Dr. Samantha Owens – Tome 1: Les morts ne mentent jamais de Andrea Ellison

couv15387010Titre : Dr. Samantha Owens – Tome 1: Les morts ne mentent jamais
Auteur : Andrea Ellison
Maison d’édition : Harlequin
Sortie : 1 Juillet 2015
# de pages : 512
Genre : thriller

Les mains tremblantes, le Dr Samantha Owens peine à reposer le combiné du téléphone. Ainsi Eddie, son grand amour de jeunesse, est mort – victime d’un banal et tragique vol de voiture. Les cadavres, Sam les connaît bien : en tant que médecin légiste, elle est habituée à les côtoyer jour après jour, et à en percer tous les secrets. Pourtant, cette fois, elle se sent flancher. Sera-t-elle capable, comme le lui a demandé la mère d’Eddie, d’autopsier le corps de celui qu’elle a autrefois follement aimé ? Elle le devra, par respect pour sa mémoire, et parce que c’est une professionnelle. Et sa détermination est d’autant plus forte que des éléments étranges viennent complexifier l’enquête. Qui a appelé Eddie le jour de sa mort, l’obligeant à prendre sa voiture ? Qui a arraché plusieurs pages de son journal intime ? Mais, surtout, pourquoi ses poumons contiennent-ils du sable ? Sam s’en fait la promesse : elle trouvera une réponse à chacune de ces questions. Car, s’il est quelque chose qu’elle sait avec certitude, c’est que les morts ne mentent jamais…

Mon avis: 16/20. L’auteure a le don de nous faire tourner en bourrique.

Ce que j’en pense?

Andrea Ellison m’a toujours ravie de par sa plume, je ne me souviens pas avoir un jour été déçue par l’un de ses romans (bon, ok, je ne les ai pas tous lus non plu, mais dans ceux que j’ai lu, bien entendu)

On est ici dans un roman à plusieurs narrateurs, et ça, vous le savez, j’adore… que ce soit pour le rythme que cela donne au roman ou parce que cela donne l’impression « de tout voir »… j’aime ce côté un peu omniscient que cela procure.

Ici, les narrateurs sont donc d’un côté, Samantha Owens, docteur légiste, qui doit faire face à la mort de son amour d’adolescence, de l’autre, Susan Donovan, la femme de la victime, et enfin, le dernier narrateur est l‘inspecteur Fletcher, en charge de l’enquête sur le décès d’Edddie, qui bien qu’au départ ait des allures d’accident, semble étrange malgré tout.

Samantha Owens est un personnage bien mené, elle a un caractère bien trempé, elle est très indépendante, mais cela cache aussi le traumatisme lié à un événement difficile de sa vie, que l’on découvre au fil du roman. Elle est très bien dépeinte, et j’aime les personnages travaillés comme c’est le cas ici.

L’histoire nous est livrée petit à petit, morceau par morceau, comme un puzzle que l’on reconstruit petit à petit, ce qui nous laisse bien le temps d’échafauder des théories (toutes à l’ouest en ce qui me concerne). L’auteure a le don de nous faire tourner en bourrique en ajoutant un petit rebondissement, un petit quelque chose un plus, juste au bon moment pour tout bouleverser.

Le petit côté que j’ai le moins apprécier, c’est le côté « armée » que l’on approche, puisque Eddie en faisait partie. Mais ce n’est pas présent à l’extrême non plus, donc ça va. Ce n’est pas le plus présent et le plus important dans l’histoire.

Un bon roman que je vous conseille.

D’autres livres de l’auteur à découvrir sur le blog…

Publicités

3 réflexions au sujet de « Dr. Samantha Owens – Tome 1: Les morts ne mentent jamais de Andrea Ellison »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s