#EnjoyMarie de Marie Lopez

Image56 genre 7 Amazon_Wishlist

MOINS D’ENJOYPHOENIX, PLUS DE MARIE :  » J’ai eu une envie, l’envie de raconter une histoire, de partager quelque chose de différent avec vous. Moins de vidéos, plus de mots, moins d’EnjoyPhoenix@, plus de Marie. C’est le pourquoi de ce livre. Kaléidoscope d’instants, Polaroid d’images… Rassurez-vous, ce n’est pas une biographie… à 19 ans, vous rigolez. Simplement un regard, une réflexion spontanée sur des sujets un peu mis à l’écart dans les médias, de ces sujets peu accrocheurs : être bien dans sa peau avec… un appareil dentaire, des cheveux gras, de l’acné sévère, le harcèlement scolaire, la famille décomposée… et le reste, le Net, les réseaux sociaux, tout y est, le meilleur comme le pire. Au travers d’anecdotes, de confidences, d’un vécu de youtubeuse, ce livre est un petit GPS décalé pour les jeunes connectés, recueil sans prétention, afin de ne pas commettre les mêmes erreurs, les miennes bien sûr… Et peut-être de gagner du temps sur celui que l’on n’a pas. Avec recul et humour, témoignage de la réalité quelquefois complexe du jeune âge, car la vie d’ado est une énigme pour les adultes.

Ce que j’en pense?

Bon bon bon… Je sens que mon avis va d’une part être difficile à écrire, …

Pour mettre un peu les choses en place, je suivais plus ou moins régulièrement les vidéos de #enjoyphoenix à ses débuts, bien plus que maintenant, à vrai dire. J’aimais son naturel, son côté simple, … que j’ai un peu plus de mal à retrouver dans ses vidéos actuelles qui ont un côté plus aseptisé (c’est ce que beaucoup préfèrent, ça fait plus pro, machin, mais moi, c’est pas mon truc… je préfère une vidéo avec plus de défauts, moins de montage et plus de naturel, chacun ses goûts). Bref, à force de vois passer ce livre un peu partout, j’ai eu envie de me faire mon propre avis.. car il faut avouer qu’un livre descendu en flèche sur facebook ou twitter par bon nombre, qui pourtant attire des foules hystériques de gamines lors des séances de signatures… ça aiguise ma curiosité… Mais que peut-elle avoir de si intéressant à dire, et surtout, comment va-t-elle le dire?

Pour être honnête, je n’en attendais donc pas grand chose, sans doute parce que du haut de mes 35 ans, je suis loin de l’adolescence, je n’ai sans doute pas l’état d’esprit pour apprécier ce livre correctement, je ne sais pas… Rien que dans le résumé, une phrase m’a crispée: « témoignage de la réalité quelquefois complexe du jeune âge, car la vie d’ado est une énigme pour les adultes« … Euh, comme c’est tourné là, ça signifierait que le livre est destiné aux adultes qui n’y connaissent rien aux adolescents, mais sauf erreur de ma part, avant de passer à l’âge adulte, on y est tous passées, par l’adolescence, donc voilà… mais ce n’est là qu’une subtilité de langage, me direz-vous…

Pour parler de la manière dont le livre est écrit… arf, décidément, j’ai du mal… si l’écriture est bien adaptée aux midinettes adolescentes avec un langage plus parlé qu’écrit, on a l’impression de lire la retranscription d’une de ses vidéos vlogs, et je n’aime pas du tout… on n’écrit pas de la manière dont on parle, les deux choses sont différentes, et du coup, le style (si on peut parler de style) m’a énervée…

« Patientez un peu… Prenez-vous aussi une tasse de thé ou bien un café, un chocolat… Laissez-moi quelques minutes et je reviens avec la trame de mon livre…

Ça n’a pas été trop long? »

