Ceux qui s’en sont allés de Nicci French

A 8 ans, on est encore un enfant. A 8 ans, on est encore innocent.
Et quand du jour au lendemain, la fille au pair disparaît, bientôt suivie par notre grande soeur, on pose des questions. Et quand papa répond : « Elles sont parties », on le croit, car papa, il est gentil et il ne ment jamais.
Oui, mais parfois, les apparences sont trompeuses et un père attentionné peut en cacher un autre…

Ceux qui s’en sont allés de Nicci French (2011)
Editions Pocket (Bilingue) – 2011 – 87 pages
Sur Amazon
au format poche pour 5.90€

arabesque1

Appréciant assez fortement la plume de ce duo d’auteurs que j’ai déjà eu l’occasion de lire, j’ai été ravie de tomber, un peu par hasard, sur le livre Ceux qui s’en sont allés. C’est une petite nouvelle, qui fait moins de 80 pages et encore, 40 pages en français seulement puisque c’est un livre en bilingue. Donc ne le cherchez pas dans un autre format, vous ne le trouverez pas.

Pour le coup, c’est bien, car je l’ai lu en Anglais sachant que je pouvais m’aider de la partie en Français en cas de panne sèche de vocabulaire 🙂  et j’ai aimé ça dis donc… :p

Comme c’est destiné à l’apprentissage des langue, le  style est très simple, sans doute trop simple pour les personnes habituées aux autres livres de ce duo d’auteurs. L’avantage, c’est que cela se lit très vite (pour vous dire, je l’ai lu dans le train du retour du boulot).

La narratrice, c’est Joséphine, une gamine de 8 ans qui nous raconte son histoire avec ses yeux d’enfant et son mode d’expression…
Le fait que ce soit une enfant qui nous raconte son histoire, je trouve que cela renforce l’empathie que l’on peut avoir, l’envie de protéger la petite, et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre son « aventure ».

Un petit bémol cependant : on est dans une nouvelle, donc par conséquent, ça se devrait d’être rapide… hors ici, il faut attendre le tiers du texte pour que les choses sérieuses ne commencent… Le suspense ne commence qu’à la page 30 plus ou moins… C’est un peu dommage malgré tout. Avant cela, on est dans la prise de connaissance de la famille, de ses habitudes, de la maison, de l’environnement… c’est bien gentil, mais dans une nouvelle, c’est long, quand même…

Autre chose, c’est que le suspense n’est pas non plus haletant… on voit arriver la chute bien à l’avance, mais bon… j’ai trouvé malgré tout cette lecture agréable pour me tenir compagnie dans le train…

Je la recommanderais aux personnes qui voudraient se lancer tout doucement dans la VO, à ceux qui ont envie d’un petit livre sans prise de tête, sympa et qui n’engage à rien…

Une chose est certaine si vous le lisez  et que c’est votre premier livre de Nicci French: ne vous fiez pas aux apparences, les autres romans de ce duos d’auteurs sont bien plus haletants et travaillés…

Au final, mon avis général…

3 sur 5

Lu dans le cadre des challenges et RDV suivants:

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ceux qui s’en sont allés de Nicci French »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s