« Je dis ça, je dis rien » (Breau,Adèle)

couv10126202Titre : Je dis ça, je dis rien … et 200 autres expressions insupportables !
Auteur : Adèle Bréau
Maison d’édition : Editions Leduc.s (Tut-tut)
Sortie : 2013
# de pages : 217
Genre : Humour

« Je reviens vers toi », « c’est juste insupportable », « le concombre est la nouvelle tomate » (si, si)…
À la télévision, sur les réseaux sociaux, au bureau, on entend « nonstop » ces expressions toutes faites et autres tics de langage creux et ridicules qui nous énervent !
Avec la complicité des internautes, Adèle Bréau, du site Terrafemina, a compilé et analysé les 200 pires expressions du moment, à bannir définitivement de votre vocabulaire. Ou pas !
Après avoir lu ce livre, vous ne parlerez plus jamais comme avant… et vos proches non plus !

Mon avis: 4/20. J’ai un peu l’impression d’avoir perdu mon temps avec cette lecture…

 

Ce que j’en pense?

Oh mon Dieu…

Pour être honnête avec vous, j’ai vraiment hésité à vous présenter ce livre… Parce que même si j’ai toujours un avis franc et sincère dans mes chroniques, je n’aime pas descendre en flèche un livre…

Mais ce livre… je ne vois vraiment pas ce que je pourrais vous dire de positif dessus…

Je m’attendais à un peu d’humour, mais là, clairement, on n’a pas la même notion d’humour.

J’aime beaucoup les livres qui parlent des origines des expressions, de leur “mauvaise” utilisation, etc.. mais là… on tombe vraiment dans le mauvais goût..
Pour le coup, la maison d’édition se caractérise bien à la fin du livre…

“Les Éditions Tut-Tut Merci d’avoir lu ce livre, nous espérons qu’il vous a plu. La première maison d’édition 100% humour (et mauvais goût) TUT-TUT est la première maison d’édition entièrement dédiée à l’humour (et au mauvais goût).”

Donc point de vue contenu…

Il y a certaines expressions utilisées de manière erronée ou créées de toutes sortes, et ça, c’est peut être le seul côté positif.. Comme l’expression “au final”, que j’utilise assez souvent, et qui, semblerait-il, n’est pas correcte? (j’en appelle à mes lecteurs profs de français)…

« Au final, il t’a rappelée ou pas ? » À rapprocher de l’étrange « à l’international », « au final » semble être une sorte de mix entre « finalement » et « en conclusion ». Fort heureusement plus volontiers malmené à l’oral, le « au final » fait néanmoins son trou. Au final, peut-être parviendra-t-il même à squatter de manière définitive notre langue. C’est tout ce qu’on ne lui souhaite pas.

A côté de ça, on retrouve des “classiques”… ou plutôt, des trop entendues…

« Non mais allô quoi » = « #NMAQ » Comme dans… « T’es une fille, t’as pas de shampooing ? Non mais allô quoi ? Allôôô ? Vous me recevez ? »

J’ai trouvé que le livre inutile, ni vraiment drôle, ni vraiment instructif… inclassable dans le mauvais sens du terme…

J’ai un peu l’impression d’avoir perdu mon temps avec cette lecture… un flop total.

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: 

  defi-decembre

Pour le défi PKJ, 4. Lire un livre qui n’est pas un roman.

Publicités

4 réflexions au sujet de « « Je dis ça, je dis rien » (Breau,Adèle) »

  1. Tesrathilde

    C’est dommage ça aurait pu être intéressant. Je te confirme que « au final » n’est pas correct… mais je fais partie des personnes qui l’utilisent tout de même, à l’oral du moins.

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      Je sais que ce n’est pas la chose la plus correcte à dire, mais de là à presque traiter de nigauds ceux qui l’emploient… voilà quoi…
      Je trouve que ce genre de livres, finalement, est plus là pour se moquer/dénigrer que pour réellement « instruire »… je m’attendais à autre chose 😦

      Répondre
  2. Serena

    Hello ma belle,
    Oh je suis déçue pour toi mais tu as bien fait de nous en parler parce que ça peut éviter des achats inutiles ! De base ça semblait sympa et divertissant mais vu ce que tu en dis, ça ne donne plus du tout envie !^^
    Alors, « au final », je crois que beaucoup s’en servent pour dire « finalement » ou « en bref », à l’oral cet emploi ne me choque pas, à l’écrit non plus mais dans des écrits types examens je crois qu’il faudrait mieux éviter pour opter pour une rédaction plus précise de type, justement « en conclusion »^^ 3615 mon avis sur l’expression au final LOL
    Je t’envoie de gros bisous ma Hyly ! ❤

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      Oh ben c’est pas grave, les mauvaises lectures permettent de mieux apprécier les autres…

      pour moi, « au final », oui, c’est vraiment pour « en conclusion » que je l’utilise… mais je ne sais pas, je n’aime pas le mot « conclusion » 😀 haha

      bisous ❤

      Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s