J’ai envie de dire qu’on s’en fiche un peu de tout ça, comme du fait que la veille de commencer à écrire son livre, elle a été dormir avec des chaussettes parce qu’elle avait froid aux pieds…
Qu’est ce que c’est supposé changer ou expliquer sur la vie des ados, franchement? De plus, parfois, j’ai l’impression qu’elle prend un peu ses lecteurs pour des débiles: comme en leur indiquant que la table des matières, la liste des chapitres, se trouve en fin de livre… mouais…

Je tweete, tu spames, il streame, nous buzzons, vous hackez, ils émoticonnent. Un tout nouveau langage, il faut vivre avec son temps, on nous le répète assez, et pourtant…

Vous l’aurez compris, je n’ai pas trouvé grand chose de positif dans la manière d’écrire et d’amener les choses… voyons à présent si le contenu, en faisant abstraction de tout cela, a su me convaincre… je vous promets, j’ai essayé de me remettre dans la peau de mes 13 ans (et mon dieu, que j’y étais à l’étroit) pour avoir un regard plus adéquat…

Ce qui m’a dérangé aussi, c’est qu’elle le présente comme un livre qui n’est pas une autobiographie (« Elle n’a que 20 ans, ce serait prétentieux. ») mais malgré tout, elle parle de son acné, sa famille, ses parents, ses problèmes d’ados, son harcèlement scolaire, etc… Vous allez me dire normal, elle parle de ce qu’elle a vécu et connaît, mais du coup, pourquoi dire « ce serait prétention de faire une bio à 20 ans », et finalement, le faire quand même…? Car on peut lui donner le nom qu’on veut s’en est une…

Et grosse déception pour moi qui attendait avec impatience de voir comment était abordée la partie sur le harcèlement scolaire, je l’ai trouvée fade, bâclée, noyée au milieu de futilités inutiles… c’est dommage, car c’est peut être ce qui m’intéressait le plus dans le livre…

Il peut y avoir du positif, comme le fait de pousser les jeunes filles à s’accepter elles-mêmes, par exemple, ou de parler en cas de soucis à l’école entre autres, mais la maladresse est telle à côté que je n’ai pas du tout adhéré…

On ne voit les mauvaises choses que parce qu’il y en a de bonnes. Un peu comme les nuages dans un ciel bleu. Si le ciel était toujours gris, on ne verrait jamais les nuages, vous n’êtes pas d’accord? La vie serait grise sans bonheur, mais sans tristesse elle le serait aussi.

Ce qui m’a le plus choqué dans le livre? Quand de manière hyper maladroite, elle en vient à comparer l’acné (et le regard des autres)  au cancer et ses souffrances,  ou au diabète et ses contraintes, mais en reconnaissant quand même que, au final, même si les trois sont difficiles à vivre, c’est vraiment insupportable d’avoir de l’acné, quel manque de bol, car contrairement aux deux autres maladies, l’acné, ça se voit et ça vous gâche une adolescence… NON MAIS SERIEUX??? (sans compter qu’elle se contredit, puisqu’elle dit en 4ème de couv qu’elle va parler de ce qu’elle a vécu pour aider les jeunes, et notamment d’acné sévère, alors que dans le livre, elle reconnaît ne pas en avoir eu tant que ça, finalement… un peu contradictoire et décousu, à l’image de tout le livre)

Un livre qui , selon moi, aurait pu être sympa s’il avait été un peu plus travaillé, un peu plus abouti, un peu plus réfléchit dans sa forme… Le fond aurait pu être intéressant s’il n’y avait pas autant de futilités et de blabla inutile autour, si les choses avaient été un peu plus approfondies…

D’autres en parlent…

CelineOnline – manuvdw – ReadingBooks – Tartinneauxpommes – Morganatique – MlleLatino – Mxltem –  Baby-lectrice –  Sanguine  –  Saefiel –   LilyBouquine –  Jess  –  bella333 –  CharlotteBoKeuse

Publicités

17 réflexions au sujet de « #EnjoyMarie de Marie Lopez »

