L’accident de Agnès Aziza

Vanessa, 15 ans, se souvient du jour où son frère a eu un accident de scooter. Après une dispute au petit déjeuner elle quitte la maison fâchée pour se rendre au collège où son père viendra la chercher quelques heures plus tard. Henri a été renversé par une voiture, les médecins sont en train de l’opérer. Vanessa peine à comprendre entourée de ses grands-parents avant que le pire n’advienne : Henri ne s’est pas réveillé, son coeur à lâché. Il lui faut alors affronter l’inacceptable et comprendre que la mort fait aussi partie de la vie.

 

ce que j'en ense

4 - une excellente lecture Ouch, je dois vous dire que faire la chronique de ce livre n’est pas évident pour moi… Non pas que je n’aie rien à dire sur le livre, mais que je ne sais pas comment le dire… Les mots me viennent difficilement…

Autant vous le dire, cette histoire m’a fait pleurer quasi du début à la fin… elle m’a complètement chamboulée, et je dois avouer que j’ai eu du mal à m’endormir après avoir terminé ce livre…

L’écriture est fine, précautionneuse, les mots simples mais délicats, choisis avec un soin particulier je trouve pour aborder un sujet aussi sensible et douloureux que celui de la mort d’un être aimé et du long trajet du deuil…

D’ailleurs, je dois avouer que ce thème du deuil m’a beaucoup émue et me touche plus que de raison, surtout en ce moment avec la perte récente de mon père qui est toujours aussi douloureuse pour moi…

On ne peut que s’attacher, je pense, au personnage de Vanessa… Elle est émouvante, et on a juste envie de la prendre dans nos bras pour essayer de l’aider à traverser cette pénible épreuve, … C’est du moins ce que j’ai ressenti à la lecture de ce livre.

Alors oui, on est devant un roman très court, mais qui fait l’effet d’une claque en plein cœur… Il est vraiment à découvrir…

Mais une chose est certaine, prévoyez la boite de Kleenex à côté de vous, car je pense qu’il est difficile de ne pas se faire émouvoir par ce livre…

 

d'autes l'ont lu

     

 

 

Publicités

13 réflexions au sujet de « L’accident de Agnès Aziza »

  1. caroverdelivre

    Je ne connaissais absolument pas ce titre, le thème du deuil est toujours délicat à aborder, c’est un sujet bien trop triste mais je trouve important justement de s’y intéresser car on a tous connu la perte d’un être cher.

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      je suis tombée dessus un peu par hasard…
      ici c’est pour ça aussi que je retourne à la biblio, j’y rencontre des livres que je n’ai jamais entendu parler et qui valent la peine…
      les sujets tristes, délicats, je trouve que cela donne l’occasion de devoir relativiser nos petits tracas et prises de tête…

      Répondre
      1. caroverdelivre

        C’est vrai que la bibliothèque est un lieu idéal pour découvrir des titres inconnus au bataillon bloguesque, et parfois on tombe sur une excellente trouvaille. 🙂
        J’aime beaucoup y aller aussi mais j’ai du mal à être raisonnable quant à mon nombre de livres empruntés…
        J’approuve totalement, pour moi on a bien besoin de ce genre de lectures pour nous remettre les idées en place au sujet de notre quotidien qui n’est pas parfait mais qui vaut la peine qu’on le trouve pas si dégueu que ça.
        Bisous & bon week-end ❤

      2. hylyirio Auteur de l’article

        ben écoute, ici, je n’y avais plus été depuis… 2012 car ma carte n’était plus à jour depuis 2012…
        et ici, quand on a déménagé, on a emménagé à 500m de la biblio, alors je me suis dit que j’allais en profiter…

        Il y a beaucoup de personnes qui m’ont déjà dit ne pas aimer ce genre de lecture car « on voit assez d’horreur à la télé ».. pour moi, ces livres apportent surtout humilité et espoir, comme quoi la perception des choses peut être bien différente…
        bon WE à toi aussi 🙂

      3. caroverdelivre

        J’ai eu une période où je n’y allais plus du tout lorsque j’étais à la fac qui se trouvait dans une autre ville, moins de temps donc pour y faire des détours et je lisais beaucoup moins aussi.
        Depuis que j’ai ouvert mon blog, j’y retourne et il n’y a pas à dire, c’est une vraie mine d’or qui a un coût dérisoire, tout bon donc 🙂
        Je ne regarde que peu la télé, une sensation de perdre mon temps m’attaque de plein fouet en général quand je suis devant. Puis je trouve beaucoup plus saisissant de lire ces vécus tristes que de voir dans un journal télé deux minutes consacrées à ce genre de sujet.
        Beaucoup plus de sentiments me traversent face à ces mots emplis de souffrances, d’espoir, de chutes, puis de petits sourires.

      4. hylyirio Auteur de l’article

        Entièrement d’accord avec toi! et encore, quand le journal télévisé daigne en parler…
        ils savent passer des minutes entières sur des choses « sans importance » mais zapper complètement la détresse humaine. je veux bien qu’on ne peut pas parler que de choses tristes, ou qu’on ne peut pas toutes les aborder, mais quand même…
        bisous

      5. caroverdelivre

        Je suis totalement dépassée par les sujets abordés : la politique, les actualités des pays lointains et les gens mécontents… Donc eux zappent des drames familiaux et autres violences près de chez nous, du coup moi je le zappe lui pour consacrer mon temps à quelque chose de plus intéressant comme lire bien entendu 😉
        Bisous.

      6. hylyirio Auteur de l’article

        au moins, tu lis des choses qui t’intéressent 🙂
        c’est pour ça que je préfères al presse écrite aussi, on sélectionne 🙂 et on zappe le foot aussi :p
        bisous

      7. caroverdelivre

        Je la lis rarement, le seul « journal » que j’aime me prendre de temps à autre pour entretenir mon côté tordu c’est Le Nouveau Détective.
        Tu m’étonnes! D’ailleurs on respire c’est fini ^^
        Bisous.

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s