Cette nuit-là de Linwood Barclay

Editions J’ai Lu (Thriller)
2011  – 474 pages

Genre: Thriller
Mots clé: Disparitions, souvenirs, meurtres, folie

Vous vous réveillez un matin, la maison est vide, votre famille a disparu…

Cynthia a 14 ans lorsqu’elle se réveille un matin dans une maison vide, ses parents et son frère disparus, sans un mot alors que sa mère ne quitte jamais le domicile sans une petite note pour sa fille. 25 ans plus tard, Cynthia ignore toujours ce qu’il s’est passé cette nuit-là. L’ont-ils abandonnée? Ont-ils été assassinés? Cynthia, aujourd’hui mariée et mère de famille, doit savoir. Très vite, des incidents étranges remettent l’enquête au goût du jour. Cynthia s’approche-t-elle de la vérité? Ou bien est-elle en train de perdre la tête?

Autres éditions
 

Ma note

5 sur 5

 

arabesque1

avis 1C’était ici ma seconde lecture de Linwood Barclay, et je dois dire que j’ai été encore plus embarquée que lors de la première, avec Celle qui en savait trop…  Je ne sais pas comment fait cet auteur, mais dès les premières pages, c’est l’immersion, c’est cette sensation qu’on ne pourra pas lâcher le livre avant la fin, c’est cette envie de continuer, page après page, pour découvrir la vérité…

Vous l’aurez compris, je n’ai que du positif à vous dire sur ce livre….

Dès le début, j’ai été plongée dans l’ambiance du livre…

L’écriture est simple, mais efficace… pas de fioritures inutiles, on se concentre sur l’essentiel, et ça marche… Ce livre est un page turner des plus efficaces, car une fois dans l’histoire, je n’ai pas réussi à le lâcher… L’histoire coule de source, on se pose des questions en cours de lecture, notre vision de l’histoire change, et rien n’y fait, on a envie de continuer, d’aller voir plus loin pour avoir le fin mot de l’histoire… on est entraîné dans le ce mélange d’incompréhension, de mensonges et de mystères.

L’histoire nous est narrée par le mari de Cynthia, et je dois dire que c’est selon moi une grande force dans le livre… Cela apporte beaucoup plus d’authenticité qu’un narrateur omniscient, et un côté moins pleurnichard et plus cynique que si c’était Cynthia qui nous racontait son histoire.
Au départ, je dois avouer que cela m’a surprise que ce soit lui qui nous raconte l’histoire, mais finalement, c’était utile et de bon choix.

Le personnage de Cynthia est assez déroutant, car tout du long de l’histoire, on ne sait pas exactement quel a été son rôle dans la disparition de ses parents… Une chose est certaine, elle ressent une très forte culpabilité face à ce qui s’est passé…

« Je voudrais que vous soyez morts ! » avait-elle hurlé avant de claquer sa porte. »

Le petit plus? Le personnage de Keisha Ceylon que j’ai déjà rencontré dans Celle qui en savait trop… j’ai adoré retrouvé ce personnage car cela donne une impression de « territoire connu » qui m’a encore plus accrochée à l’histoire.

Maintenant, sur le fond de l’histoire, … se dire qu’en 25 ans, il n’ y a pas eu l’ombre d’une piste sur la disparition de trois personnes, c’est quand même flippant… Se dire qu’à notre époque, avec les médias, les caméras dans tous les coins, … il n’y a AUCUNE trace de 3 individus en 25 ans… waouw… personnellement, c’est le genre de chose qui me glace le sang… je trouve ça terrible (mais là, je le reconnais, je sors du cadre de l’histoire)

Un autre point positif même si c’est insignifiant pour la plupart et que ça n’a rien à voir avec l’histoire en elle même: la référence à mon auteur chouchou 🙂 et qui plus est, un de mes livres préférés:

« Elle s’était endormie en lisant un exemplaire de poche en lambeaux de Misery, de Stephen King. La littérature n’étant pas sa matière principale, Cynthia avait le droit de lire ce que bon lui semblait, et trouvait parfois du réconfort à la lecture d’histoires pires que la sienne. »

C’est vraiment le genre de petit clin d’oeil que j’adore retrouver dans les livres…

Au final, ce livre n’est pas dans l’action… si c’est ce que vous attendez d’un thriller, passez votre tour… Ici, tout est dans la finesse, dans le psychologique, dans la réflexion…

En tous cas, une très bonne lecture… 

 chroniques à lire

 CajouTitePOmme (qui n’a pas aimé) – GrazouSoundandfuryStéphanie Plaisir de lire – 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Cette nuit-là de Linwood Barclay »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s