais bien des différents protagonistes: Louise, ses parents, ses amis, les professionnels du secteur médical, … Cela apporte une telle dimension au roman que cela le rend d’autant plus émouvant.

Vous l’aurez compris, cette histoire est une pleine claque en pleine figure. Je vous le conseille vivement, mais si, comme moi, vous avez un petit coeur sensible, prévoyez la boite de kleenex à côté de vous…

d'autes l'ont lu

     

 

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « La décision de Isabelle Pandazopoulos »

  1. kynicky

    Je l’ai lu il y a peu de temps et j’avais également beaucoup aimé. Étonnée que l’on trouve ce roman au rayon jeunesse, personnellement je ne le ferais pas lire à une ado de moins de 15 ans. Un sujet rarement traité… Une très belle découverte pour moi aussi.

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      disons que par rapport à la manière dont il est abordé et le fait que cela touche directement une ado, il est normal de le trouver en « jeunesse » mais jeunesse avancée, alors 🙂
      à partir du moment où les filles commencent à avoir des petits amis et penser à aller plus loin, il peut être bon de leur faire lire.. et cela arrive de plus en plus tôt aussi à l’époue actuelle 😦

      Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      🙂 excellent 🙂
      comme tu lis régulièrement en ebooks, si de temps en temps, il y en a que je peux t’envoyer, n’hésite pas à le dire 😉
      je sais c’est pas bien, mais si ça peut dépanner 😉
      bisous

      Répondre
      1. caroverdelivre

        C’est très gentil, merci beaucoup, je prends bonne note de cette information même si comme toi je ne suis pas une fervente partisane du principe, cela peut permettre certaines découvertes de temps en temps 🙂
        Bisous.

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s