Famille parfaite, Lisa Gardner

couv43523437Titre : Famille parfaite
Auteur : Lisa Gardner
Maison d’édition : Albin Michel
Sortie : 30 Septembre 2015
# de pages : 512
Genre : thriller

Les Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamour : un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston… une vie de rêve. Jusqu’au jour où ils disparaissent tous les trois. Pas d’effraction, pas de témoin, pas de motif, pas de demande de rançon. Juste quelques traces de pas et des débris de cartouches de Taser sur le sol de leur maison. Pour la détective privée Tessa Leoni, l’enlèvement ne fait aucun doute. Mais que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?

Mon avis: 16/20. On est pris dans l’action, mais ce n’est pas un suspense haletant.

Ce que j’en pense?

12366335_203284390011237_6721619503554028574_nJ’ai lu ce livre dans le cadre du challenge L’auteur du mois, organisé sur Facebook, et pour moi, ça a été une évidence que de lire ce livre… Il me tentait depuis sa sortie, donc voilà…

J’adore la plume de Lisa Gardner, et plus particulièrement sa manière d’aborder les descriptions, à la fois simples, mais complètes… à la fois précises, mais non barbantes…

« Je me souviens de la douceur des draps de coton entortillés autour de mes jambes nues lorsque nous avions passé la deuxième matinée de notre lune de miel encore enfermés dans notre bungalow. Justin m’avait donné à manger des oranges fraîchement pelées de sa main et j’en avais délicatement léché le jus poisseux sur ses doigts calleux. »

J’ai aussi beaucoup point de vue du style, l’alternance de narrateurs et de point de vue… Tantôt la police, tantôt celle de l’une des victimes… Si vous me suivez de temps en temps, vous savez que c’est quelque chose que j’aime énormément, car cela permet d’éviter la routine et l’ennui, et d’avoir une bonne vue d’ensemble sur l’histoire… j’aime 🙂

Dès le départ, j’ai eu beaucoup de compassion et d’empathie pour Libby, la mère de famille. Elle se présente elle-même comme une femme brisée qui fait tout pour se montrer forte… Une femme qui sait que son mari la trompe, mais qui tente, tant bien que mal, de garder la tête hors de l’eau. Après  tout, ils sont tous comme ça non? C’est  du moins ce qu’elle pense.

« Mais vous voulez la vérité ? Je l’aimais encore. Mon mari m’avait trompée. Il m’avait menti. Il avait envoyé des textos à une autre en employant des mots doux dont je croyais qu’ils m’étaient réservés. Il avait couché avec elle. Et ensuite, à plusieurs occasions, d’après ce que je pouvais reconstituer, il était rentré à la maison et avait fait l’amour avec moi. Et pourtant, mon cœur s’arrêtait encore de battre quand il entrait dans une pièce. Son rire comblait un creux douloureux dans ma poitrine. La caresse de ses longs doigts puissants conservait le pouvoir de me donner le frisson. Et je le détestais pour ça. Je le détestais de m’avoir blessée et d’avoir ensuite fait amende honorable. Je ne voulais pas qu’il soit gentil, doux ou pétri de remords. »

Elle a réussi à me surprendre par la force qu’elle a pu déployer pendant l’action, et sa détermination à toutes épreuves.

La soirée au restaurant s’achève difficilement, et ils rentrent à la maison, mais c’est là que le drame arrive…

« Justin… », dis-je, perplexe. Alors, je l’entends répondre : « Libby… » Puis un drôle de bruit sec, comme la détonation d’une arme de petit calibre. Un sifflement. Et le corps de Justin se cambre d’un seul coup. Bouche bée, je le vois se dresser pratiquement sur la pointe des pieds, le dos arqué, tandis qu’un cri de douleur guttural s’échappe entre ses dents serrées. Je sens une odeur de chair brûlée. »

C’est là que va commencer leur descente aux enfers, quand ces inconnus enlèvent Libby, son mari, et sa fille Ashlyn (qui nous réserve bien des surprises… mais chuuuut, je ne vous dirai rien)…
Par contre, je dois vous avouer que je l’ai trouvé un peu moins « turn over » que je ne l’aurais souhaité… On est pris dans l’action, oui, mais ce n’est pas un suspense haletant… même si j’avais envie de connaître la suite… ça traînait un peu en longueur par moments…
C’est assez ambigu comme ressenti…

J’ai malgré tout passé un très bon moment, Je ne regrette absolument pas cette lecture, et ça me donne bien envie de découvrir d’autres livres de Lisa Gardner. Je pense en avoir encore quelques-uns dans ma PAL  ebooks, donc voilà 🙂

Lu dans le cadre des challenges suivants:

12366335_203284390011237_6721619503554028574_n  Image11*

Bonne journée

Publicités

4 réflexions au sujet de « Famille parfaite, Lisa Gardner »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s