Morsure de Nick Louth

Image84
 Amazon_Wishlist

« Les maladies qui tuent dix millions de pauvres par an ne m’intéressent pas, déclara le directeur de la compagnie. Trouve-moi un truc qui tue dix mille riches par an et on en reparle. »

Erica Stroud-Jones, jeune et brillante spécialiste des maladies tropicales, doit présenter les résultats de ses travaux lors d’une conférence aux Pays-Bas ; une découverte qui pourrait révolutionner la lutte contre la malaria et sauver des millions de vies. Mais à la veille de son intervention, elle disparaît, son ordinateur portable avec elle. Alors qu’un virus inconnu se répand soudain parmi les participants au congrès, Max, le compagnon d’Erica, se lance dans une course contre la montre. Il sait que s’il ne la retrouve pas, le monde devra faire face à une terrifiante pandémie…

Ce que j’en pense? 

Je ne connaissais pas du tout cet auteur quand j’ai demandé à découvrir ce titre, mais je dois dire que c’est vraiment le résumé qui a fait tout le boulot…

Si vous voulez de l’action, vous en aurez… dès les premières lignes, on entre dans l’histoire, dans le suspense… On n’est pas là pour traîner 🙂
Un avion à bord duquel une véritable épidémie va voir le jour… une scientifique qui disparaît… ça commence fort… et puis sans prévenir, bam, ça ralentit, peut être même un peu trop…

Point de vue du style, ça va, pas trop lourd, se lit facilement, sans être trop simple malgré tout. On sent que l’auteur maîtrise son sujet (dans les remerciements, on peut voir qu’il a bien étudié le sujet pour faire quelque chose de cohérent, et il l’a fait avec brio)
C’est ce qui rend malgré tout le livre prenant malgré ses défauts: tout est tellement bien travaillé que c’est vraiment très réaliste, même les détails les plus scabreux, je dirais.. c’est parfois assez violent, brutal, mais cela ne fait que renforcer l’attrait du livre, je trouve. Je pense que s’il n’y avait pas ça, le livre aurait perdu beaucoup de ce qui fait qu’on a envie d’aller plus loin.

Les personnages sont bien travaillés, ils sont intelligemment mis en place, et on les découvre mieux que juste survolés. En parallèle à l’histoire principale, on aura droit à des morceaux du journal intime d’Erica (une scientifique qui a disparu) qui relate une partie de son passé, ainsi que les recherches de son petit ami pour la retrouver… Les trois histoires seront menées de front, et honnêtement, on ne voit pas directement ce qui les lie… jusqu’à la fin… car tout se met en place à la fin (heureusement, sinon ce serait frustant) .

Un petit bémol? c’est que le fait qu’il y ait les trois histoires de front, l’épidémie n’est pas présente de manière plus générale… j’aurais aimé que cette partie soit plus présente dans le récit, tant elle m’a plu.
Car je pense que le fait d’aller mêler les deux autres histoires, même si elles sont liées, ça a quand même fortement desservi le livre.

Au final, un thriller sympa, pas des meilleurs qui soit, mais parmi les bons… l’auteur aurait peut être dû plus ce concentrer sur l’épidémie…
Mais bon l’histoire principale est bonne, les détails recherchés… ça fait son job..

Publicités

2 réflexions au sujet de « Morsure de Nick Louth »

  1. froggy80

    Ah J’aime moins aussi quand il y a trop d’histoire dans un roman… On finit par ne pas apprécier le tout à sa juste valeur, mais tout comme toi, le résumé m’a charmé et j’espère avoir la chance de le lire un jour!

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s