  1. Linelo (@Linelo05)

    Je n’ai jamais regardé ses vidéos et je ne connais EnjoyPhoenix que via la sortie de son livre et quelques articles lus dans la presse, mais tu résumes tout ce que j’avais peur de trouver dans ce livre et qui va me rebuter à le lire…

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      Je pense que si on n’a pas 12/15 ans et qu’on est pas fan de ses vidéos, le livre n’a aucune « utilité »…

      Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      Effectivement.. .je pensais quand même qu’il y avait un peu plus de positif que ça dedans malgré tout 😦

      Répondre
  2. Thalia (@ange_noir007)

    C’est le genre de livre que je sais que je ne vais pas lire car je n’aurai pas de plaisir car + commercial qu’autre chose (pour moi). Les extraits que j’ai vu de ce titre, me le confirme et je ne l’offrirai pas aux ados de mon entourage.

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      Je dois t’avouer qu’au vu de plusieurs chroniques positives, j’avais l’espoir que ce ne soit pas du hyper commercial, mais du sensible, qu’il y ait vraiment une utilité à ce livre et qu’il soit vraiment tourné vers les ados, mais non… juste le journal d’une fille égocentrée et superficielle, ou du moins, c’est l’image qu’elle donne d’elle au travers de ce livre, malheureusement… Si elle espérait faire penser le contraire à ses détracteurs, c’est raté 😦

      Répondre
  3. La balade des mots

    Ma chronique était beaucoup moins négative que la tienne, mais après réflexion c’est vrai que je suis plus ou moins d’accord avec tout ce que tu dis dans la tienne … En tout cas merci de m’avoir citée ! 🙂

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      Avec grand plaisir 🙂
      je me dis que ma chronique peut paraître « méchante », mais je pense sincèrement qu’il y a un gros manque de travail derrière ce livre, et qu’il a été bâclé genre « faut vite le sortir, il va bien se vendre peu importe le contenu parce que ça vient de EnjoyPhoenix »… La popularité n’a pas que des bons côté 😦

      Répondre
  4. Laeti

    Comme toi, j’aimais bien la suivre avant, mais maintenant elle m’énerve. Je crois qu’elle a pris la grosse tête… Je ne tenterai même pas cette lecture…

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      je pense que cela ne part pas d’une mauvaise intention, et je pense surtout qu’elle ne se rend pas compte à quel point elle devient tout ce qu’elle critiquait depuis le début…
      La « gloire », l’argent, ça monte vite à la tête des gens… c’est dommage.
      même ses vidéos sont moins agréables à regarder, car cela devient plus une vitrine publicitaire que réellement des « conseils » comme cela pouvait être au début…
      bisous

      Répondre
  5. Buckette

    Alors oui, il paraît qu’elle a vécu du harcèlement scolaire. Il paraît qu’elle a abordé le thème du harcèlement scolaire de façon bâclée. C’est donc ce qui me pousse à dire qu’elle n’en a pas vraiment connu, du harcèlement. Les gens ont fait la promotion de ce livre sur les malheurs qui étaient racontés dedans, et finalement, pas d’acné, et un problème sur le harcèlement passé vite fait. Ce qui me pousse (encore !) à dire que cette Marie Lopez se trouve des problèmes – importants – là où elle n’en a pas eu. Elle aggrave un peu les situations qu’elle a vécu selon moi. Et c’est un total manque de respect envers ceux qui ont vraiment vécu ces choses là. Je ne pense pas le lire. Ça me (re)filerait de l’acné.
    Mais pourquoi 8 ? C’est haut comme note vu comme tu ne l’as pas apprécié.

