Summer Nights, tome 1: Le prix à payer de Celia Heinrich

Summer Fawkes est une lycéenne sans histoire, ou presque. Elle est sujette à de violents troubles du sommeil : terreurs nocturnes, cauchemars. Et lorsque ses parents quittent la ville pour soigner sa grand-mère malade, son plus mauvais rêve se réalise. Summer se réveille enterrée vivante.
Cauchemar ou réalité ? Summer ne sait plus que penser. D’autant qu’outre une perte de mémoire, elle commence à ressentir d’étranges symptômes…

Summer Nights, tome 1: Le prix à payer , de Celia Heinrich
Auto-édition, 9 Août 2014, livre numérique.
sur Amazon au format Kindle, 2.99€

arabesque1

avis 5J’ai eu le plaisir de découvrir ce livre via les partenariats Livraddict, et e dois bien vous avouer que sans ça, je ne suis pas certaine que je me serais dirigée vers lui… (c’est ce que j’aime avec les partenariats, la possibilité de découvrir des choses qui sortent de nos sentiers battus)

Ma première impression avec ce roman, ce fut que l’écriture est simple, facile et agréable à lire… Une histoire où on entre directement dans le vif du sujet avec une jeune fille – Summer – enterrée vivante…

Mais… tout n’est pas si simple, … Bon, je ne vais pas vous spoiler en vous disant que finalement, Summer se découvre être devenue une vampire… (on l’apprend dès le début du livre)
Et c’est là que pour moi, le bât blesse: j’ai trouvé que l’idée d’être un vampire, et de l’accepter également, lui vient bien trop vite en tête et que c’est vraiment trop rapide pour moi… genre c’est expédié en moins de cinq minutes, quoi… non franchement c’est dommage… J’aurai aimé que cela tire un peu plus en longueur, qu’elle voient d’autres hypothèses plus exploitées, je ne sais pas, moi… Même dans Twilight, ce n’est pas aussi rapide… (oui, excusez ma référence, on est le 1er janvier quand j’écris cette chronique, et la nuit a été courte)

Summer, c’est une fille qui au final, m’a énervée… oui oui, mais c’est pas dramatique, hein, on peut aimer un roman en ayant malgré tout une héroïne qui tape sur le système 🙂 ce fut le cas ici…. Je ne sais pas vous dire exactement ce qui m’a déplu chez elle, mais entre nous, ça ne l’a pas fait…
Heureusement, d’autres personnages sont venus me rendre la lecture plus agréable 🙂

J’ai aimé certaines références dans le livre, notamment celle à Culture Club avec la chanson Do you really want to hurt me… Que voulez vous, ça me rappelle mon adolescence et mon amour pour la musique… (d’ailleurs, il n’y a pas de raison que je sois la seule à l’avoir en tête, je vous la mets en fin de chronique 😀)

Sinon, plus sérieusement…
Je n’avais pas vu (honte à moi) que c’était un roman de bit-lit quand j’ai postulé pour ce partenariat… je m’attendais, au vu du résumé, à un roman axé fantômes, esprits, un peu à la Charley Davidson, quoi… (vous avez vu, en cours de chronique, je m’améliore quand même point de vue de mes références et comparaisons…). Je ne m’attendais donc pas du tout à cela… mais au final, même si je ne suis pas trop bit-lit, ça s’est bien passé comparé à d’autres livres du genre… (ouf)

Un gros point positif pour moi, c’est l’alternance des points de vue et des narrateurs… ça donne une vision plus globale et j’aime ça.

Par contre, j’aime un peu moins le côté « plusieurs intrigues menées de front« , mais ça, ce n’est pas propre à ce roman, vous le savez, c’est général chez moi… mais ça mérite d’être souligné… (ou pas)

J’aurai plaisir à découvrir la suite si j’en ai la possibilité…

Au final, mon avis général…

Un livre agréable, si vous aimez la bit-lit simple…

4 sur 5

Lu dans le cadre des challenges et RDV suivants:

part livraddict

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Summer Nights, tome 1: Le prix à payer de Celia Heinrich »

  1. Freelfe

    Avant que je découvre qu’elle était Vampire, ce livre aurait pu m’intéresser, même s’il avait l’air super flippant ! Maintenant, je ne sais pas trop. Il a l’air sympa mais il ne me tente pas plus que ça pour le moment…

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      Un peu comme toi au départ, je ne m’attendais pas à des vampires au départ… Mais contente de l’avoir découvert malgré tout.
      Bisou

      Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s