La cible de trop de Karen Rose

couv20325642Titre : La cible de trop
Auteur : Karen Rose
Maison d’édition : Harlequin Mosaïc
Sortie : 30 Septembre 2015
# de pages : 662
Genre : Thriller

Pour l’inspectrice Stevie Mazzetti, deux seules choses valent la peine de se lever le matin : sa fille Cordelia d’abord, ensuite son travail au sein de la police de Baltimore. C’est tout ce qui lui reste depuis qu’elle a perdu son mari et son fils, abattus de sang-froid dans la rue par un inconnu, huit ans plus tôt. Alors quand elle apprend que son ex-coéquipier était un flic corrompu, sa première réaction est la colère. Si cet homme auquel elle aurait confié sa vie a fait condamner des innocents pour éviter la prison à des criminels, elle le découvrira et fera éclater la vérité.
Mais, dès le début, Stevie se voit menacée par un tueur que son enquête dérange. Un psychopathe qui a décidé, pour la faire taire, qu’elle serait sa prochaine cible.

Mon avis: 16/20. Une ambiance sombre, de bons personnages, un poil prévisible.

Ce que j’en pense?

Ahhh Karen Rose, qu’est ce que je peux aimer cette auteure qui a le chic pour m’emmener dans ses histoires…

Ce qui est génial avec Karen Rose, c’est que ses romans se lisent si « facilement et rapidement »… On se dit que c’est une grosse brique qui va nous tenir la semaine, puis au final, on est tellement pris dans l’histoire que deux jours après, le voilà terminé sans que je n’aie vu le temps passer…

L’ambiance est  sombre, le mystère plane, et du coup, on est d’office plongée dans l’histoire..

L’écriture de Karen Rose est complexe, mais tellement agréable. Elle alterne les narrateurs pour mon plus grand bonheur, tantôt en nous donnant le point de vue flic, et tantôt le point de vue des méchants de l’histoire… c’est ce qui donne un peu de piment à l’histoire.
Ca évite le côté plat et ennuyeux que peuvent avoir certaines enquêtes.

Point de vue personnages, j’ai aimé le fait qu’ils ne soient pas survolés, mais bien travaillés et approfondis… On en apprend pas mal de leur vie, et tout ce qui s’y passe.

Bien souvent, les romans policiers, quand ils présentent les personnages « flics », se contentent du côté professionnel, enquête, etc, mais ici on va au-delà de ça, et c’est – je pense – ce qui aide aussi à bien accrocher aux personnages et au roman.

Voir ce qui touche au privé, au personnel, à la famille, fatalement, ça rapproche….

De plus, le rythme est assez soutenu… Il n’y a pas de temps mort, et chaque nouveau chapitre nous apporte son lot de rebondissements, surprise, ou meurtre…

Le seul petit bémol ? La fin est un peu prévisible si on a l’habitude des thrillers, mais cela ne gâche absolument pas la lecture…

D’autres livres de l’auteur à découvrir sur le blog…

    

Publicités

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s