Cet été-là (Lee Martin)

couv5942168Titre : Cet été-là
Auteur : Lee Martin
Maison d’édition : Sonatine
Sortie : 9 février 2017
# de pages : 320
Genre : Thriller

Tout ce qu’on a su de cette soirée-là, c’est que Katie Mackey, 9 ans, était partie à la bibliothèque pour rendre des livres et qu’elle n’était pas rentrée chez elle. Puis peu à peu cette disparition a bouleversé la vie bien tranquille de cette petite ville de l’Indiana, elle a fait la une des journaux nationaux, la police a mené l’enquête, recueilli des dizaines de témoignages, mais personne n’a jamais su ce qui était arrivé à Kathy. Que s’est-il réellement passé cet été là ? Trente ans après, quelques-uns des protagonistes se souviennent. Le frère de Katie, son professeur, la veuve d’un homme soupçonné du kidnapping, quelques voisins, tous prennent la parole, évoquent leurs souvenirs. Des secrets émergent, les langues se délient. Qui a dit la vérité, qui a menti, et aujourd’hui encore, qui manipule qui ? Avec ce magnifique roman polyphonique, littéralement habité par le désir et la perte, Lee Martin nous entraîne dans la résolution d’un crime à travers une exploration profonde et déchirante de la nature humaine.

Mon avis: 16/20. Un thriller prenant à l'ambiance malsaine.

Ce que j’en pense?

Les histoires de kidnapping/disparition d’enfants, vous commencez à le savoir, c’est mon dada… Je pense que dans tous les livres – que ce soient thrillers, drames, ou histoires vécues – ils ont vraiment ma préférence.
Et puis il faut dire qu’ici, la couverture m’a de suite interpellée… je l’ai trouvée magnifique.

Ici, c’est la petite Katie, 9 ans, qui disparaît mystérieusement, et 30 ans après, tout le monde a encore son histoire en tête et pourtant, personne ne semble savoir ce qu’il est advenu d’elle.

L’histoire va donc nous ramener 30 ans en arrière, au moment de la disparition, et voir ce qui aurait pu se passer…

Le style de l’auteur est hyper agréable à lire, on est pris dans le tourbillon des pages (je l’ai lu quasi d’une traite, pour le coup), …
Les différents protagonistes vont nous raconter leur vision des choses, leur ressenti, que ce soit au moment de la disparition ou après celle-ci.
C’est une alternance de points de vue que j’aime particulièrement, car ça permet de prendre un peu de chaque « histoire » pour se faire sa propre idée, pour se créer des hypothèses, échafauder notre propre version du passé.
J’aime aussi le fait qu’il interpelle le lecteur au cours de la lecture :

« Si vous voulez écouter, vous allez devoir me faire confiance. Sinon, refermez ce livre et retournez à votre vie. Je vous préviens : cette histoire est aussi dure à entendre qu’elle l’est pour moi à raconter. »

L’auteur a également un talent particulier pour nous décrire les lieux, les ambiances (lourdes et malsaines), les caractères… il a vraiment une plume intéressante.

La fin n’a rien d’extraordinaire en soi, … elle reste assez prévisible, même si pour y arriver, on assiste à quelques rebondissements intéressants.

Au final, ce livre me laisse une impression de malaise, une fois refermé, comme si la fin servie n’était au final que de la poudre aux yeux et qu’un tome 2 viendrait casser toutes les certitudes acquises… du coup, ça me laisse un goût d’inachevé, c’est dommage. Ça n’aura pas été le coup de coeur espéré.

Une lecture qui vous plaira si vous aimez vous plonger dans la noirceur de l’âme humaine, et interpellant sur des thèmes tels que la culpabilité, les secrets, les familles brisées, les esprits troublés…

Publicités

3 réflexions au sujet de « Cet été-là (Lee Martin) »

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s