Flocons d’amour de John Green & Lauren Myracle & Maureen Johnson

2010
Editions Hachette
352 pages | Traduit par Alice Delarbre

Genre: Jeunesse, Romance
Mots clé: Noël, adolescents, amour, tendresse, hiver

Un noël très enneigé, un train immobilisé par la tempête, et une  » Maison de la gaufre  » comme unique refuge… Entre rencontres amicales et amoureuses, rires et larmes, des adolescents découvrent et dévoilent leurs sentiments.

Autres éditions
  

Lu dans le cadre des challenges et RDV suivants:

Ma note

4 sur 5

arabesque1

avis 5

Période de Noël et de fin d’année oblige, et oui, encore un livre sur le thème de l’hiver, de la neige (pour la couverture) et de la douceur… (dans ce monde de brutes… oups)… ça tombe bien, c’est toujours le thème de l’hiver pour lire en thème… je vous avais dit que j’allais me rattraper de mes précédentes sessions nulles à souhait…

J’ai eu la chance de recevoir ce livre de la maison d’édition car il y a la version poche qui est sortie il y a peu (donc si comme moi, vous aviez hésité à prendre le grand format, maintenant, plus d’excuses)…

Mais mon dieu, cette couverture… je la trouve juste adorable, rien que pour la couverture, j’aurais craqué, car elle est tellement de saison… et dégage tellement de douceur que j’avais envie de voir ce qui se cachait derrière (pourtant, si vous suivez le blog, la romance jeunesse ne fait pas partie du tout de mes habitudes de lecture…)

Ce qui m’a fait aussi accepter ce livre, c’est que comme ce sont trois nouvelles, ben si on accroche moins à l’une d’elles, on passe à la suivante… trois nouvelles, trois auteurs, trois styles.. trois fois plus de chance de trouver son bonheur… quoi que… ici, les trois nouvelles se rejoignent, se mélangent, se suivent, bref, elles sont indéniablement liées malgré tout… mais bon… on  ne va pas lui en tenir rigueur, car justement, c’est une belle réussite que cette collaboration d’auteurs.

Mon énorme coup de cœur dans ce livre, c’est la plume de Maureen Johnson que j’ai donc découverte ici… cette auteur a un don phénoménal pour m’amener où elle le veut, et ici, c’était en plein dans l’ambiance et la magie de Noel… je n’ai ressenti ça avec aucune des deux autres nouvelles, pas à ce point en tous cas. Et c’est ce qui fait sa force..

Car oui, en dehors de ça, l’histoire en elle-même ne m’a pas plus embarquée que ça… mais rien que pour l’ambiance, j’ai adoré… En fait, ce n’est pas que l’histoire n’était pas plaisante… mais disons qu’on est dans du jeunesse, et du coup, comme souvent, c’est hyper prévisible… on sait dès le départ où et comment ça va se passer, et bam, ça ne rate pas… c’est un peu dommage…

(mais du coup, ça me donne envie de découvrir l’auteure dans un autre registre, donc si vous avez un titre d’elle à me conseiller, c’est le moment, c’est l’instant … lâchez-vous)

Quand John Green prend le relais et la plume, on est en terre connue, puisqu’on retrouve certains éléments de la première histoire : un fast food, des ados, des pompom girls… une histoire qui certes, point de vue décor, a un goût de déjà vu, mais qui emmène malgré tout dans une histoire bien sympathique qui n’a finalement pas tant que ça à voir avec la première si ce n’est le décor…

La troisième histoire… celle écrite par Lauren Myracle… là, contrairement aux deux autres histoires, c’est avec le personnage central que c’est moins passé… Addie, je l’ai trouvée désagréable, détestable, égocentrique, égoïste… tout le contraire de l’esprit de Noël quoi, et du coup, j’ai vraiment moins aimé cette troisième « partie » du livre…

Comme ce sont des nouvelles, et par conséquent, de courtes histoires, difficile de vous en parler dans trop vous en dire.. je préfère vous laisser découvrir ce petit nuage blanc livresque… (bon, j’ai pas trouvé d’autre comparaison… j’aurais pu dire le cœur de melocake, mais ça, ça colle et on en met plein les pages…)

Ce qu’on trouve de commun aux trois histoires, c’est une plume douce, tendre, qui devrait toucher les ados et encore plus en cette période de Noël… les histoires sont dans la même lignée, entre amour et amité, …

Sinon, en résumé, c’est tout doux, tout sympa, à grignoter page après page au coin du feu avec un bol de chocolat chaud aux marshmallow… 🙂 pour un moment cocooning, douceur et tendresse bien agréable…

Bonne journée à tous…

 

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Flocons d’amour de John Green & Lauren Myracle & Maureen Johnson »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s