Avant Pandémia : Le grand voyage de Franck Thilliez

avant pandemiagenre 2  Amazon_Wishlist

La croisière de douze jours s’annonce idyllique. Gilda et son fils Jérémy regardent joyeusement le quai s’éloigner avant de regagner leur cabine.A cet instant, personne ne prête attention au rouge-gorge qui s’est laissé piégé dans la cale. Mais, plus tard, quand le paquebot stoppe en pleine nuit, que les voyageurs ressentent les premiers malaises, le voyage de rêve risque de tourner au cauchemar.

Ce que j’en pense? 

Il y a un petit temps que j’avais envie de renouer avec l’écriture de Franck Thilliez, et je dois avouer que le livre Pandemia à me tentait beaucoup. Afin de pouvoir mieux m’imprégner de l’univers de ce livre, j’ai décidé de lire, avant tout, la nouvelle le grand voyage, qui se passe juste avant le roman Pandemia.

logo-Coup-de-Coeur+1869+norEt, sans mauvais jeu de mots, je ne suis pas déçue du voyage…

Dès le départ, on entre dans le vif du sujet. La première phrase du livre est d’ailleurs assez parlante.

Une carabine Remington Dakota dans les mains, Peter Anderson s’était réfugié au fond de son salon, au cœur du Maine, États-Unis. La première grande ville, Old Town, se situait à une cinquantaine de kilomètres. Sa femme s’y était rendue la veille pour y acheter diverses variétés de légumes. Les Anderson ne mangeaient jamais les produits du supermarché.

Ce qui m’a vraiment surprise, et estomaquée, dans ce roman, ce sont les descriptions : elles sont saisissante est très réaliste, on s’y croirait…

À la lueur d’une ampoule, son regard s’attarda sur la photo d’un oiseau, un bouvreuil pivoine, une espèce qui aimait se joindre à des groupes pour migrer. Le torse et la gorge du volatile tiraient sur un beau rouge nuancé de rose. Les yeux injectés de sang, Peter Anderson explosa le cliché d’un tir qui résonna jusque dans les champs et fit décoller les merles de son jardin. Les portes de sa demeure étaient verrouillées, les volets, clos.

Et c’est vraiment ce qui m’embarque dans un livre, car dès que les descriptions sont réalistes et bien faites, je peux me représenter les scènes et « vivre » l’histoire comme si j’y étais… et dans ces cas là, c’est parfait…

Les personnages aussi ne sont pas en reste, car bien que s’agissant d’une courte nouvelle, il y a un grand nombre de personnages.
Généralement, je ne suis pas fan des livres ou les personnages sont aussi nombreux, mais ici, ils sont amenés avec tellement de simplicité et de réalisme qu’on ne peut qu’y adhérer. Ils sont tous représentés de manière assez succincte mais efficace, et je ne doute pas que leur utilité se développera dans la suite des aventures de ce paquebot.

En parlant de paquebot… La fan des histoires du Titanic que je suis ne pouvait que se plaire dans un roman tel que celui-ci, qui se passe également abordé un paquebot. D’ailleurs, dans le livre, l’auteur fait référence au célèbre bateau.

Son esprit vagabondait, elle pensa curieusement au Titanic. Ça avait dû commencer de cette façon aussi pour les passagers. Des doutes, des interrogations, avant que le navire se mette à sombrer lentement.

Au final, c’est une très bonne mise en bouche pour Pandémia que Franck Tilliez nous offre là. Si vous avez l’intention de lire Pandémia, je vous conseille de lire avant tout cette nouvelle, le grand voyage, qui ne pourra que renforcer votre envie de lire la suite.

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « Avant Pandémia : Le grand voyage de Franck Thilliez »

  1. Tesrathilde

    Ha ! Si tu lis en anglais je te conseille l’excellent site Encyclopedia Titanica. Dans les livres, une fille et petite-fille de passagers, Nathalie Navratil, a écrit un ouvrage jeunesse sympathique et pas mal documenté : Les Enfants du Titanic.
    Concernant Thilliez je viens de me procurer La Chambre des morts ; pour le moment je n’en n’ai lu qu’un que j’avais trouvé bien mais sans plus, mais celui-ci a l’air mieux parti.

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      malheureusement non, je n’arrive pas à me lancer, en anglais…
      je le faisais du temps de mes études, mais cela remonte à bien loin… et à force de ne pas pratiquer l’anglais, je ne pense pas que j’ai encore le niveau pour lire dans cette langue…

      Répondre
  2. Valentine Pumpkins

    J’ai lu la nouvelle après avoir lu le roman, comme une idiote, j’avais même pas capté qu’il y avait un prequel ! Et j’avais aussi vraiment adoré !

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      mais sauf erreur, le préquel a été publié desssss années plus tôt… je ne sais même pas si au départ, il était prévu qu’il y ait une suite à cette nouvelle…

      Répondre
      1. wendy

        Je te remercie pour l’infos. Et est ce que les deux versions sont exactement les mêmes où il y a eu des modifications des modifications plus ou moins etendues ou des « supplements » par exemple?

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s