Tout ce qu’on ne s’est jamais dit – Celeste Ng

couv16695709Titre : Tout ce qu’on ne s’est jamais dit
Auteur : Céleste NG
Maison d’édition : Sonatine
Sortie : mars 2016
# de pages : 271
Genre : drame

Lydia est morte.
Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l’ignore encore…
Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu’elle n’a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d’université d’origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu’il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus.
Mais le corps de Lydia gît au fond d’un lac.
Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l’adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu’au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées.

Mon avis: 15/20. plus on en apprend sur cette famille et plus le malaise s'installe,

Ce que j’en pense?

Je dois vous avouer que j’ai eu beaucoup de mal avec la lecture de ce livre… Je m’attendais à quelque chose de plus prenant, de plus entraînant, de moins lent… 

Car oui, j’ai trouvé ce livre extrêmement lent, et c’est ce qui m’a un peu dérangé… Malgré un style agréable et bien ficelé, il y a certains passages plus « pénibles » à lire…

Alors, ne vous méprenez pas, j’ai adoré l’histoire, je l’ai trouvée bien amenée, intéressante, j’avais hâte de savoir la suite, mais malgré tout il y a des choses qui, pour moi, ne servaient à rien dans le roman…

On découvre l’histoire de Lydia, mais aussi celle de toute sa famille, et c’est là que pour ma part, ça a un peu coincé, car il y avait énormément de descriptions, et personnellement, je n’en suis pas fan… Alors oui, cela permet de bien rentrer dans la psychologie des personnages, mais j’aurais préféré en apprendre bien plus sur Lydia et un peu moins sur son entourage. Car finalement, la mort de Lydia n’est qu’un détail dans la vie de cette famille, je trouve.

Par contre, il faut reconnaître qu’au plus on en apprend sur cette famille et plus le malaise s’installe, plus on se sent oppressé, dérangé,… 
Dans les thèmes abordés, outre le malaise adolescent, on retrouve le poids de l’héritage familial, le racisme, les difficultés de communication dans les familles, la jalousie dans les familles entre frères et soeurs … et ces thèmes sont abordés de manière intelligente.

Certains passages ont été moralement durs à lire, tant ils étaient criants de vérités. Face à certaines scènes familiales, j’ai ressenti une énorme peine pour ces enfants, pour ce mari, un peu moins pour la mère de famille dont je n’ai pas toujours compris les agissements.

Du coup, je regrette vraiment les longueurs de certains passages, car en dehors de ça, c’est un très bon roman que je vous conseille vivement…

D’autres chroniques: 

Stéphanie , Cajou,

Publicités

2 réflexions au sujet de « Tout ce qu’on ne s’est jamais dit – Celeste Ng »

  1. vinushka64

    C’est la première critique non coup de coeur que je lis de cet ouvrage, et bizarrement ça me donne encore plus envie de le lire. Les thèmes abordés sont intéressants.

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      🙂 ah ben oui, ce n’est pas parce que je n’ai pas accroché qu’il ne peut pas être bien c’est sur…
      puis ce qui ne plait pas à certains, c’est ce que d’autres adorent, donc voilà
      bonne lecture si tu le découvres, alors 🙂

      Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s