Mauvais Augures de Kelley Armstrong

Editions Bragelonne
528 pages | Traduit par Cogne Florence
Sortie : 18 Juin 2014

fiche de la maison d’édition
Prix: 23 €

Le monde d’Olivia Taylor-Jones, fille unique d’une riche et célèbre famille, bascule lorsqu’elle apprend qu’elle a été adoptée… et que ses vrais parents sont un couple de tueurs en série ! Une nouvelle qui jette son entourage dans un indésirable tourbillon médiatique.
Contrainte de fuir, Olivia se retrouve à Cainsville, une mystérieuse petite ville dont les habitants semblaient attendre sa venue. Elle y rencontre l’ancien avocat de sa mère, qui souhaite l’aider à découvrir la vérité sur ses origines. Mais alors qu’ils commencent à enquêter, Olivia se surprend à utiliser des capacités enfouies depuis son enfance, des dons qui font d’elle un apport précieux pour cette communauté recluse…

Ma note

3 sur 5

 

arabesque1

avis 10Ah la la, par où commencer pour cette chronique… je crois que la chronique sera aussi laborieuse que la lecture…

Au début, ce livre et moi, ce fut le coup de cœur…

Le style d’écriture est assez sympa, les pages glissent sous les yeux, ça se laisse lire facilement si comme moi, on accroche bien au livre dès le départ, et que le thème nous embarque… donc pour un début, c’est juste nickel… pour les 200 premières pages, je dirais…

Un narrateur omniscient par moment, un narrateur « actif » à d’autres, j’adore ça car on agrandit son champ de vision, et on ne se lasse pas…

Comme le résumé le suggère, l’histoire a des fonds de « fantastique », de superstitions, et ça, j’adore… Je suis quelqu’un qui adore les légendes urbaines, les superstitions, les choses comme ça, donc là, j’étais dans un élément qui m’a vraiment intéressée… j’ai franchement adoré avoir, tout au long du récit, des petites superstitions glissées ça et là…

« L’une des ouvertures de mes taies d’oreillers était tournée vers l’intérieur. Je m’assurais toujours que la mienne le soit vers l’extérieur. J’aurais pu argumenter que c’était pour des raisons esthétiques, mais en vérité, il s’agissait d’une superstition de plus : si l’ouverture n’est pas visible, les cauchemars sont coincés et perturbent votre sommeil. C’était insensé, mais je savais pertinemment que je ne l’avais pas disposée ainsi. »

Mais à côté de ça… il arrive vite quelques longueurs qui peuvent décourager si on n’accroche pas directement à l’histoire… et qui à force, sont venues me décrocher alors que j’ai adoré le début… Je trouvais ça un peu lent, mais malgré tout, j’aimais ce que je lisais. Mais passée la moitié du lire, c’est juste devenu lourd, on tournait un peu en rond, et le « suspense » lié à l’histoire principale devenait inexistant, insignifiant… Le livre a pour moi au final été un peu bâclé. Et je n’ai pas eu le final explosif que j’espérais…

Il y a eu très peu de vrais rebondissements en fait… voire quasi pas, et c’est ce qui m’a un peu manqué car cela donne un côté plat et inabouti au livre.

Maintenant, je sais qu’il s’agit d’un tome un, qu’il ne fallait pas tout dire de suite… Mais alors, quand on veut faire des pages pour faire des pages, pour faire une saga… non quoi… on fait un one shot et on fait ça bien…

Bref, j’ai aimé la lecture, mais mon engouement du départ est vite retombé, et je m’ennuyais J’aurai plaisir à lire la suite pour voir si ce que j’attendais comme fin dans le premier tome arrivera ou pas, mais j’espère surtout qu’il y aura plus de rebondissements que dans le premier tome.

 part livraddict

 chroniques à lire

 Ly Titisse 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Mauvais Augures de Kelley Armstrong »

  1. caroverdelivre

    J’ai lu de cette auteure la saga Pouvoirs Obscurs et si j’ai plus ou moins aimé le fond, c’était trop mollasson. Donc je pense que c’est dans son style d’être ennuyeuse pour des lectrices telles que nous.
    En tout cas l’idée des parents tueurs en série est top!
    Si tu aimes les superstitions et les légendes, je peux te conseiller mon livre doudou : Le maître des superstitions de R. L. Stine qui est le papa des Chair de poule.
    Bisous.

    Répondre
    1. hylyirio Auteur de l’article

      🙂 je connais RL Stine, j’ai des chairs de poule en pagaille à la maison, je garde mon âme d’enfants, pour ça. merci pour le conseil de lecture en tous cas, je regarde à ça tout à l’heure en arrivant au boulot (oui, cherchez l’erreur dans cette phrase :D)
      J’avais lu le premier tome de pouvoirs obscurs que j’avais adoré, mais je n’avais pas continué la saga, je ne sais même pas pourquoi…
      On doit devenir trop exigeantes 😀
      bisous ❤

      Répondre
      1. caroverdelivre

        Je les ai tous conservés bien en vue sur le haut de mes étagères et il y a peu je me suis fait un petit cadeau, l’intégral des épisodes des adaptations, comme cela je vais les relire et les visionner de temps à autre ^^
        Le style est un peu vieillot mais l’intrigue est sublime! Bon je ne suis pas objective puisque R.L. Stine est mon premier amour livresque! 😉
        A mon avis tu ne loupes pas grand chose… Je suis une spécialiste de la saga commencée & c’est tout LOL! Donc je compatis 🙂
        C’est bien normal, à force de lire encore et toujours, nos sens s’aiguisent et nous devenons plus pointilleuses 🙂
        Bisous. ❤

  2. La Croque-Livres

    Je suis tout à fait d’accord avec ta chronique: j’ai été embarquée des les premières pages, j’ai adoré! Puis… Je sais pas… L’auteur m’a perdu. Peut-être quand on commence a deviner que sa mère est innocente… Dommage!

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s