Vitriolée ! de Patricia Lefranc

Décembre 2009. La vie de Patricia Lefranc bascule dans l’horreur. En rentrant chez elle, elle est plaquée au sol dans le hall de son immeuble et son ex-compagnon l’asperge de vitriol (acide sulfurique). Le calvaire de la jeune femme durera plusieurs minutes. Elle sera brûlée aux 3e et 4e degrés sur 30?% du corps, dont la totalité du visage.
«À mon réveil, j’en ai voulu aux médecins de m’avoir laissée vivante ?», raconte-t-elle.
Mais Patricia est la mère de trois enfants, qu’elle adore. Il était exclu qu’elle abandonne la partie. Cette jeune femme à la voix douce et à l’humour inaltérable a relevé le défi de vivre, de se battre, de continuer sa vie.
Elle lutte aujourd’hui pour retrouver son visage et en est à sa 97e opération. Elle se bat pour l’interdiction de la vente libre d’acide sulfurique en Europe.
Ce livre est une histoire poignante, mais remplie de défis surmontés et de batailles gagnées.
C’est le témoignage exceptionnel d’une femme volontaire qui donne, sans le savoir et le revendiquer, une leçon d’héroïsme.

Vitriolée ! de Patricia Lefranc
Editions La Boîte à Pandore – 239 pages – Sortie : 27 Mars 2014
Sur Amazon
au format poche pour 7.90€, au format ebook pour 4.99€

arabesque1

Si vous suivez régulièrement ce blog, vous n’êtes pas sans savoir que j’aime beaucoup les témoignages pour leur côté humain et ces leçons de vie qui nous y sont partagées…
Celui ci n’y fait pas exception, et je dois vous avouer d’autant plus qu’il touche une compatriote et une histoire que j’ai beaucoup suivie dans les médias à l’époque.

J’en ai déjà lu des dizaines, de témoignages, mais pour le coup, celui sort vraiment du lot… Car au delà de l’horreur, du drame et de ses conséquences, malgré une vie des plus tumultueuses et difficiles, Patricia Lefranc a su retrouver / garder une telle force de vie, et surtout, de l’humour comme peu de monde en serait capable. Même dans la douleur et la reconstruction, elle a su garder la tête hors de l’eau et surtout, la tête haute.

Même si cela fait cliché, je voue une admiration pour ces personnes qui au delà de leur propre histoire, arrivent à se dépasser et continuent à se battre « pour ne pas que cela arrive à d’autres »

Je ne vais pas vous le cacher, la lecture de ce livre m’a mis plus d’une fois les larmes aux yeux… Voir la souffrance que certains sont capables d’infliger à d’autres, ça me révolte!

Vous vous en doutez, je ne vais pas vous parler de la « qualité » de l’écriture ( juste vous dire que c’est écrit de manière simple, avec les mots du cœur et de l’âme…) et il n’y a pas ici lieu de « juger » une histoire…

Tout ce que je peux vous dire, c’est que l’histoire de Patricia Lefranc est à la fois émouvante, troublante et terrifiante devant la cruauté humaine, ou plutôt son inhumanité tant par les actes que les paroles de l’agresseur ou certaines personnes de l’entourage de Patricia…

Au final, mon avis général…

5 sur 5

Lu dans le cadre des challenges et RDV suivants:

  

Publicités

6 réflexions au sujet de « Vitriolée ! de Patricia Lefranc »

  1. froggy80

    C’est horrible ce que les conjoints ou conjointes peuvent faire vivre aux gens qui leurs font confiance… Une femme pleine de courage et de détermination. Je lui lève mon chapeau pour sa grande force !!! Très bel avis Miss xox

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      Je souhaite de tout coeur que votre message soit entendu…
      beaucoup de courage à vous, en tous cas.

      Répondre
    2. Cartier

      Bonsoir Madame Lefranc,

      Vous avez tout à fait raison de mener ce combat et je pense que si déjà lors de chaque vente de ce produit la traçabilité se faisait de façon systématique, on limiterait sensiblement la tentation d’une utilisation criminelle de l’acide sulfurique.
      Tellement attristé par ce qui vous est arrivé en décembre 2009, j’ai fait quelques recherches sur le net et suis tombé sur un produit qui semblait efficace contre les brûlures dues au vitriol bien que ce soit trop tard pour intervenir après toutes ces années ; il s’agit de la Diphotérine qui, parait-il, neutralise le PH des produits agressifs tels que l’acide sulfurique supprimant aussi immédiatement la douleur à condition d’agir le plus vite possible après le « vitriolage ». Malheureusement, la formule chimique de ce produit étant tenue secrète par ses concepteurs, le milieu médical a jugé imprudent de l’utiliser et est très réservé quant à son efficacité ; dommage ! Mais bon, c’était à prévoir dans la mesure où n’étant ni chimiste ni biologiste, je ne pouvais pas avoir la prétention de dénicher le remède « miracle » qui aurait pu vous sauver !
      J’espère que votre médication quotidienne atténue vos douleurs et vous souhaite un excellent week-end.
      Cordialement,
      Bernard

      Répondre
  2. Cartier

    Chère Madame Lefranc,
    Révolté par les tortures et les mutilations dont sont victimes les animaux, je croyais ne plus m’étonner de rien quant à la cruauté des hommes ; pourtant, votre calvaire m’a bouleversé ; comment pouvait on vous « voler » ce charmant visage qui était le vôtre !! Celui qui vous a fait ça, cet individu, est un manipulateur, un pervers et un criminel ; je vous admire d’oeuvrer aussi courageusement, avec beaucoup de dignité et même avec humour. J’espère sincèrement que vous saurez vous entourer de gens qui vous aiment et qui pourront vous réconforter.
    Bonne chance à vous pour la suite
    Bien cordialement,
    Bernard

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s