L’enfant aux cailloux de Sophie Loubière

Editions Pocket (Thriller)
345 pages

Elsa Préau est une retraitée bien ordinaire. De ces vieilles dames trop seules et qui s’ennuient tellement – surtout le dimanche – qu’elles finissent par observer ce qui se passe chez leurs voisins. Elsa, justement, connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s’installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas.
Les deux enfants ont beau être en parfaite santé, un autre petit garçon apparaît de temps en temps – triste, maigre, visiblement maltraité. Un enfant qui semble l’appeler à l’aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre…
Armée de son courage et de ses certitudes, Elsa n’a plus qu’une obsession : aider ce petit garçon qui n’apparaît ni dans le registre de l’école, ni dans le livret de famille des voisins.
Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n’existe pas ?

 

Ma note

5 sur 5

 

arabesque1

avis 1Je suis vraiment ravie de pouvoir vous parler de ce livre, car c’est un gros coup de cœur pour moi.. voilà, la couleur est annoncée J

La perspective de lire une histoire mystérieuse d’enfant battu, j’avoue que ça me branchait pas mal… C’est un sujet assez troublant que de voir un enfant potentiellement maltraité et que tout le monde prétende que l’enfant n’existe pas… ça m’a interpellée et intriguée…

La personne qui a les soupçons, c’est Elsa préau, une ancienne institutrice et directrice d’école qui, il faut le dire, est typiquement la « mamy casse-pieds »…

Pendant le 1er quart du livre, on apprend à connaître Elsa, depuis son enfance, et cela nous permet de  bien cerner les personnage et bien voir à quel genre de personne on est confronté. On en dresse bien le portrait, et je dois avouer que j’ai aimé apprendre à la connaître ainsi. De plus, cela permet d’encore plus douter tout au long du roman de ce qui pourra se passer… j’ai adoré…

Elle se mèle de tout, tout le temps, elle écrit à tout le monde et n’importe qui pour se plaindre de tout, et elle est tellement envahissante que même son fils s’éloigne d’elle (bon, il y a d’autres raisons, mais je vous laisse les découvrir)… alors à force, elle s’ennuie tellement qu’elle commence à épier ses voisins d’en face. Cela devient une vraie obsession pour elle, surtout quand elle croit apercevoir un enfant maltraité dans leur jardin.

Malgré le sujet assez sensible en soi, il y a de grandes touches d’humour tout au long du livre, notamment par les missives qu’Elsa envoie ça et là… Cela apporte une certaine fraîcheur et un peu de répit par rapport au reste.

Par rapport à l’enfant aux cailloux, comme elle aime l’appeler, les doutes et la pression montent de plus en plus. L’auteur sait bien instaurer le suspense et la confusion chez son lecteur, et c’est ce qui fait que ce livre est un coup de cœur pour moi…

La fin, je l’ai trouvée explosive à plus d’un titre… mais à vous de la découvrir.

Un thriller psychologique certes lent mais très très intense et prenant malgré tout… Une belle réussite…

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « L’enfant aux cailloux de Sophie Loubière »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s