Les mensonges ne meurent jamais de Séverine De La Croix (2014)

Editions Michel Lafon
304 pages
Sortie : 6 Novembre 2014
Genre: Contemporaine

Une femme qui disparaît.
Un couple en danger.
Les terribles secrets d’une famille.
Un compte à rebours implacable.

Lu dans le cadre des challenges et RDV suivants:

  part livraddict

Ma note

4 sur 5

 

arabesque1

avis 3La quatrième de couverture nous en dit, après tout, très peu sur le contenu, mais allez savoir pourquoi, rien que par sa couverture, ce livre a su attiser ma curiosité… J’ai donc été ravie d’être sélectionnée pour pouvoir le découvrir en partenariat avec les éditions Michel Lafon.

Pour le style, on est face à une écriture agréable, sans lourdeurs, sans ralentissements, sans période où l’on s’ennuie (et je dois avouer qu’il est rare, ces derniers temps, que je ne m’ennuie pas à la lecture d’un livre, … donc énoooorme bon point pour ce livre) et pourtant, les chapitres sont assez longs, ce que généralement, j’aime moyennement, mais là, j’étais tellement dans l’histoire que cela ne m’a pas dérangée du tout…
Un cadre qui suit un fil bien tendu, cohérent, …

 Ce livre, il se lit tout seul.. il est addictif, tout coule de source et nous entraîne dans le tourbillon des pages… et c’est vraiment quelque chose que j’aime, quand les pages se tournent, mine de rien…

Dès le départ, on se retrouve dans un univers mystérieux, trouble, où le doute plane… et ce doute et les incompréhensions qu’il génère ont finalement été présents tout au long du roman… j’adore!

On se retrouve face à une intrigue autour de la disparition de Manon, une trentenaire au caractère fort, à la détermination hors paire et qui va être le pilier central de l’histoire.

On va se retrouver avec son lot de surprises et de rebondissements, car souvent, on retrouve dans les histoires de disparitions soudaines et inexpliquées, les secrets de famille, les choses cachées, ignorées, les secrets lourds et destructeurs. Personnellement, j’adore ça. certains diront que c’est du réchauffé, du déjà vu, mais abordé ici de manière tellement agréable qu’il est aisé d’y accrocher et d’apprécier ce moment de lecture. C’est ce que j’aime d’ailleurs, avec la découverte de nouveaux auteurs: on y découvre souvent des petits trésors de talent….

Ce que j’ai aimé, c’est que le livre aborde aussi le sujet des difficultés de couper le cordons avec sa famille, de ne plus se laisser diriger par son entourage, de savoir dire stop et vivre sa propre vie même si elle sort de la voie toute tracée par les parents ou ceux qui nous entourent… C’est une chose tellement courante, tellement « personnelle », et ça renforce le lien que l’on peut avoir avec Manon et en apprécier d’autant plus le récit.

Le seul point noir selon moi : des personnages qui certes sont intéressants, mais un peu sous exploités. J’aurais aimé mieux les connaitre et en savoir plus sur eux. Je pense qu’ils auraient pu être un peu plus développés… mais bon, cela ne nuit pas au roman, juste à mes attentes personnelles…

Vous l’aurez compris, si ce livre n’est pas un coup de coeur, il s’en rapproche largement…

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les mensonges ne meurent jamais de Séverine De La Croix (2014) »

  1. caroverdelivre

    Déjà repéré sur la blogo, je l’ai ajouté à ma liste de titres découverts chez des copinautes et tu confirmes qu’il fait bien de s’y trouver. ^^
    J’ai un faible pour cette quatrième de couverture, elle est courte, efficace et suffit à l’aide de mots forts à susciter la curiosité.
    Bisous.

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s