Les contes d’Amy, de Frédéric Livyns

couv35638707Titre : Les contes d’Amy
Auteur : Frédéric Livyns
Maison d’édition : Lokomodo
Sortie : 2013
# de pages : 224
Genre : Thriller/Horreur

Quels secrets se cachent derrière les murs de ce vieil asile abandonné ? Pourquoi ne trouve-t-il pas d’acquéreur après tant d’années ? Quelles horreurs renferment les cellules désertées ? Ce recueil contient douze contes terrifiants magnifiquement illustrés par Kévin Biseau dans lesquels spectres et démons se livrent à une macabre sarabande. Ne soyez pas timide et entrez dans la danse ! Laissez Amy vous conter une petite histoire…

Pour miniature les contes d'amydécouvrir mon avis en vidéo, un petit clic sur l’image ci-contre –>

La page de la maison d’édition

Mon avis: 16/20. L’ambiance est glauque à souhait, lourde, pesante…

Ce que j’en pense?

J’ai eu la chance de découvrir en partenariat avec Livraddict et les éditions Multivers. Cela faisait plus d’un an que je n’avais pas postulé pour un partenariat mais là, il me tentait pas mal… du coup j’ai tenté ma chance, et j’ai bien fait…

Il s’agit d’un recueil de nouvelles, fantastiques et horrifiques, qui tournent autour des esprits, des démons, etc… Il y a un petit temps que je n’avais pas lu d’épouvante, et comment vous dire… je me suis régalée… Cela m’a d’ailleurs donné envie de ressortir d’autres livres du genre de ma PAL…

L’ambiance est glauque à souhait, lourde, pesante… les nouvelles sont menées de main de maître. Pour être honnête avec vous, je ne pensais pas que des nouvelles horrifiques puissent me plaire à 100%, car j’avais un peu peur de ne pas vraiment entrer dans l’histoire… mais cela m’a bien plu, au final, et chaque courte histoire a su m’embarquer dans son univers.

Le style est agréable à lire, on n’est pas dans la lourdeur, c’est fluide, et ça permet d’entrer dans l’histoire sans devoir relire trois fois un passage pour s’en imprégner…

Les histoires, bien que tournant autour d’un même thème, ne sont pas redondantes, chacune a sa spécificité, son univers, et j’ai adoré.
Que ce soit un couple qui visite une maison au passé trouble, un homme victime d’un accident de voiture où il est persuadé d’avoir heurté quelqu’un et se retrouvera poursuivi par un étrange personnage, un chien, attristé, qui devra faire face au décès de son maître, … ;

J’ai eu un gros coup de cœur pour la nouvelle « Au revoir », qui met en scène une petite fille persuadée qu’il y a un fantôme dans sa chambre, mais je ne vous en dit pas plus…

Mon seul regret ? Que la première nouvelle, qui nous présente Amy, n’ait pas été un peu plus longue… J’aurais adoré faire plus ample connaissance avec elle.

Il disait que tous les pensionnaires avaient peur d’elle, car elle leur faisait vivre des histoires horribles durant leur sommeil. Il disait qu’elle les mettait en scène dans son cahier et que cela se reportait dans les cauchemars.

[…]
Philippe ne délirait pas quand il disait qu’elle mettait les autres patients en scène. Le cahier était rempli de petites histoires toutes plus horribles les unes que les autres dont les personnages n’étaient autres que les patients qu’elle côtoyait chaque jour. Je les reconnaissais parfaitement, car les descriptions physiques qu’elle en faisait ne laissaient aucune place au doute. Philippe, Bertrand, Angèle… Ils étaient tous là.

Quoi qu’il en soit, j’ai lu ce livre principalement la nuit, sous la couette, pendant mes nuits d’insomnies, et je peux vous dire que pour certaines, le moindre bruit me faisait sursauter…

Une belle découverte pour ceux qui veulent toucher l’épouvante et le monde des esprits et démons par petites touches, sans entrer dans un roman…

part livraddict

Publicités

5 réflexions au sujet de « Les contes d’Amy, de Frédéric Livyns »

  1. Ping : Bilan du mois de février 2016 – Lire sous la Lune

  2. Audrey

    Les Contes d’Amy ont l’air sympa, je pense qu’il pourrait plaire à une personne de mon entourage qui adore ce genre d’histoire mais qui n’aime pas trop lire. Le format recueil de nouvelles pourrait donc lui convenir.

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      c’est pratique, car on peut n’en lire qu’une de temps en temps, on ne perd pas le fil de la lecture, et si une ne nous accroche pas, on passe à la suivante 🙂

      Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s