Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils, Jacques Expert

81onjvnohjlTitre : Ce soir, je vais tuer l’assassin de mon fils
Auteur : Jacques Expert
Maison d’édition : Le livre de poche
Sortie18 mai 2011
# de pages : 222 pages
Genre : Thriller psychologique

Quand son fils meurt, renversé par un chauffard qui a pris la fuite, Antonio Rodriguez jure à sa femme qu’il le vengera. Tandis que l’enquête piétine durant des mois, il en vient à soupçonner un cadre supérieur de sa propre entreprise, dont l’attitude à son égard lui paraît suspecte.
Pourtant, un jour, les gendarmes l’informent qu’ils viennent d’arrêter le coupable. Les preuves sont formelles, l’homme est même passé aux aveux. Mais ce n’est pas le même individu.
Dans ce roman à quatre voix – Antonio et sa femme, Sylvia, Jean-Pierre, le fuyard, et son épouse, Christine -, se noue un ballet macabre sur le thème de la justice personnelle, au rythme crescendo d’une question qui fera basculer leur destin à tous : qui Antonio Rodriguez tuera-t-il ce soir ?

Mon avis: 20/20. Comment un être humain peut avoir aussi peut d' humanité?

Ce que j’en pense

J’ai pris ce livre dans un semi hasard qui a très bien fait les choses …

Je ne connaissais en effet pas du tout ce titre, mais j’avais eu la chance de pouvoir faire un partenariat sur un autre titre de l’auteur: « la théorie des six« , que j’avais apprécié..

Donc j’ai laissé mon instinct parler, et je n’ai pas hésité quand j’ai vu ce livre sur le rayon des nouveautés (bien que paru en 2010) à la bibliothèque publique de ma ville…

Une fois le livre ramené à la maison, je n’ai eu qu’une envie, le commencer de suite… j’ai dû me faire violence avec moi-même pour ne pas abandonner ma lecture en cours et l’entamer illico… Je ne sais pas pourquoi, il en est venu limite à m’obséder…

L’histoire telle que racontée dans la quatrième de couverture a eu le don d’aiguiser ma curiosité, mis mes sens en éveil, et immédiatement envie de connaître le cruel destin qui allait lier ces personnages…

Quand le livre commence sur les derniers gestes et pensées d’ Antonio, je n’ai pu m’empêcher d’ avoir le cœur qui s’est serré, de même que la gorge.  Je n’ai pu m’empêcher de me demander comment j’aurais réagi à sa place, si je savais que l’assassin de mon enfant court libre de ses faits et gestes, comme s’il avait juste renversé un chat errant.

Ce livre remet aussi sur le tapis la cruelle réalité de la prise du volant sous l’influence si faible soit elle de l’alcool, et les conséquences dramatiques que l’ont peut imaginer.

Ces deux thèmes liés me touchent beaucoup, d’ où ma grande sensibilité face a ce roman.

Criant de vérité, ce livre ne peut, je pense, qu’émouvoir le lecteur, le prendre aux tripes et le laisser la tête pleine de questions et le cœur meurtri.

Dès le départ j’ai détesté le personnage de Jean-Pierre, si imbu de lui-même, dédaigneux, …
Dès le début de l’histoire je me suis demandée comment un être humain peut avoir aussi peut d’ humanité.

L’écriture partagée, à savoir la narration faite tour à tour par les différents personnages, rend les événements encore plus intimes, personnels,… On prend un plaisir parfois malsain à se mettre « dans la peau de… ».

Ça donne au lecteur l’impression de vivre l’histoire, de ressentir les mêmes sentiments que les personnages, partager leurs peines. Si tant est que ce soit possible…

De plus, le style de l’auteur est très agréable à lire, rendant la lecture naturelle et intuitive, un peu à la manière d’un journal intime… Très intime même.

Découvrir l’absence de remords de l’assassin, la détresse et les questionnements sans réponse des parents du petit Victor, la douleur d’une mère que seule la mort de la personne qui lui a enlevé son enfant pourra apaiser…

Autant de sentiments divers et variés qui se bousculent et s’entremêlent au fil de la lecture.

C’est un peu déroutant mais pourtant tellement nécessaire voire indispensable pour bien faire passer les émotions. L’auteur a réussi là un coup de maître hors du commun.

C’est le genre de livre qui ne laisse pas indemne une fois la lecture terminée.
Un énorme coup de coeur pour cet ouvrage.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils, Jacques Expert »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s