Esprit d’hiver de Laura Kasischke

Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzards s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant…

 

Esprit d’hiver de Laura Kasischke
Editions Le Livre de Poche
2014 – 302 pages
Sur Amazon
au format poche pour 7,10€

arabesque1

Et dire que j’avais acquis ce livre pour le lire en lecture commune sur le groupe « lecteurs compulsifs belges » au moment des fêtes de fin d’années et que je viens seulement de le refermer… J’en aurai mis du temps à me décider, alors que le titre me tentait depuis un bout de temps… Mais à force d’en entendre parler en termes élogieux, j’ai craqué…

Des le départ l’auteur nous plonge dans une atmosphère pesante, semée de questions, où beaucoup de doutes planent… L’ambiance est particulière et j’ai aimé ça… On a l’impression d’être dans un huis-clos au sein d’une famille, ce qui en soit m’a plu…

Par contre, je dois avouer que je n’ai pas accroché du tout au style de l’auteur…. Je l’ai même détesté, pour être honnête… (j’espère que ce qui m’a déplu est particulier à ce livre, car j’ai encore deux ou trois de ses livres dans ma PAL)

L’écriture est recherchée, travaillée, les mots choisis avec soin pour être presque dérangeants… voire totalement,…Le tout fait un ensemble envoûtant que l’on n’a pas envie de quitter… donc de ce point de vue, pas de problème, un bon point pour l’auteur..

Mais par contre,  les nombreuses répétitions, mises de manière délibérée pour renforcer l’impression d’oppression, m’ont quelque peu tapé sur le système au début… euh, et pas qu’au début, à vrai dire, j’ai vraiment eu du mal à continuer ma lecture tant cela me la rendait pénible… Retrouver la même phrase 10 fois en 3 pages… (« Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux !« ) non, franchement, je ne peux pas… et si cela ne concernait qu’une seule phrase,…
Mais même pas. Si on enlève les répétitions, le livre ferait moitié moins de pages, j’en suis quasi certaine.

Car au final, tout cela m’a empêché de profiter de l’histoire, donc pour moi, c’est une déception… C’est dommage car le résumé était assez prometteur, et je suis un peu triste de voir que je n’ai pas pu m’accrocher et apprécier ce roman comme je l’aurais aimé.

Autre chose qui m’a déplu aussi, et qui joue peut être un rôle dans cette impression de longueur : le livre n’est pas découpé en chapitres… Personnellement, j’aime quand le livre est morcelé en chapitres qui viennent lui donner un certain rythme, et cela m’a manqué, ici….

Allez, un mot quand même sur les personnages… Les deux principaux sont Holly, la mère de famille (assez perturbante, qui se contredit pas mal et qui a parfois des réactions assez particulières voire incompréhensibles), et Tatiana, dites Tatty, sa fille adoptive (assez impertinente, imbue d’elle-même, assez désagréable avec son entourage, je trouve) Il y a pas mal de personnages secondaires, mais qui font une brève apparition et tombent un peu dans l’oubli…

Allez, comme d’habitude quand il y a de la musique citée dans le livre, je vous en mets la vidéo 😉 Et pour ce livre, ce sera I wanna Hold your hand, des Beatles.

 

 

Au final, mon avis général…

3 sur 5

Lu dans le cadre des challenges et RDV suivants:

  

 

Publicités

8 réflexions au sujet de « Esprit d’hiver de Laura Kasischke »

  1. petitepom

    je n’ai pas accroché à « esprits d’hiver », par contre j’ai adoré « en un monde parfait », j’envisage d’en lire car je pense que celui ci fait l’exception, bonne journée

    Répondre
  2. valeriane

    J’ai lu ce livre lors de sa sortie. Par contre je l’ai plus apprécié que toi il me semble 🙂
    Je suis d’accord vraiment au niveau du style. C’est assez lourd et oppressant, et là, on aime ou on déteste.
    Les répétitions ne m’ont pas gênée, mais à nouveau je comprends ton point de vue.
    Je n’avais lu que « La couronne verte » d’elle avant. Et pareil, je ne suis pas totalement fan, mais je reste quand même bouche bée sur le côté malsain et dérangeant qu’elle peut faire naître à travers ses mots.
    Je pense retenter le coup à nouveau.
    Tu as quoi d’autres dans ta PAL?

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      je ne sais même plus, je vais devoir « fouiller » la biblio pour les retrouver… j’ai un oiseau blanc dans le blizzard, quelque chose comme ça, et l’autre c’est en ebook, les revenants, je crois…

      Répondre
  3. chroniqueslitteraires

    Je l’ai commencé et pas encore terminé. L’atmosphère est telle que tu la décris, et pour la répétition « quelque chose… la Russie », je trouve ça pénible aussi. J’avais commencé « Les revenants », mais celui-là je l’ai arrêté en cours de lecture tellement le rythme était mou. Je le reprendrai peut-être plus tard.
    Bisous.

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      ahhh ça me rassure 🙂 j’ai vu tellement de positif sur ce livre que je me suis demandée si c’était moi qui avait un problème 🙂
      j’en ai encore deux dans ma pal, je crois, mais je ne vais pas les sortir de suite… besoin d’action, de rebondissements, d’énergie 🙂
      bisous

      Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s