Ubiquity (Lionel Behra)

couv51826092Titre : Ubiquity
Auteur : Lionel Behra
Maison d’édition : Rebelle
Sortie : 30 mai 2016
# de pages : 278
Genre : Thriller

Il sait tout de moi, même mes secrets inavouables. Il veut se venger et s’en prend à mes proches. La police commence à me suspecter car toutes les preuves semblent me désigner. Elles sont si irréfutables que je commence moi-même à douter. Et si les flics avaient raison ? Et si, finalement, cet homme . . . c’était moi ?

Mon avis: 17/20. Une très bonne lecture si vous êtes fan de thriller psychologique.

Ce que j’en pense?

J’ai pris ce livre un peu par hasard parce que je cherchais un auteur en B dans ma PAL pour le challenge de mon amie Cookies.
Puis le résumé m’a finalement bien plu, et je me suis lancée.

Ce livre est vraiment surprenant…

“Quel être humain peut se vanter d’être venu au monde trois fois ? Et y a-t-il eu un autre homme sur cette planète qui, comme moi à cet instant, a eu conscience de naître ? Existe-t-il quelqu’un d’autre capable de réaliser qu’il vit le premier jour de son existence ? Je souris à cette idée.”

Je dois bien vous avouer que les débuts de ma lecture m’ont semblé un peu “bruts” point de vue du style… Je préfère généralement la subtilité au cash, mais sortir de sa zone de confort est toujours une bonne chose, preuve en est.

Les descriptions sont assez précises que pour que l’on puisse se représenter, mentalement, chaque petit détail, chaque scène, chaque émotion… C’est très prenant car à vivre les choses comme si on y était, on a davantage envie de savoir la suite.

On est dans une narration à la première personne, ce que, vous le savez si vous me suivez régulièrement, j’adore. On se sent tellement plus proche du personnage narrateur, et cela donne encore plus cette impression de malaise,d’oppression… Ce sentiment de voir une catastrophe sur le point de se produire et de ne pouvoir rien y faire.

C’est quelque chose qui m’a tenue en haleine tout du long de ma lecture.

Ce qui est très intéressant, c’est qu’on passe toujours d’un point de vue à un autre.. celui du bourreau.. celui de la victime…avec un changement de typographie histoire d’accentuer la différence.. rien n’est laissé au hasard. Cela met en place une empathie hors du commun.

On ne peut que se poser plein de questions sur Brian, sur Markus, le doute est maître dans ce roman. L’auteur a le don pour semer le trouble, semer des petits cailloux qui perdent un peu plus les lecteur…

Par contre, je trouve que la fin devient assez prévisible à partir des ¾ du livre, et c’est dommage. J’aurais aimé que les interrogations restent un peu plus longtemps dans la lecture, mais j’ai malgré tout bien aimé ce livre jusqu’au bout. Car dans l’ensemble, c’était rondement mené. Et au moins, en refermant le livre, on a toutes les réponses à nos questions.

Mais je dois vous avouer que je m’étais imaginé tout autre chose, par contre… donc petite déception quand même sur le final…

Quoi qu’il en soit, c’est une lecture que j’ai vraiment apprécié, avec des personnages bien travaillés, bien exploités… Un style fluide, agréable, entraînant…

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: 

 989314challenge153050 defi-decembre 615959desgagestapal

Des gages ta PAL: +1 Un livre ayant moins de 400 pages. +1 Un titre en un mot (série ou tome ou one shot)
Défi PKJ : un livre d’un nouvel auteur (que je n’avais pas encore lu), et lire alors qu’il pleut dehors.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ubiquity (Lionel Behra) »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s