Les jumelles, de Claire Douglas

couv65546282Titre : Les jumelles
Auteur : Claire Douglas
Maison d’édition : Harper Collins
Sortie : 5 Octobre 2016
# de pages : 341
Genre : Thriller

Après un accident tragique, obsédée par la mort de sa sœur Lucy, Abi s’installe à Bath dans l’espoir de reprendre pied. Mais elle y rencontre Beatrice et Ben, un couple de jumeaux qui l’attirent dans leur univers privilégié et trouble…
Invitée par Bea à vivre dans l’hôtel particulier qu’elle partage avec Ben, Abi met tout en œuvre pour satisfaire les exigences de ses amis. Aimantée par eux mais déstabilisée par leurs comportements étranges, elle est poussée vers la folie quand elle est visée ? mais l’est-elle vraiment ? par des événements inquiétants qui se produisent dans la maison…

Thème romanesque par excellence, la gémellité est ici abordée sous l’angle d’un suspense psychologique prenant qui joue des aspects les plus sombres de cette relation fusionnelle, dangereuse, et qui les révèle sans tabous.

Mon avis: 18/20. Un beau coup de plume pour Claire Douglas :)

Ce que j’en pense?

Eh oui, j’ai craqué, encore un livre qui parle de jumelles… mais franchement, avec une couverture et une accroche pareille, comment voulez-vous que je puisse résister ? Au final, je suis un peu déçue… (mais juste un tout petit peu, je vous rassure)

Ce qui m’intéressait vraiment, c’était le côté psychologique voire psychiatrique, et j’ai trouvé justement que le côté psychiatrique était un peu sous exploité à mon goût… J’aurais aimé qu’on entre un peu plus dans le détail des troubles psychiatriques… (ils sont déjà bien présents, mais un peu plus aurait été parfait pour moi)
Voilà, c’est ce que je trouve de négatif au roman:)

En dehors de ça, j’ai beaucoup aimé cette lecture.

Le personnage de Abi, il m’a beaucoup plu. J’ai passé tout le livre à me demander ce qui allait lui arriver, comment elle allait évoluer, ce qui allait pouvoir lui arriver… La perte de sa jumelle l’a complètement anéantie, et on le serait à moins… On se dit que la rencontre avec Béatrice va l’aider à aller de l’avant, la sortir de son renfermement sur elle-même, et au final, c’est une véritable dégringolade émotionnelle pour elle, une chute énorme dans la tourmente qui l’attend… (mais chuuuut je ne vous en dis pas plus)

Il y a pas mal de rebondissements, et ça c’est assez sympa… Car je dois vous avouer que j’ai trouvé le début un peu lent à démarrer, on se demande où l’auteur veut en venir, où elle veut nous emmener… Donc une fois que les rebondissements ont commencé à arriver, c’était juste parfait. On se retrouve embarqué dans l’histoire, on ne voit pas les pages défiler, et on s’étonne de voir qu’on est déjà à la fin.

Énorme point positif pour moi ? On se retrouve avec une alternance de narrateurs, certains chapitres étant narrés par Béatrice, nous donnant ainsi un autre point de vue que celui d’Abi et instaurant ainsi suspense, doute, tension, … on ne sait plus qui ni que croire… et ça, c’est juste tout ce que j’aime… Quand l’auteur d’un roman à suspense me mène par le bout du nez, qu’est ce que c’est entraînant !

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais avant de commencer un thriller, je commence toujours, au vu du résumé, à échafauder plein de plans possibles, de situations probables que je pourrais y retrouver, imaginer la fin, et ce avant même d’avoir lu la première ligne… Et je peux vous dire que dans ce roman, je n’avais rien imaginé de tel 🙂  

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: 

babélio challenge

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les jumelles, de Claire Douglas »

  1. belledenuit11

    Contente que ça t’ait plu même si, effectivement, on reste un peu en surface sur le plan psychologique. D’accord avec toi sur le fait que le début est un peu lent mais quand ça se met en place c’est fort prenant 🙂

    Répondre
  2. froggy80

    J’ai bien hâte de le lire celui-ci !!! Il a vraiment l’air sympa et la couverture est intrigante ! En passant, j’adore ta nouvelle bannière. Tu l’as fait faire où? si tu veux me répondre sur Facebook ce serait super !!! Bisous ma belle xox

    Répondre
  3. Ping : Challenge ABC Critiques 2016-2017 | Lire sous la Lune

  4. Cookies

    Il est vrai que nous n’avons pas assez de côté psychiatrique mais un huis-clos assez bon et une fin qui laisse la porte ouverte à toute éventualité. J’ai beaucoup aimé pour ma part 🙂

    Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s