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      parce que si ce livre a des défauts il y a aussi un peu de positif, comme le fait qu’elle met en avant qu’il faut faire les choses pour soi, pas pour les autres, qu’il faut s’accepter telle que l’on est, que rabaisser les autres pour se valoriser, c’est pas top (bon, pas toujours dit de manière très adaptée, mais bon)

      Donc je ne dis pas que tout est à jeter, mais il y a pour moi d’une part, comme tu dis, une exagération de problèmes pas vraiment importants, et d’autre part, un manque de travail important sur la mise en forme de ses idées…
      et puis, faut savoir voir le livre comme si on était dans le public ciblé aussi, donc pour une gamine de 12 ans ou 15 ans, il serait surement plus sympa que pour moi 🙂

      Répondre
  6. amotsdecouvert

    Moi je trouve ça vraiment déplacé de publier un livre uniquement parce qu’on a 2 millions d’abonnés sur internet. Faire passer un message dans une vidéo et écrire un livre ça n’a rien à voir et ce n’est pas juste pour les auteurs qui écrivent de bons livres qu’eux ne soient pas publié parce que le monde de l’édition est très compliqué. De plus, son livre est complétement con (désolée) et ne sert à rien, beaucoup de jeunes filles ont dit que c’était le livre de leur vie, alors que pour moi il ne vaut rien. Marie écrit pour 15 euros, ce qu’elle dit depuis 3 ans en vidéo, quel intérêt ? Puis il y a des passages tellement débiles, que je me demande même comment elle a pût écrire ça (pour citer, gros lulu). Je suis très remontée contre son livre (et elle un petit peu) et je ne me retiens pas de dire que pour moi il ne vaut rien, rien de rien même pour des gamines de 12 ans. J’ai été faire un tour sur ton blog, il est vraiment bien, bonne lecture à toi 🙂

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      Merci à toi,
      En fait, je ne trouve pas que le nombre d’abonnés soit un frein à publier un livre, à partir du moment où ça aurait été bien fait, en fait. Il y a d’autres youtubeuses qui font pareil, …

      Par contre, je suis d’accord avec toi que sa notoriété a fait qu’un bouquin « pas abouti », selon moi, ait été publié comme tel. Et ça, ça me dérange un peu plus, car le contenu n’y est pas, effectivement.
      mais après, il y a plein d’autres livres où je ne vois pas comment un éditeur a pu publier des choses pareilles, mais bon…
      A bientôt

      Répondre
      1. amotsdecouvert

        Oui je suis tout à fait d’accord avec toi (comme par exemple le livre de Natoo qui pour moi est super) mais là, clairement Marie a publié un livre parce que ses 2 millions d’abonnées ont fait d’elle une star du web et pour moi, l’éditeur à fait ça dans un but financier uniquement. C’est sûr que certains livres sont nul mais au moins, ce n’est pas par piston que les auteurs ont été publié mais part… je ne sais pas.
        Avec plaisir, encore une fois vraiment un super blog 🙂

      2. Hylyirio Auteur de l’article

        Voilà, je pense qu’il y a aussi une différence entre l’envie de Marie, qui selon moi était bien dans le but d’aider des jeunes filles en racontant son histoire et ses expériences (maladroitement, mais bon, il y a un gros manque de travail au niveau du contenu et de sa forme) et l’envie de l’éditeur de se faire de l’argent..
        Je suis quasi convaincue que Marie voulait bien faire, mais que l’éditeur s’est précipité sur « la bonne occaz » et finalement, a publié n’importe quoi, n’importe comment, à la va vite sans retravailler le contenu mais ne voulait pas perdre la poule aux oeufs d’or… et finalement, cela n’est pas flatteur pour Marie, qui aurait peut être dû prendre six mois un an de plus, faire relire par d’autres personnes, et donner quelque chose de qualité…
        mais bon… elle a 20 piges, on ne peut pas lui demander la lune non plus, je pense.
        Même si je ne suis pas toujours fan de ce qu’elle fait ou dit, il faut reconnaître qu’il faut des épaules solides pour gérer et mener de front tout ce qu’elle fait. A 20 ans, peu en seraient capables, je pense.

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s