Labyrinthe Fatal de Douglas Preston & Lincoln Child

Image81 Amazon_Wishlist 

Soirée paisible au 891 Riverside Drive, la résidence new-yorkaise d’Aloysius Pendergast… jusqu’à ce qu’un inconnu dépose devant la porte d’entrée le cadavre de l’un des pires ennemis de l’inspecteur…
L’autopsie révèle une surprise de taille : dans l’estomac du défunt se trouve une turquoise. Une pierre qui n’est extraite que dans certaines mines de Californie.
Pendergast part à la recherche de la mine d’où provient cette mystérieuse pierre précieuse. Mais le tueur rusé et déterminé qui l’observe dans l’ombre pour se venger d’un acte odieux commis par l’un de ses ancêtres lui a tendu un piège.
Une nouvelle fois, Pendergast va regarder la mort en face. Un épisode qui s’achèvera dans les couloirs labyrinthiques du Museum d’Histoire naturelle de New York, théâtre de Relic et du Grenier des enfers, où se déroulèrent ses premières aventures.

Ce que j’en pense?

Alors, au départ, je me suis posée la question de si j’allais être larguée ou pas… Car ce livre s’inscrit quand même dans une saga, et donc, les personnages centraux sont récurrents. Mais heureusement, les tomes peuvent se lire indépendamment dans aucun problème, on ne perd rien à l’histoire.

Le livre commence sur les chapeaux de roues quand Pendergast découvre, sur le pas de sa porte, un cadavre dont l’identité ne lui est pas inconnue…. Les circonstances font qu’il va tomber dans un piège qui va le mettre en assez vilaine posture.

Si une chose m’a un peu surprise, c’est que je m’attendais à un thriller haletant, et que je me suis retrouvée devant un policier plutôt classique… Alors certes, mené de main de maître, mais avec un peu moins d’action que ce qu’il pouvait laisser présager. Il y a malgré tout pas mal de rebondissements, ce qui n’est pas pour me déplaire, car je m’ennuie assez vite. Et heureusement cela n’a pas été le cas ici. Mais je regrette malgré tout le manque d’action plus corsée…

Maintenant que je sais à quoi m’attendre, je lirai avec plaisir d’autres livres de ce duo d’auteurs.

Aloysius Pendergast est un personnage particulièrement intéressant et intriguant à la fois. Bien souvent, les héros de livres policiers sont sans faille, forts, surs d’eux… ce n’est pas le cas ici, on découvre un personnage au côté humain et imparfait, avec ses déboires et ses fragilités. Je ne sais pas si c’est ainsi dans tous les romans le mettant en scène, mais en tous cas, j’ai beaucoup aimé ça.

Point de vue des autres personnages, j’ai aimé qu’ils ne soient pas en reste: ils ont leur rôle à tenir, et ne sont pas laissés à l’abandon sur le côté en cours de route. Ils sont travaillés et c’est plaisant.

J’ai vraiment apprécié aussi la manière dont on parvient, au travers de ce livre, à vivre des émotions aussi diverses que variées. C’est quelque chose que j’apprécie, car cela permet de mieux accrocher au roman, se sentir plus concernés et par conséquent, mieux en profiter.

Bref, un livre que je vous conseille.
Cependant, si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à commencer la saga par le début, car je pense que cela pourrait apporter encore d’avantage au livre car cela permettrait d’encore mieux comprendre le personnage de Pendergast et d’apprécier encore mieux le roman.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Labyrinthe Fatal de Douglas Preston & Lincoln Child »

  1. Ping : Extraction de Douglas Preston & Lincoln Child | Lire sous la Lune

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s